Beaucoup

Quantité

La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses.

C’est habituellement représenté comme un nombre (valeur numérique) d’unité ensemble avec le type de ces unités (si demandé) et un référent définissant la nature de la collection. Les deux parties sont nécessaire.

Des exemples sont:

  • une pomme, deux pommes, trois pommes, où le nombre est un entier relatif aussi ne requiert pas un type
  • 1,76 litre de lait
  • 500 personnes

Un nombre par lui-même n’est pas une quantité, ni une simple mesure. Quand la compte d’unité est un alors l’article indéfini peut être utilisé (par exemple, une voiture) et des alternatives similaires existent pour d’autres comptes particuliers (par exemple, un couple pour deux, une douzaine d’œufs).

La quantification dans son sens le plus simple peut être trouvée dans des formules comme A est plus grand que B. Dans l’exemple cité, une expression est faite que A a une plus grande quantité de quelque chose (comme un volume ou charisme) que B; et que si A et B étaient placés dans un ensemble ordonné, alors A viendrait après B si l’ordre est arrangé dans une échelle croissante (plutôt que décroissante).

Linguistique

En linguistique, la quantité indique la durée relative d’un phonème. Au degré non-marqué [C, V], on oppose les contoïdes et vocoïdes qui subissent un allongement [Cː, Vː] ou un semi-allongement [Cˑ, Vˑ]. Il convient de ne pas confondre les consonnes longues ([Cː]) avec les consonnes géminées ([CC]). En français, la quantité ne permet pas à elle seule d’oppositions phonologiques mais le finnois a deux degrés de quantité (bref et long) et l’estonien trois : bref, long et surlong (en fait une combinaison des degrés bref et long).

Sciences physiques

Le fait d'établir des relations quantitatives (c'est-à-dire permettant de calculer des grandeurs chiffrées) est un des fondements des sciences physiques modernes. Les progrès de celles-ci ont été en grande partie obtenus par la traduction des qualités abstraites des entités matérielles en des quantités physiques primaires en postulant que tous les corps matériels sont marqués par des propriétés physiques ou des dimensions physiques quantifiables, qui sont sujets à des mesures et/ou à des observations. En fixants les unités de mesure, les sciences physiques couvrent des quantités fondamentales telles que l'espace (longueur, hauteur, profondeur), le temps, la masse et la force, la température, l'énergie

Traditionnellement, un distinction a été faite entre les quantités intensives et les quantités extensives. La valeur associés à une propriété intensive ne dépend pas des dimensions de l'objet auquel elle est associée, tandis que quantités extenstive sont additives pour les différentes parties d'un objet : ainsi, leur valeur dépend de l'extension du système. Par exemple, la densité et la pression sont des quantité intensives alors que l'énergie, le volume et la masse sont des quantités extensives.

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « quantité » sur le Wiktionnaire.

  • Portail sur les sciences Portail sur les sciences
Ce document provient de « Quantit%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beaucoup de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • beaucoup — [ boku ] adv. • 1379; biau cop 1272; de beau et coup; a éliminé moult ♦ Marque d une façon indéterminée un grand nombre, une grande quantité, une grandeur, une valeur assez élevée, une certaine intensité, un haut degré. 1 ♦ (Devant un nom)… …   Encyclopédie Universelle

  • beaucoup — BEAUCOUP. adv. de quantité. Il l a dit beaucoup de fois. Il y a beaucoup de gens. Ayoir beaucoup d argent, beaucoup de blé, beaucoup de fruits. Ils sont beaucoup d héritiers à partager cette succession. Beaucoup de gens pensent ainsi. Il y en a… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • beaucoup — Beaucoup, acut. adverb. a bella, id est bona et magna copia, Multum, Plurimum, comme, Il a beaucoup de deniers, Multum pecuniarum habet. i. plurimas pecunias. Non pas beaucoup, Haud ita multum. C est beaucoup quand tels arbres ont quatre pieds de …   Thresor de la langue françoyse

  • beaucoup — beaucoup1 [bō ko͞o′] n. [Fr] very much; very many adv. very much beaucoup2 [bō′ko͞o΄] adj. [< BEAUCOUP1] Slang a lot of; much or many [beaucoup dollars in the bank] …   English World dictionary

  • beaucoup — French, lit. a great heap, from beau fine, great (see BEAU (Cf. beau) (n.)) + coup a stroke, also a throw, hence, a heap (see COUP (Cf. coup) (n.)). Cf. Sp. golpe multitude …   Etymology dictionary

  • BEAUCOUP — adv. de quantité Un nombre, une quantité plus ou moins considérable. Il se dit tant au sens physique qu au sens moral. Il y a beaucoup de gens. Avoir beaucoup d argent, beaucoup de blé, beaucoup de fruits. Ils sont beaucoup d héritiers à partager …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • beaucoup — (bô kou ; le p peut se lier, et il se lie toujours dans le parler soutenu, devant une voyelle : beaucoup en disent du bien. bô cou p en disent du bien) s. m. pris toujours sans article. 1°   Proprement un beau coup, c est à dire une belle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BEAUCOUP — adv. de quantité En nombre, en quantité plus ou moins considérable. Il se dit tant au sens physique qu’au sens moral. Il s’intéresse beaucoup à votre affaire. Cela m’inquiète, me chagrine beaucoup. Il importe beaucoup que vous le sachiez. Cet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • beaucoup — adv., (d une manière considérable), très, bien ; extrêmement ; en grand nombre, en grande quantité ; un grand nombre, une grande quantité, un tas, des masses : byê <bien> (Albanais.001, Bellecombe Bauges.153, Billième.173, Doucy… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • beaucoup — I. Beaucoup. adv. de qualité. Estudier beaucoup. cet homme est beaucoup plus habile que cet autre. Il est aussi adv. de quantité, & signifie, En grand nombre, ou en abondance. Il l a dit beaucoup de fois. il y a beaucoup de gents. il a beaucoup d …   Dictionnaire de l'Académie française

  • beaucoup — /boh kooh /, adj. Informal (usually facetious). 1. many; numerous; much: It s a hard job, but it pays beaucoup money. 2. large; significant: a beaucoup building project. [1910 15; < F; see BEAU, COUP1] * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”