Beherit
Beherit
Pays d’origine Drapeau de Finlande Finlande
Genre musical Black metal

Ambient

Années d'activité 1989 - 1996
Labels Spinefarm Records
Anciens membres Nuclear Holocausto
Black Jesus
Sodomatic Slaughter
Necroperversor
Kimmo Luttinen

Beherit était un groupe black metal finlandais fondé en 1989 à Rovaniemi, en Laponie[1].

Sommaire

Histoire

Beherit fut fondé par Nuclear Holocausto, de son vrai nom Marko Laiho, au chant et à la guitare, Daemon Fornication à la basse, et Sodomatic Slaughter, de son vrai nom Jari Pirinen, à la batterie, tous trois originaires de la ville de Rovaniemi, en Laponie[1]. Beherit sorti trois démos, Seventh Blasphemy, Morbid Rehearsals et Demonomancy en 1990[2], et se forgèrent une réputation pour leurs concerts, où des têtes de cochons et de chèvres étaient soi-disant exposées[3].

Le premier album du groupe, The Oath of Black Blood, aurait dû sortir en 1991[4]. Mais leur label de l'époque, Turbo Music, sorti leur démo Demonomancy ainsi que leur EP Dawn of Satan's Millennium en tant que compilation, tout cela sans l'autorisation du groupe. Turbo Music nomma cette compilation The Oath of Black Blood, ce qui était censé être le titre du nouvel album[5],[6],[4].

L'album le plus connu de Beherit, Drawing Down the Moon, fut enregistré entre avril et août 1992, et fut sorti en 1993 en tant que le premier album officiel du groupe[7],[8]. Malgré le succès de l'album, Drawing Down the Moon fut le dernier album de black metal du groupe, car ils se séparèrent l'année suivante. Laiho enregistra deux albums d'ambient, H418ov21.C et Electric Doom Synthesis, et les sorti sous le nom du groupe. Comme le groupe ne se reformait pas, il continua sa carrière musicale dans l'ambient sous le nom de Suuri Shamaani et dans la techno en tant que DJ Gamma.

Conflits

Beherit était l'un des premiers groupes de black metal[2]. Au début des années 1990, la plupart des groupes de la scène venaient de Norvège, mais grâce à des groupes comme Impaled Nazarene, Archgoat, et Barathrum, la scène black metal finlandaise devenait de plus en plus reconnue. Cela eu pour résultat un conflit entre les groupes norvégiens et finlandais souvent appelé la "Dark War" (guerre sombre). Parmi les éléments de cette "guerre", un groupe norvégien au nom de "Fuck Beherit" sortit deux démos en 1992[9].

La reformation

En 2009 Beherit se reforme et un sort un album nommé "Engram". Un retour aux sources, puisque Beherit rejoue alors du black metal.

Formation

Formation finale

Anciens membres

  • Daemon Fornication — Basse
  • Black Jesus — Basse
  • Sodomatic Slaughter (Jari Pirinen) — Batterie
  • Necroperversor — Batterie
  • Kimmo Luttinen — Batterie

Discographie

Albums

  • The Oath of Black Blood (1991)
  • Drawing Down the Moon (1993)
  • H418ov21.C (1994)
  • Electric Doom Synthesis (1995)
  • Engram (2009)

EP

  • Dawn of Satan's Millennium (1991)
  • Werewolf, Semen and Blood (1992)
  • Messe Des Morts (1993)

Splits

  • Beherit / Death Yell (1991)
  • Beherit / Impaled Nazarene (1991)
  • Messe Des Morts / Angel Cunt (1999) (avec Archgoat)
  • Beherit / Behemoth

Démos

  • Seventh Blasphemy (1990)
  • Morbid Rehearsals (1990)
  • Demonomancy (1990)
  • Diabolus Down There (1991)
  • Unreleased Studio Tracks (1991)
  • Promo 1992 (1992)

Compilations

  • Beast of Beherit - Complete Worxxx (1999)

Notes et références

  1. a et b Rivadavia, Ed, « Beherit - Biography », Allmusic. Consulté le 2007-01-28
  2. a et b Sharpe-Young, Garry, « Beherit - Biography », MusicMight. Consulté le 2007-01-28
  3. Beherit, Discogs. Consulté le 2006-12-13
  4. a et b The Oath of Black Blood, Allmusic. Consulté le 29 janvier 2007
  5. (en) Mikko Mattila et Janne Sarna, « The End of a Legend - Isten smokes Holocaust Vengeance out of Beherit », dans Isten, vol. 6, 1995, p. 44-45 .
  6. (en) Robert Müller, « Beherit - In Fear of a Black Metal Planet », dans Matal Hammer - Thrash, no 1, 1992 é
  7. Drawing Down the Moon, Allmusic. Consulté le 2007-01-28
  8. (en) « Interview with Beherit », dans Masters of Brutality, 5 janvier 1994 .
  9. Beherit, Encyclopaedia Metallum. Consulté le 2007-01-29

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beherit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Beherit — Основная информация …   Википедия

  • Béhérit — Le béhérit est un talisman fabuleux du manga et de la série animée Berserk. Il tire son nom du nom syrien de Satan. Le Béhérit, aussi appelé « Œuf du Roi » ou « Œuf du Conquérant », est une « pierre » de la taille et …   Wikipédia en Français

  • Beherit — Allgemeine Informationen Genre(s) Black Metal, Dark Ambient Gründung 1989 Auflösung 1996 Neugründung 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Beherit — Para la banda finlandesa de black metal, véase Beherit (banda). Un Beherit es un poderoso objeto ficticio en el popular manga de fantasía oscura Berserk de Kentaro Miura y su posterior adaptación parcial al Anime. La palabra Beherit proviene… …   Wikipedia Español

  • Beherit —    DEMON who is a great duke of HELL commanding 26 LEGIONs of lesser demons. Beherit has red skin and appears as a soldier wearing a crown and riding a red horse. He gives true answers about things past, present, and future and can turn metals… …   Encyclopedia of Demons and Demonology

  • Beherit (band) — Beherit Also known as The Lord Diabolus Origin Rovaniemi, Lapland, Finland Genres Black metal, dark ambient Years active 1989–1996 2008–present …   Wikipedia

  • Beherit (banda) — Saltar a navegación, búsqueda Beherit Información personal Origen Rovaniemi, Finlandia …   Wikipedia Español

  • Beast of Beherit: Complete Workxxx — Beast of Beherit: Complete Workxxx …   Википедия

  • Drawing Down the Moon (Beherit album) — Drawing down the Moon Studio album by Beherit Released 13 November 1993 Recorded April–S …   Wikipedia

  • Black Metal — Entstehungsphase: 1980er Jahre Herkunftsort: Hauptsächlich Europa Stilistische Vorläufer Thrash Metal Pionierba …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”