Baader Meinhof Wagen

F. J. Ossang

F. J. Ossang est un artiste français, écrivain, chanteur et cinéaste. Il est né le 7 août 1956.

F. J. Ossang est un nom d'artiste ; les initiales « FJ », contrairement à ce qu'écrivent de nombreuses biographies erronées, n'est pas l'abréviation de « François-Jacques ». L'expression « Ossang » provient de la Bible : « Je solidifierai mon sang, j'en ferai de l'os. » Cette formule originelle se retrouve à plusieurs reprises dans les premiers textes édités de F. J. Ossang, notamment dans De la Destruction pure (1977). Par cette formule, l'auteur signe une sorte de seconde naissance, celle de l'artiste. Pour cette raison également F. J. Ossang tient à ce que son nom de baptême reste dans l'ombre.

Après une enfance dans le Cantal, il rejoint Toulouse au milieu des années 1970. Il commence dès 1975 son activité artistique avec tout d'abord l'écriture de textes poétiques très personnels et l'édition d'une revue littéraire, Cée. Il crée également les Cééditions, qui publient des textes importants de Claude Pélieu ou Robert Cordier. Parallèlement à cette activité d'écriture, il crée le groupe punk DDP (De la destruction pure).

Nouveau départ pour Paris vers 1980, où il suit des études de cinéma à l'IDHEC. Le rejoint sur Paris le groupe MKB-Fraction provisoire (Messageros Killers Boys) avec Jack Belsen à la guitare, Mr Nasti à la batterie et Gina Lola Benzina aux claviers. Olivier Pronto Rushtonski s'ajoute à la basse en 1986.

Dès la fin de ses études de cinéma, il enchaîne avec son premier court métrage, film de fin d'études.


Sommaire

Littérature

Comme écrivain, on peut le situer dans une mouvance proche sous certains aspects de la littérature "cut-up " initiée par William S. Burroughs et en France Claude Pélieu. Ses références englobent, outre les deux sus-nommés, des auteurs français comme Louis-Ferdinand Céline ou Antonin Artaud, Jacques Vaché, Lautréamont, Rimbaud .

Les premiers pas comme écrivain se feront au milieu des années 70 sous la forme de plusieurs livres publiés entre autres par les Céeditions. Le premier grand roman, Génération Néant, publié seulement dans les années 1990 (les éditeurs de l'époque étaient effrayés par ce texte en marge) se présente comme une impressionnante suite de thèmes abordés à toute vitesse, thèmes que l'on retrouvera en filigrane dans toute l'œuvre de FJ Ossang, aussi bien littéraire que cinématographique ; les textes poétiques y voisinent avec des passages de roman noir (à la manière de La Victoire à l'ombre des ailes, de Stanislas Rodanski, sorte de texte poétique littéralement travesti en un curieux mélange de roman d'espionnage et de roman d'amour de gare).

Les romans suivants (par exemple : Au Bord de L'Aurore) se présentent plus comme des carnets de voyage aux accents céliniens du Voyage au bout de la nuit, inspirés par les différents périples de l'auteur : à Madrid, au Chili, en Nouvelle Zélande... Il a aussi publié de nombreux textes de poésie contemporaine exigeante et a travaillé sur un ouvrage sur William S. Burroughs. Son recueil Landscape et Silence a été sélectionné au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil en 2000, dans les Lectures adolescentes. Il demeure un texte essentiel pour comprendre FJ Ossang ; il s'est de plus vendu à un nombre d'exemplaires conséquent, fait rare pour un recueil de poésie contemporaine.

Par ailleurs, son court texte romanesque Le Ciel éteint (2000) est le texte originel d'où proviennent les scénarios de ses deux prochains films, Aguas Contaminadas et La Succession Starkhov.

Musique

Il chante aussi, dans la mouvance du punk et de la musique industrielle (avec MKB). Il fait partie du mouvement punk français en sortant un album Split avec Lucrate Milk, mais rapidement le style musical de MKB, auto-intitulé Noise 'N'Roll, s'éloigne de plus en plus du punk pour se rapprocher de la musique industrielle, proche des fleurons britanniques du genre : Cabaret Voltaire (groupe) ou Throbbing Gristle. À noter que pour le court métrage Silencio de 2007, la musique est signée de Throbbing Gristle.

Les autres membres de MKB sont actuellement : Jack Belsen, Little Drake, le batteur Paul Dufayet de la Tour les accompagne par moment, ainsi qu'Elvire, créditée pour les « machines » dans l'album « live » de 1996.

En 2007, FJ Ossang et Mr Nasti ressortent un album sous le nom de groupe Baader Meinhof Wagen.

Cinéma

Réalisation

C'est un cinéaste expérimental, très marqué par l'expressionnisme.

