Banque De Semence

Banque de semence

Les banques de semences sont des lieux protégés ou l'on maintient ex-situ et souvent en congélation des semences de plantes cultivées ou d'intérêt médical. Le mot semence désigne parfois des spermatozoïdes animaux, mais on parle alors plutôt de Banque de sperme, comme il peut exister des banques d'ovules.

Des banques de semences végétales existent dans plusieurs pays qui regroupent des millions d’échantillons de nombreuses espèces, sous-espèces ou variétés cultivées et parfois sauvages.

Ces banques peuvent ou non travailler avec des conservatoires botaniques, ou vergers conservatoires, nationaux ou privés.

Certaines associations et ONG font un travail complémentaire de promotion et conservation, ou gestion conservatoire de semences paysannes (ou semences fermières).

Sommaire

Types de banques

Il existe

La banque de semences du millénaire (MSBP)

C'est un partenariat international visant à rassembler et stocker, dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique, des semences de 24 000 espèces avant 2010 (espèces végétales domestiquées, en danger, endémiques et utiles). Initié en 1995 par un financement venant de la Commission du millénaire de la loterie du Royaume-Uni aux Jardins botaniques royaux de Kew qui avaient mis en place une banque de semences à Kew durant les années 1960, déplacé en 1974 dans l'immeuble Wellcome Trust Millennium Building (WTMB) Wakehurst Place (5 000 m2 incluant une banque de semences, des laboratoires et lieux de travail et d'information du public et des experts. Des échantillons sont stockés au Royaume-Uni en double, mais des banques font le même travail localement, dans les pays d'origine, et la formation et la recherche sont partagées. (voir Le site de ce projet)[1].

Intérêt et limite

Ces ressources génétiques servent à l'étude et/ou à l'amélioration d'espèces cultivées.

Cette notion d'amélioration étant cependant relative, car ne portant généralement que sur quelques caractères intéressant l'agriculture ou l'Industrie agroalimentaire ou pharmaceutique.

Hormis dans le cas d'espèces presque éteintes ou éteintes dans la Nature, la contribution de ces banques à la protection de la biodiversité reste relative également, car conserver des graines par millions, ne remplace pas des populations de milliards d'organismes se reproduisant annuellement.

De plus à partir de ces banques ou de parcelles de références (conservation in situ) des organismes commerciaux ou de recherche peuvent établir et vendre des souches clonées (résistantes à une maladie ou à un prédateur par exemple, ou dotées d'une caractéristique physique particulière) qui lorsqu'elles seront plantées dans le milieu naturel, à la place d'autres espèces ou essences contribueront à l'homogénéisation génétique de l'espèce, en diminuant la résilience écologique des agrosystèmes ou écosystèmes.

Voir aussi

Liens externes

notes et références

Ce document provient de « Banque de semence ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Banque De Semence de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Banque de semence — Les banques de semences sont des lieux protégés ou l on maintient ex situ et souvent en congélation des semences de plantes cultivées ou d intérêt médical. Le mot semence désigne parfois des spermatozoïdes animaux, mais on parle alors plutôt de… …   Wikipédia en Français

  • Banque de semences — Banque de semence Les banques de semences sont des lieux protégés ou l on maintient ex situ et souvent en congélation des semences de plantes cultivées ou d intérêt médical. Le mot semence désigne parfois des spermatozoïdes animaux, mais on parle …   Wikipédia en Français

  • Banque de graines du sol —  Ne doit pas être confondu avec Banque de semences. On désigne sous le nom de banques de graines du sol (ou « crypto banque de graine ») les stocks de graines dormantes qui se constituent naturellement dans tous les habitats… …   Wikipédia en Français

  • Conservation de la biodiversité — Biodiversité Diverses espèces épiphytes dans une forêt humide en Amérique centrale. Les écosystèmes de la zone intertropicale hébergent la plus grande partie de la biodiversité mondiale actuelle. La biodiversité désigne la diversité des… …   Wikipédia en Français

  • Observatoire de la biodiversité — Un observatoire de la biodiversité est un observatoire de l environnement, spécifiquement destiné à l observation de la diversité biologique à une certaine échelle territoriale (nationale, régionale, départementale ou très locale). Leur travail… …   Wikipédia en Français

  • Observatoires de la biodiversité — Observatoire de la biodiversité Un observatoire de la biodiversité est un observatoire de l environnement, spécifiquement dédié à l observation de la diversité biologique. Ils répondent à une partie des engagement de Rio en Juin 92 (Convention… …   Wikipédia en Français

  • Plan de réintroduction — Réintroduction La réintroduction d espèces animales ou végétales dans leur milieu naturel est une des stratégies mises en œuvre par la biologie de la conservation. Elle s inscrit la plupart du temps dans un projet plus global (Plan de… …   Wikipédia en Français

  • Conférence mondiale sur la biodiversité de Nagoya (2010) — La Conférence des nations unies sur la diversité biologique (Nagoya, octobre 2010) était la COP10, c est à dire la dixième conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique des Nations unies (dite CDB, signée à Rio en Juin 1992… …   Wikipédia en Français

  • Protocole de Nagoya — Logo de la Conférence mondiale sur la biodiversité de Nagoya (2010), associé à la phrase “Life in harmony, into the future”, traduite dans la langue du pays où le logo est utilisé. La biodiversité y est représenté par des origami [1] …   Wikipédia en Français

  • Hot-spot de biodiversité — Hotspot (biodiversité) Une des définitions d un hotpost de biodiversité est une zone biogéographique (terrestres ou marine) qui contient au moins 1500 espèces de plantes vasculaires endémiques et doit avoir perdu au moins 70% de son habitat d… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”