Bataille de Siffin

La bataille de Siffin se produisit en juin/juillet 657 (moharram 37 AH). Le plus fort de la bataille se produisit du 19 ou 20 juillet (1 et 2 Çafar 37 AH) sur les rives de l'Euphrate près de la ville syrienne actuelle de Ar-Raqqa. Ce fut le dernier combat entre Mu`awîya et `Alî.

Histoire

L'armée de Mu`awîya venant de Damas comptait 80 000 hommes, celle d'`Alî 50 000 hommes. L'armée d'`Alî arriva à Raqqa et fit construire un pont pour traverser le fleuve. Une première bataille eut lieu entre les deux avant-gardes qui se replièrent chacune dans son camp. L'armée de Mu`awîya prit position sur les rives du fleuve, ce qui empêcha les troupes d'`Alî d'accéder à l'eau. Après une courte négociation, Mu`awîya permit aux troupes d'`Alî de se rendre au fleuve. Les deux armées se reposèrent pendant deux jours. `Alî envoya des émissaires demandant de le reconnaître comme seul souverain légitime mais Mu`awîya refusa prétextant qu'il était là pour venger `Othman.

Au début du mois de mouharram, `Alî déclara qu'il voulait que l'on cesse les combats pendant le mois sacré. Durant ce mois, les deux armées se firent face, sans réel combat et dans l'espoir d'une conciliation. À la fin du mois, `Alî dit à ses hommes : « préparez vous à combattre demain ». Un assaut général qui dura deux jours vit l'armée de Mu`âwîya reculer. Les deux camps comptèrent de nombreux blessés et tués. À la fin de cet assaut l'armée de Mu`âwîya et celle d'`Alî comptèrent 40 000 tués sans compter ceux qui moururent de leurs blessures dans les jours suivants. `Amr ben al-`As, le général de Mu`âwîya utilisa alors une ruse : il fit mettre au bout des lances de ses soldats une page du Coran. Les soldats de l'armée d'`Ali arrêtèrent le combat ne voulant pas combattre contre le livre saint.

Les deux adversaires convinrent alors d'un arbitrage. `Alî signa, plutôt contraint, un traité qui devait durer huit mois, laissant à `Amr et à Abû Musa al-Ach`arî le soin de trancher le conflit. Un certain nombre de partisans d'`Alî refusèrent cette solution, arguant qu'`Alî avait été désigné par Allah comme calife et qu'il n'a donc pas le droit de revenir sur cette décision divine. Ces réfractaires formèrent ensuite le courant kharidjite. `Alî retourna vers Koufa[1].

Les deux arbitres désignés à Siffin devaient examiner le Coran chacun de son côté. Mu`âwîya et `Alî devaient envoyer quatre cents hommes parmi les mieux qualifiés pour devenir calife pour assister aux débats. Abû Musa dit que le futur calife ne pouvait être ni Mu`âwîya ni `Alî, `Amr lui répondit qu'il ne voyait pas pourquoi exclure Mu`âwîya, alors qu'`Alî, au contraire devait être exclu comme responsable de la mort de `Uthman. Finalement ils semblèrent tomber d'accord de soumettre le califat à l'élection et d'en exclure Mu`âwîya et `Alî. Tout le monde se sépara et les Syriens nommèrent Mu`âwîya prince des croyants[2].


Les kharidjites dirent alors à `Alî « maintenant que tu as accepté cette conciliation, tu es hérétique et il nous est permis de te tuer »(point sombre a vérifié). `Alî remporta une victoire contre les kharidjites à la bataille de Nahrawân (en) et voulut se diriger vers Damas pour affronter de nouveau Mu`âwîya(point sombre a vérifié), mais ses troupes demandèrent un repos à Koufa (658)[3].

Dans les mois qui suivirent, `Alî perdit un grand nombre de ses partisans : même son frère `Aqil rallia Mu`âwîya[4].

Trois ans plus tard des kharijites organisèrent le triple meurtre des protagonistes de cet arbitrage. Mu`âwîya à Damas, `Alî à Koufa et l'arbitre du conflit `Amr en Égypte devaient être assassinés le même jour. `Alî est mort de ses blessures, Mu`âwîya fut blessé et survécut et `Amr échappa complètement à l'attentat (661).

Hasan, fils aîné d'`Alî renonça à toute prétention. Il se retira alors à Médine avec sa famille (662). Aux termes de la conciliation de Siffin, Mu`âwîya devenait le seul candidat au titre de calife et il fut alors généralement accepté comme calife. Hasan (670). Husayn, second fils d'`Alî se rendit à La Mecque avec toute sa famille pour y rester.

Notes

  1. Tabari, La Chronique (Volume II, `Alî fils d'Abou Tâlib), Actes-Sud (ISBN 2-7427-3318-3) p. 374-384
  2. Tabarî, ibidem, p. 385-387
  3. Tabarî, ibidem, p. 387-391
  4. Tabarî, ibidem, p. 402

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Siffin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Siffin — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Bataille de siffin — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Badr — La bataille de Badr; Représentation de la bataille au musée impérial de Topkapi d Istanbul Informations générales Date 17 mars 624/17 Ramadan, 2 AH Lieu Badr …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Uhud — La bataille de Uhud Informations générales Date 23 mars 625 Lieu Uhud 8 km de Médine en Arabie saoudite Issue Victoire tactique Quraychite; Victoire stratégiquement Indécise …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Mu'ta — Informations générales Date Août/Septembre 629, le 8 de Jumada al Awwal Lieu Mu ta, à l est du Jourdain et d al Karak Issue Défaite des musulmans mais peu de pertes et retraite stratégique Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Nahavand — Informations générales Date 642 Lieu Nahavand, près de Hamedan, Iran Issue Victoire décisive musulmane Belligérants Perse …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Khaybar — Pour les articles homonymes, voir Khaïbar. La Bataille de Khaybar ou Khaïbar (arabe : خيبر) a opposé, lors de la septième année de l Hégire (628 629), Mahomet et ses fidèles aux Juifs vivant dans l oasis de Khaybar, située à 150 kilomètres… …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Kerbala — La Bataille de Kerbala eu lieu le 10 octobre 680 en Irak. Dans le calendrier musulman c est le 10 de muharram 61 A.H.. La commémoration de cette bataille est le deuil chiite d Achoura. Cette commémoration se célèbre tous les 10 muharram, c’est à… …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Tabouk — Tabuk, Arabie saoudite La Bataille de Tabouk (arabe : غزوة تبوك, Ghazwat Tabūk) est une expédition militaire, qui, selon les biographies musulmanes, a été conduite par Mahomet en octobre 630 de notre ère. À la tête d une troupe qui comptait… …   Wikipédia en Français

  • Bataille du fossé — La bataille du Fossé Informations générales Date Mars Avril 627/5 Shawwal, 5 AH Lieu Médine en Arabie saoudite …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”