Bataille de Sarandi

Bataille de Sarandí

Les Trente-trois Orientaux par Juan Manuel Blanes
Bataille de Sarandi
Fichier:Batalla de Sarandí 2 .jpg

La cavalerie orientale à Sarandi, tableau d'Esteban Garino
Informations générales
Date 12 octobre, 1825
Lieu Uruguay
Issue Victoire uruguayenne
Belligérants
Flag of the Treinta y Tres.svg Rebelles orientaux Flag of the First Empire of Brazil.svg Brésil
Commandants
Juan Antonio Lavalleja Bento Manoel
Forces en présence
2360 hommes 1411 hommes
Pertes
35 tués, 90 blessés 200 tués, 575 prisonniers (dont 158 blessés)
Guerre de Cisplatine
Batailles
Sarandi — Los Pozos (navale) — Maldonado (navale) — Juncal (navale) — Ituzaingo — Carmen de Patagones (navale) — Lac Mirim (navale) — Barrega (navale) —
Juan Antonio Lavalleja par Jean Philippe Goulue

La Bataille de Sarandí est une bataille livrée le 12 octobre 1825, pendant la guerre de Cisplatine (1825-1828).

À la suite de la bataille de Tacuarembó (1820), la Banda Oriental (l'Uruguay d'aujourd'hui) est annexée par le Portugal à sa colonie du Brésil et devient la province de Cisplatine. Les Uruguayens n'ont jamais renoncé à leur indépendance et lorsque le Brésil s'affranchit du Portugal, après une brève guerre (1822-1823), et devant le refus clair et net des autorités brésiliennes d'accéder à leurs souhaits, en 1825 un groupe d'entre eux, les Treinta y Tres Orientales (les Trente-trois Orientaux) menés par Juan Antonio Lavalleja brandit l'étendard de la révolte. Celle-ci s'étendit rapidement et l'armée de la cruzada libertadora (croisade libératrice), remporta à la bataille de Rincon (24 septembre 1825) son premier succès notable sur les troupes de l'empire du Brésil.

Le 12 octobre, Lavalleja, secondé par les généraux Fructuoso Rivera et Manuel Oribe et ses 2 360 hommes (238 officiers et 2 122 soldats), remporta sur les bords de l'arroyo Sarandí, affluent de la rivière Yi, dans le département de Flores, une nouvelle victoire sur l'armée brésilienne. Cette bataille allait se révéler décisive pour la suite des évènements car elle décida le gouvernement de Buenos Aires, qui soutenait la révolte, à intervenir militairement dans le conflit. Après moult combats et des alternances de succès et d'échecs,les Uruguayens et les Argentins infligeront à la bataille d'Ituzaingo (1827), une grave défaite aux Brésiliens, qui conduira ses derniers à admettre l'impossibilité de continuer à imposer leur souveraineté sur la région.

Bibliographie

  • Hernâni Donato, Dicionário das batalhas brasileiras [détail des éditions]
  • Robert L. Scheina, Latin America's Wars, the age of the Caudillo, 1791-1799, Brassey's Inc., Dulles, Virginia, 2003, ISBN 1574884506
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Brésil Portail du Brésil
  • Portail de l’Uruguay Portail de l’Uruguay
Ce document provient de « Bataille de Sarand%C3%AD ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille de Sarandi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille De Sarandí — Les Trente trois Orientaux par Juan Manuel Blanes Bataille de Sarandi …   Wikipédia en Français

  • Bataille de sarandí — Les Trente trois Orientaux par Juan Manuel Blanes Bataille de Sarandi …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Sarandí — Les Trente trois Orientaux par Juan Manuel Blanes Bataille de Sarandi …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Tacuarembó — Bataille livrée le 22 janvier 1820, pendant la guerre d indépendance d Uruguay. José Artigas par Juan Manuel Blanes Après leur victoire sur l occupant espagnol et la prise de Montevideo …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Tacuarembo — Bataille de Tacuarembó Bataille livrée le 22 janvier 1820, pendant la guerre d indépendance d Uruguay. José Artigas par Juan Manuel Blanes Après leur victoire sur l occupant espagnol et la prise de Montevideo …   Wikipédia en Français

  • Bataille de tacuarembó — Bataille livrée le 22 janvier 1820, pendant la guerre d indépendance d Uruguay. José Artigas par Juan Manuel Blanes Après leur victoire sur l occupant espagnol et la prise de Montevideo …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Tacuarembó — Bataille livrée le 22 janvier 1820, pendant la guerre d indépendance d Uruguay. José Artigas par Juan Manuel Blanes Après leur victoire sur l occupant espagnol et la prise de Montevideo, puis leur succès dans la guerre qui les opposa à …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Ituzaingo — Bataille d Ituzaingó 30° 14′ 42″ S 54° 52′ 29″ W / 30.245, 54.8747 …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Ituzaingó — 30° 14′ 42″ S 54° 52′ 29″ W / 30.245, 54.8747 …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Cisplatine — Le combat de Juncal Informations générales Date 1825 1828 Lieu Uruguay et sud du Brésil …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”