Bekk

Johann Baptist Bekk

J.B. Bekk

Johann Baptist Bekk (né le 29 octobre 1797 à Triberg en Forêt-Noire - mort le 22 mars 1855 à Bruchsal) était un juriste et homme politique libéral badois.

Après des études de droit à Friboug-en-Brisgau, Bekk devint avocat au barreau de Meersburg en 1822. Nommé assesseur au tribunal de Meersburg en 1829 puis vice-chancelier de la haute-cour de Mannheim en 1837, il fut également au service du ministère de l'Intérieur à partir de 1832.
Élu à la chambre des députés ("seconde chambre") du parlement badois dès 1831, il appartenait à l'opposition libérale et prit part à la lutte menée par Johann Adam von Itzstein contre le gouvernement conservateur de Blittersdorf. En 1842, il fut élu à la présidence de cette chambre.

En 1846, il fit son entrée au gouvernement badois et fut nommé ministre de l'Intérieur. Véritable chef du gouvernement, il engagea des réformes libérales. Cependant, certaines de ses revendications auprès de la Diète de la Confédération germanique (comme l'abolition de la censure) restèrent lettre morte jusqu'à la Révolution de Mars (1848).
Dépassé par la radicalisation d'une partie du mouvement libéral, qui provoqua un Coup d'État républicain à Carlsruhe en mai 1849, il dut se retirer le 8 juin de cette année. La répression du mouvement lui permit de reprendre son siège de député.


  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Johann Baptist Bekk ».
Ce document provient de « Johann Baptist Bekk ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bekk de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bekk — Bekk, Johann Baptist, geb. 1797 zu Tryberg in Baden, wurde 1822 Advocat in Meersburg, 1829[508] Hofgerichtsassessor daselbst u. 1832, unter Winters Ministerium, Rath im Ministerium des Innern, schied aber unter Blittersdorf aus diesem… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bekk — Bekk, Johann Baptist, bad. Minister, geb. 29. Okt. 1797 zu Triberg im Schwarzwald, gest. 22. März 1855 in Bruchsal, wurde 1822 Advokat zu Meersburg, 1832 Rat im Ministerium des Innern und 1837 Vizekanzler beim obersten Gerichtshof zu Mannheim. In …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bekk — Bekk, Joh. Baptist, geb. 1800 zu Tryberg in Baden, studierte die Rechte, seit 1831 liberales Mitglied der zweiten Kammer, wurde 1832 Rath im Ministerium des Innern, 1837 Vicekanzler bei dem Oberhofgerichte, 1842–1845 Präsident der 2. Kammer, 1846 …   Herders Conversations-Lexikon

  • bekk- — *bekk germ.?, Substantiv: nhd. Schnabel; ne. beak; Rekontruktionsbasis: ae.; Interferenz: Lehnwort lat. beccus; Etymologie: s. lat. beccus, Maskulinum …   Germanisches Wörterbuch

  • Bekk — Johann Baptist Bekk Johann Baptist Bekk (* 29. Oktober 1797 in Triberg im Schwarzwald; † 22. März 1855 in Bruchsal) war ein badischer Jurist und Politiker. Leben Bekk studierte an der Universität Freiburg …   Deutsch Wikipedia

  • BEKK — Bir şeyi kakmak …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Bekk smoothness — Показатель гладкости по Бекку …   Краткий толковый словарь по полиграфии

  • Johann Baptist Bekk — (* 29. Oktober 1797 in Triberg im Schwarzwald; † 22. März 1855 in Bruchsal) war ein badischer Jurist und Politiker. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Baptiste Bekk — Johann Baptist Bekk J.B. Bekk Johann Baptist Bekk (né le 29 octobre 1797 à Triberg en Forêt Noire mort le 22 mars 1855 à Bruchsal) était un juriste et homme politique libéral badois. Après des études de droit à Friboug en Brisgau, Bekk devint… …   Wikipédia en Français

  • Johann Baptist Bekk — J.B. Bekk Johann Baptist Bekk (né le 29 octobre 1797 à Triberg en Forêt Noire mort le 22 mars 1855 à Bruchsal) était un juriste et homme politique libéral badois. Après des études de droit à Friboug en Brisgau, Bekk devint avocat au barreau de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”