Bartolone

Claude Bartolone

Claude Bartolone
Claude Bartolone.jpg
Parlementaire français
Naissance 29 juillet 1951
Décès
Mandat Député
Début du mandat juin 1981
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription sixième circonscription de la Seine-Saint-Denis
Groupe parlementaire Socialiste, radical et citoyen
Ve république

Claude Bartolone, né le 29 juillet 1951 à Tunis (Tunisie)[1][2], est un homme politique français, ancien ministre et président du conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Sommaire

Élu national

Il s'est inscrit au PS en 1974 après la défaite de François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1974: « J’ai collé des affiches… Je n’avais même pas l’idée d’adhérer, c’est parce que Mitterrand a perdu que j’ai adhéré au PS et, après, ça c’est fait tout bêtement ! J’étais maire-adjoint chargé de la culture au Pré Saint Gervais, je voulais en rester là, je n’avais jamais imaginé être candidat à une autre élection, mais un jour Mitterrand est venu au Pré Saint Gervais. J’ai eu l’occasion de l’accueillir et de le mettre en contact avec une entreprise du Pré Saint Gervais qui faisait en grève. Il a vu la manière dont je me débrouillais, et à la fin de sa visite il m’a dit « vous jeune homme, si un jour vous êtes candidat à une élection, je viendrais vous faire un meeting ». Au départ, alors qu’il n’y avait théoriquement aucune chance de gagner au vu des chiffres, j’ai accepté d’être candidat simplement pour avoir le bonheur la joie et l’honneur de faire un meeting avec FM, ce que j’ai fait ! Après, les électeurs ont voulu de moi donc le reste a suivi !  »[3].

L'ancien cadre commercial de l’industrie pharmaceutique[4], il est élu député en 1981 à la surprise générale à la faveur de la vague rose des législatives de 1981. Il est réélu, sans discontinuer et pour la dernière fois le 17 juin 2007, pour la XIIIe législature (2007-2012), dans la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis, composée du canton de Bagnolet, des Lilas, du canton de Pantin-Est et de Pantin-Ouest. Il fait partie du groupe socialiste et est le « premier lieutenant » de Laurent Fabius[5].

Elu local

Claude Bartolone a d'abord été identifié comme un élu du Pré-Saint-Gervais, dont il a été conseiller général, maire-adjoint puis maire jusqu'à son entrée au gouvernement Jospin. La règle du non-cumul de la présidence d'exécutifs locaux alors imposée aux ministres le fait redevenir maire-adjoint, cédant son siège de maire à Gérard Cosme. Homme de consensus dans la fédération socialiste quand la conquête de la présidence du conseil général s'est vue devenir en 2004 probable aux cantonales 2008, il a annoncé sa candidature sur le canton de Pantin-Est en 2008[6]. Elu au premier tour, il a été élu le 20 mars 2008 président du conseil général de la Seine-Saint-Denis[7].

À la tête du conseil général, il annonce vouloir faire entrer le département dans le XXIe siècle. Il affirme quelques priorités dont la mixité sociale, l'aide à la petite enfance, le développement économique, la protection de l'environnement et la lutte contre l'échec scolaire et les discriminations[8]. Ses ambitions se heurtent au défi porté par une dette composée essentiellement d'emprunts dit "toxiques" qui fragilisent la santé financière du conseil général[9]. En avril 2009, il annonce le câblage des toutes les salles de classes des 120 collèges d'ici 2011 et l'équipement de 50 d'entre eux d'un espace numérique de travail afin de lutter contre les inégalités face aux nouvelles technologies[10].

Au sein du PS

Claude Bartolone, membre de l'équipe du "Pacte Présidentiel" de la campagne de Ségolène Royal lors de l'élection présidentielle française de 2007, est également responsable d'un des principaux courants du Parti Socialiste en France, Rassembler A Gauche, pôle de la gauche socialiste et fabiusienne animé avec des personnalités telles que Alain Vidalies ou Marie-Noëlle Lienemann.

