Babouse

Babouse, François-Henry Monier de son vrai nom, est un dessinateur de presse, journaliste, illustrateur et auteur de bandes-dessinées, né le 8 mai 1972 à Boulogne-sur-Mer.

Babouse - 3 novembre 2011

Considéré comme « dessinateur de gauche », il revendique un certain style de dessin à l'humour engagé tout en n'hésitant pas à le teinter d'humour noir et d'un certain sens de l'absurde (L'Humanité, La Vie ouvrière, Psikopat, France3 Nord-Pas-de-Calais, L'Ass-Mat, CQFD…), ce qui se ressent également dans les scénarios de ses bandes-dessinées (Spirou, Psikopat…) ou dans ses textes (Fluide glacial dans les Babouse blues).

On le retrouve également dans certaines pages ou publications au ton plus léger et délirant (Play in the House, Hara-Kiri- version André Bercoff, Presto, Margarine comix, Comas lucide, Hercule et la toison d'Or…) dont notamment un reportage dessiné sur un club échangiste de campagne paru en page pleine dans Charlie Hebdo.

Son style rondouillard très comics évoquant les traits des Simpson de Matt Groening l'amène à contribuer aussi bien à des publications de style institutionnelles qu'à des journaux engagés en passant par la presse jeunesse, la presse purement humoristique ou encore l'édition avec la série "Les 40 Commandements" (édité par Wygo) qu'il a décliné sur les thèmes de l'homme, la femme, le gay ou le ch'ti.

Les yeux globuleux de ses personnages et leur nez tout en rondeur ne sont pas sans rappeler une parenté avec les dessinateurs Charb ou Ralf König.

©Babouse-"L'Humanité"

Cependant, il continue en parallèle un travail plus graphique et torturé au sein de l'Humanité puis la nouvelle vie ouvrière en signant de son nom propre.

Sommaire

Biographie

Issu de parents instituteurs prenant leurs racines dans le monde ouvrier (mineurs de fonds, cheminots), il est très tôt sensibilisé aux faits de société, à la politique et au refus de la fatalité.

Il débute la bande-dessinée en 1982 et suit les cours du soir aux Beaux-Arts de Boulogne-sur-mer, découvrant et se passionnant pour le travail d'auteurs comme Marcel Gotlib, Paul Carali, Hunt Emerson, Edika, Franck Margerin et Jacques Tardi pour ne citer qu'eux.

Dès 1986, il s'engage dans le militantisme lors des manifestations contre la loi dite "Devaquet" (du ministre du même nom) notamment par le biais de dessins au ton très militant publiés sur différents supports éphémères de circonstance.

Dès 1989, il publie régulièrement dessins, illustrations et bandes-dessinées dans différents journaux et fanzines : Le Monde libertaire, Urgence pacifiste, Le Combat syndicaliste, Skizo, Soleil noir, Union pacifiste, Courant alternatif, No pasaran

Il entame des études à l'université des Beaux-Arts de Dunkerque, études qu'il abandonne au bout d'un an en 1990 pour se consacrer pleinement à la bande-dessinée en général et au dessin de presse en particulier.

C'est à Dunkerque qu'il hérite du surnom de " Babouse " , dénomination argotique typique du nord pour désigner avec ironie un grand chevelu à l'allure "baba cool".

Entre 1992 et 1993, il met à profit ses 20 mois de service civil (durant lesquels il est objecteur de conscience) pour créer son premier fanzine, Kébab, qui comptera seulement 3 numéros, faute de trésorerie.

1993-1997 : période de vaches maigres et de petits boulots.

1997 : il rejoint la même année les équipes du quotidien L'Humanité et du mensuel de bande-dessinée Psikopat.

©Babouse dans le mensuel Psikopat n°199 "spécial Festival de Cannes"

Depuis 1997

Depuis les collaborations de ce dessinateur se sont multipliées de la presse à l'édition, collaborant à de nombreux ateliers d'écritures en France et à l'étranger (Mali, Sénégal) et à des actions de solidarité (sa BD Té vois m'n'oeul a été échangée contre des jouets pour les enfants déshérités du Calaisis durant le Noël 2004).

Rejoint la rédaction de "France Soir" en janvier 2011.

Parmi ses collaborations avec d'autres artistes on peut entre autres citer Dick Annegarn, Ricardo Montserrat et Frédéric H. Fajardie.

Liens

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Babouse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le Coq des Bruyères — logo du journal par Babouse Pays …   Wikipédia en Français

  • Charlie-Hebdo — Pour les articles homonymes, voir Charlie.  Charlie Hebdo {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Charlie Hebdo — Pour les articles homonymes, voir Charlie. Charlie Hebdo Pays …   Wikipédia en Français

  • Charlie hebdo — Pour les articles homonymes, voir Charlie.  Charlie Hebdo {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Huma — l'Humanité Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie) et Huma (homonymie).  l’Humanité { …   Wikipédia en Français

  • Humanité (journal) — l'Humanité Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie) et Huma (homonymie).  l’Humanité { …   Wikipédia en Français

  • L'Huma — l'Humanité Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie) et Huma (homonymie).  l’Humanité { …   Wikipédia en Français

  • L'Humanite — l'Humanité Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie) et Huma (homonymie).  l’Humanité { …   Wikipédia en Français

  • L'Humanité — Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie) et Huma (homonymie). L Humanité Pays …   Wikipédia en Français

  • L'Humanité-Dimanche — l'Humanité Pour les articles homonymes, voir Humanité (homonymie) et Huma (homonymie).  l’Humanité { …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”