Beaurepaire (militaire)

Nicolas-Joseph Beaurepaire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire.
Nicolas-Joseph Beaurepaire
Nicolas-Joseph Beaurepaire
Naissance 7 janvier 1740
Coulommiers
Mort au combat 2 septembre 1792 ans)
Verdun
Origine France France
Image : Statue de Nicolas-Joseph Beaurepaire sur le pont de Verdun de la ville d'Angers

Nicolas-Joseph Beaurepaire est un officier français né à Coulommiers, le 7 janvier 1740 et mort à Verdun, le 2 septembre 1792.

Il s'engage dans l'armée alors royale en 1757 et devient capitaine en 1786 avant de prendre sa retraite en Anjou en 1791.

Retraite bien provisoire puisqu'il est élu lieutenant-colonel d'un bataillon de Mayenne-et-Loire en septembre de la même année. Début mai 1792, il est envoyé avec le régiment de Maine-et-Loire n°212 à Verdun. Beaurepaire aurait perdu par désertion le quart de ses hommes en chemin avant d'arriver le 2 juin, il exerce ensuite le commandement en chef de la ville et y organise la défense. Le 29 août 1792, la ville est assiégée par les Prussiens opposant 60 000 hommes et 40 canons face aux Français ; le 31 août, l'émissaire du Duc de Brunswick qui dirige le siège « somme Verdun de se rendre ». Le 2 septembre, Beaurepaire meurt en sortant du conseil de la ville venant de voter la reddition avant que n'arrivent les premiers renforts partis de Paris deux jours plus tôt.

Les circonstances de sa mort restent mal connues : lorsque Verdun se rend, ses hommes emportent son cadavre à Sainte-Menehould où le député Joseph Delaunay forge la légende du suicide de Nicolas-Joseph Beaurepaire « en présence des fonctionnaires publics lâches et parjures ». Le théâtre et la littérature révolutionnaires exploitent aussitôt le thème, des cérémonies ont lieu à Paris et l'on propose le transfert de la dépouille au Panthéon qui est voté mais jamais effectué faute de retrouver son corps. Mais une version possible est qu'il ait été assassiné d'un coup de pistolet pour la même raison que celle pour laquelle il se serait suicidé.

La statue de Nicolas-Joseph Beaurepaire est présente sur le pont de Verdun, l'un des ponts de la ville d'Angers. Il y en avait une à Coulommiers, mais elle a disparu pendant la seconde guerre mondiale.

Distinctions

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Nicolas-Joseph Beaurepaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beaurepaire (militaire) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Beaurepaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Beaurepaire est un nom de famille notamment porté par : Nicolas Joseph Beaurepaire, militaire français de la Révolution française ;… …   Wikipédia en Français

  • Beaurepaire (Oise) — Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire. 49° 17′ 40″ N 2° 34′ 20″ E …   Wikipédia en Français

  • Nicolas-joseph beaurepaire — Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire. Nicolas Joseph Beaurepaire Naissance 7 janvier 1740 …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Joseph Beaurepaire — Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire. Nicolas Joseph Beaurepaire Naissance 7 janvier 1740 …   Wikipédia en Français

  • Nicolas-Joseph Beaurepaire — Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire. Nicolas Joseph Beaurepaire …   Wikipédia en Français

  • Famille de Beaurepaire de Louvagny — Blason des Beaurepaire de Louvagny : de sable à trois gerbes d’avoine d’argent. La famille de Beaurepaire de Louvagny appartient à la noblesse française. Elle est originaire de la province de Normandie. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Eugène de Robillard de Beaurepaire — Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire. Eugène de Robillard de Beaurepaire …   Wikipédia en Français

  • Eugene de Robillard de Beaurepaire — Eugène de Robillard de Beaurepaire Eugène Hippolyte de Robillard de Beaurepaire, né le 31 janvier 1827 à Avranches et mort le 8 juin 1899 à Caen est un historien français. Substitut du procureur général à la Cour d’appel de Caen, Robillard de… …   Wikipédia en Français

  • Eugène De Robillard De Beaurepaire — Eugène Hippolyte de Robillard de Beaurepaire, né le 31 janvier 1827 à Avranches et mort le 8 juin 1899 à Caen est un historien français. Substitut du procureur général à la Cour d’appel de Caen, Robillard de Beaurepaire était le frère de… …   Wikipédia en Français

  • Eugène de robillard de beaurepaire — Eugène Hippolyte de Robillard de Beaurepaire, né le 31 janvier 1827 à Avranches et mort le 8 juin 1899 à Caen est un historien français. Substitut du procureur général à la Cour d’appel de Caen, Robillard de Beaurepaire était le frère de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”