-1246

-1246

Années :
-1249 -1248 -1247  -1246  -1245 -1244 -1243

Décennies :
-1270 -1260 -1250  -1240  -1230 -1220 -1210
Siècles :
XIVe siècle av. J.‑C.  XIIIe siècle av. J.‑C.  XIIe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIIe millénaire av. J.‑C.  IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -1246 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

  • La menace assyrienne sur le Hanigalbat contraint Hattushili III à traiter avec l’Égypte : un traité de paix est signé, limitant les prétentions égyptiennes au sud de l’Oronte et engageant les parties en cas d’agression extérieure ou de révolte intérieure. Une période de paix et de prospérité s’ouvre pour le Proche Orient et l’Égypte. La domination hittite s’exerce solidement en Syrie par l’intermédiaire d’Ini-Teshub, qui règne à Karkemish, et de Benteshina, roi d’Amourrou.


Arts & cultures

  • Les Ramsès, voulant unifier les croyances, commencent par simplifier officiellement le panthéon égyptien. Un syncrétisme étroit s’établit entre les divinités. Amon, et Ptah deviennent un seul dieu tripartite qui unit en lui les trois grandes personnalités divines de l’histoire égyptienne. Les dieux étrangers (Baal, Astarté, Houroun, Resheph, etc.) sont adoptés et se fondent dans le panthéon égyptien, conformément au souci d’universalité qui anime la pensée religieuse. Le culte de la personne impériale se développe également.
  • Malgré leurs efforts, c’est désormais dans une optique surtout individuelle que l’homme recherche son salut. Il l’attend de moins en moins de la reconnaissance royale et sociale, que d’un dieu sauveur vers lequel il se tourne. Dès ici-bas, le malheur tend à devenir le résultat d’une faute (stèles de guérison) dont on espère le pardon. Le recours à la magie pour obtenir la faveur du dieu se développe de plus en plus dans la sphère privée.

Économie et société

  • Les échanges se développent entre l’Égypte et le Hatti. Ramsès II envoie un architecte égyptien, Perimakou, qui construit le palais d’un vassal de Hattusilis. Hattusilis lui envoie du fer.
  • Développement du commerce maritime par les ports phéniciens et le port de Pharos, en Égypte. Relation entre l'Égypte, les Phéniciens et les Achéens, qui remontent le Nil jusqu’à Thèbes.

Naissances

Décès


  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -1246 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”