Bardesane d'Edesse

Bardesane d'Édesse

Bardesane d'Edesse ou Bar-Daïssan, littéralement « le Fils du torrent » (comme le nom de la rivière qui arrose Édesse).

Hérésiarque du IIe siècle, né en Syrie, avait été longtemps une des gloires du christianisme, quand il se laissa entraîner dans les erreurs des Valentiniens. Ayant abandonné cette hérésie, il se fit une doctrine particulière qui se rapproche de celle des Manichéens. On trouve dans Eusèbe (Préparation évangélique, VI, x) un fragment de Bardesane sur le destin. Nous n'avons pas de textes de Bar-Daïssan, sauf quelques fragments, en particulier quelques vers, cités entre autres par saint Éphrem qui le combattit. On s'accorde à penser qu'il est à l'origine du chant maronite.

CPG 1152-1153

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
Ce document provient de « Bardesane d%27%C3%89desse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bardesane d'Edesse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bardesane d'Édesse — ou Bar Daïsan, littéralement « le Fils du Daïsan » (qui est la rivière qui arrose Édesse) est un philosophe et poète chrétien de Syrie, né en 154[1] à Édesse, mort en 222 dans la même ville. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • Chronique d'Édesse — La Chronique d Édesse est un court texte historiographique en langue syriaque, conservé dans un seul manuscrit, le Vat. syr. 163, rapporté à Rome en 1717 par Joseph Simonius Assemani d un voyage en Orient. Sommaire 1 Description 2 Édition 3… …   Wikipédia en Français

  • École théologique d'Édesse — L école théologique d Édesse (actuelle ville turque de Şanlıurfa / Ourfa) fut une des grandes écoles théologiques des premiers siècles du christianisme et occupe une place importante dans l histoire du christianisme de langue syriaque. À partir… …   Wikipédia en Français

  • Ecole theologique d'Edesse — École théologique d Édesse L École théologique d Édesse (actuelle ville turque de Şanlıurfa / Ourfa) fut une des grandes écoles théologiques des premiers siècles du christianisme et occupe une place importante dans l histoire du christianisme de… …   Wikipédia en Français

  • École théologique d'édesse — L École théologique d Édesse (actuelle ville turque de Şanlıurfa / Ourfa) fut une des grandes écoles théologiques des premiers siècles du christianisme et occupe une place importante dans l histoire du christianisme de langue syriaque. A partir… …   Wikipédia en Français

  • Bardesane — d Édesse Bardesane d Edesse ou Bar Daïssan, littéralement « le Fils du torrent » (comme le nom de la rivière qui arrose Édesse). Hérésiarque du IIe siècle, né en Syrie, avait été longtemps une des gloires du christianisme, quand il …   Wikipédia en Français

  • BARDESANE — (154 env. env. 222) Philosophe, astrologue et poète d’Édesse. Converti au christianisme, Bardesane (Bar D 稜 ル n, en syrien Ibn Day ル n) vécut à la cour Abgar IX d’Édesse. Il composa en langue syriaque de nombreux ouvrages, dont il reste peu de… …   Encyclopédie Universelle

  • Bar-Daïssan — Bardesane d Édesse Bardesane d Edesse ou Bar Daïssan, littéralement « le Fils du torrent » (comme le nom de la rivière qui arrose Édesse). Hérésiarque du IIe siècle, né en Syrie, avait été longtemps une des gloires du christianisme …   Wikipédia en Français

  • Agapios de Manbij — fils de Constantin, appelé en arabe Mahbūb ibn Qūṣṭānṭīn[1] (mort vers 942), est un historien chrétien arabophone du Xe siècle, auteur d une Chronique universelle. Il était évêque melkite de la ville syrienne de Manbij (en grec Hiérapolis,… …   Wikipédia en Français

  • Marcion — du Pont ou de Sinope était une personnalité du christianisme ancien de la fin du Ier siècle et de la première moitié du IIe siècle ( 85 160[1]) ; condamné et écarté par la communauté chrétienne de Rome alors dirigée, selon la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”