Lors du Congrès de Reims du PS en 2008, il est l'un des principaux soutiens de la candidature de Martine Aubry, nouvelle première secrétaire. En décembre 2008, il est nommé secrétaire national en charge des relations extérieures. À l'occasion de la composition du secrétariat national, il se voit reprocher par Laurent Fabius de ne pas avoir obtenu suffisamment de représentants pour son courant, ce qui affaiblit la légendaire complicité des deux hommes[11] [12].

Mandats électifs

Mandats en cours

Anciens mandats

Fonctions politiques

  • Octobre 1982 : Membre du Comité directeur du PS
  • Juillet 1988 à mars 1990 : Secrétaire national du PS à la jeunesse
  • Mars 1990 à avril 1993 : Secrétaire national du PS aux Relations extérieures
  • Novembre 1993 à octobre 1995 : Secrétaire national du PS aux élections
  • Depuis décembre 2008 : Secrétaire national du PS aux Relations extérieures

Œuvre

  • Une élection imperdable, 07/2007, Ed de L'Archipel (ISBN 2841879852).

Voir aussi

Lien interne

Commons-logo.svg

Lien externe

Notes et références

  1. Assemblée nationale ~ Les députés : M. Claude Bartolone
  2. Au sein d’une famille d’immigrés siciliens et maltais ayant fui le fascisme. Claude Bartolone: Origines et formation, Politique.net
  3. Claude Bartolone, dans un entretien exclusif pour 9Trois : Sarkozy veut récupérer sous la table ce que les urnes ne lui ont pas donné, 17 avril, 9Trois. Consulté le 18 avril 2009
  4. Portrait de Claude Bartolone, Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Consulté le 11 février 2009
  5. http://www.afse92.com/journal/article1.php?ID=532 Claude Bartolone- symbole d’intégration - Portrait - Journal AFSE]
  6. http://www.humanite.fr/2007-11-15_Politique_L-essentiel L'essentiel - l'Humanite, 15 novembre 2007
  7. France: la gauche renforce sa prédominance dans les départements, 20 mars 2008, Romandie News. Consulté le 20 mars 2008
  8. Président du conseil général, Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Consulté le 11 février 2009
  9. Les finances du département, 4 décembre 2008, Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Consulté le 11 février 2009
  10. Toutes les classes de collège seront câblées en 2011, Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 11 avril 2009, page II
  11. Les humeurs de Laurent Fabius, Le Parisien, mardi 10 février 2009, page 6
  12. Claude-Bartolone, le porte-flingue se rebiffe, 10 fevrier 2009, Le Monde (Blog PS). Consulté le 2 mars 2009
Précédé par Claude Bartolone Suivi par
Hervé Bramy
Président du conseil général de Seine-Saint-Denis
en cours
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Seine-Saint-Denis Portail de la Seine-Saint-Denis
Ce document provient de « Claude Bartolone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bartolone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bartolone — the United States and Italy Christopher Bartolone Personenbezogene Informationen Geburtsdatum 24. Januar 1970 Geburtsort …   Deutsch Wikipedia

  • Claude Bartolone — Mandats Président du conseil général de Seine Saint Denis Actuellement en foncti …   Wikipédia en Français

  • Christopher Bartolone — Personenbezogene Informationen Geburtsdatum 24. Januar 1970 Geburtsort Clinton Township …   Deutsch Wikipedia

  • Christopher Paul Bartolone — the United States and Italy Christopher Bartolone Personenbezogene Informationen Geburtsdatum 24. Januar 1970 Geburtsort …   Deutsch Wikipedia

  • Claude Bartolone — (born July 29. 1951) is a member of the National Assembly of France. He represents the Seine Saint Denis department,[1] and is a member of the Socialiste, radical, citoyen et divers gauche. Political career Governmental functions Minister for… …   Wikipedia

  • Abdel-Madjid Sadi — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Azzedine Taïbi — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Bally Bagayoko — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Conseillers Généraux De La Seine-Saint-Denis — Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40. Claude Bartolone en a été élu président le 20… …   Wikipédia en Français

  • Conseillers generaux de la Seine-Saint-Denis — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”