Il a une fascination pour les films de genre et on retrouve nombre d'éléments de styles différents qui forment une combinaison assez personnelle. Ainsi, il peut aborder l'anticipation / Science-fiction comme dans Le Trésor des îles Chiennes, tout aussi bien que le Film noir et le Road movie dans Docteur Chance, tout en conservant une exigence en termes de photographie et de cadrage qui sont une marque de fabrique. « Ossang a, dès son premier court métrage, posé les bases mouvantes d'un univers sombre mais transpercé d'une lumière aveuglante, où le film de genre se voit constamment remémoré pour mieux s'en éloigner. Voyager, partir, s'égarer : le cinéma d'Ossang se donne l'apparence de la dérive, mais n'abandonne jamais son cap ultime : l'extase. »[1]

La dernière énigme, en 1982, est un film-tract de 20 minutes, noir et blanc, inspiré par la musique industrielle et le situationnisme, entre autres par les écrits de Gianfranco Sanguinetti sur le rapport du terrorisme avec les structures étatiques. Y figurent déjà des musiques de Throbbing Gristle. Le film noir et blanc de 40 minutes Zona Inquinata - la vie n'est qu'une sale histoire de cowboy (1983) brasse un grand nombre de références, le poète Robert Cordier côtoie des déclarations du groupe Killing Joke et des musiques de Tuxedomoon, Throbbing Gristle et MKB. C'est un film très personnel et emblématique de l'art cinématographique de FJ Ossang.

Silencio, son dernier court métrage est en soi une synthèse de son art : film muet de vingt minutes, c'est un poème cinématographique selon trois axes : image, texte et musique. Chaque plan est parfaitement calculé, rien n'étant laissé au hasard, filmé à la lumière du petit matin ou du soir pour donner une ambiance crépusculaire (cadre et photo de Denis Gaubert). Le titrage ensuite est un élément capital de cette œuvre, organisant et segmentant le film à l'aide de textes surgissant plein écran. Enfin, la musique de Throbbing Gristle, ne laissant place à aucun dialogue, renforce le côté hypnotique des deux premiers éléments. Cette musique, ainsi que de nombreux plans, font référence directement aux deux premiers courts-métrages de FJ Ossang. Il s'agit bien pour lui d'un retour, sous forme de questionnement, à ses propres origines de cinéaste.

FJ Ossang s'entoure à chaque film d'acteurs emblématiques. En premier lieu, Elvire, sa muse et compagne, est présente comme actrice principale dans Docteur Chance et Silencio. Mais chaque autre film voit la participation de personnages charismatiques, qui ne sont pas forcément des acteurs reconnus mais qui apportent une plus value importante aux films : Helno, du groupe français les Négresses Vertes, Joe Strummer pour Docteur Chance, ou encore Stéphane Ferrara, un ancien boxeur reconverti en aventurier dans Le Trésor des Iles Chiennes.

  • Festivals et récompenses : il a été l'objet d'un hommage au Festival international du film de la Rochelle en 1998, d'une rétrospective au 5è festival du cinéma indépendant de Buenos-Aires International (2003), jury au festival international du film de Belfort Entre vues (2002), président du jury du court-métrage (Corto Cortissimo) de la 64ème biennale de Venise en 2007, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2007 (pour Silencio, Prix Jean-Vigo 2007, catégorie court-métrage) et 2008 (pour Ciel éteint !, présent aussi à La Rochelle et Curtas vila do conde 2008); master-class de court-métrage au festival Pacific Meridian de Vladivostok 2007; Underground Spirit Award (Young European Filmakers) du festival de Palic (Serbie, 2008)

Bibliographie

  • Livres & plaquettes
  1. Écorces de cendre (Millas-Martin, 1975)
  2. Le Berlinterne (St Germain des Prés, 1976)
  3. De la Destruction Pure (Céeditions, 1977)
  4. Dynasties de cyanure / Pour en finir avec le silence (Céeditions, 1978)
  5. L'Ordalie des villas (Le Point des Indices, 1979)
  6. Corpus d'octobre (Poètes du Monde, 1980)
  7. Alcôve clinique (Céeditions, 1981)
  8. Venezia central (Verseau, 1982)
  9. Les guerres polaires (Tribu, 1984)
  10. La mort d'Arthur Strike (Blockaus, 1988)
  11. Descente aux tombeaux (Blockaus,1992)
  12. Génération néant (Warvilliers, 1993)
  13. L'ode à Pronto Rushtonsky (Warvilliers, 1994)
  14. Au bord de l'aurore (Warvilliers, 1994)
  15. Il pleut sur Madrid (Collection Jeudi Gris, 1995)
  16. Le "fils de l'antécristal" (Derrière la salle de bains, 1996)
  17. Version polaire (Derrière la salle de bains, 1996)
  18. Comme chiffres de la moraine interne (Derrière la salle de bains, 1997)
  19. Les 59 jours (Diabase, 1999)
  20. Dans le froid spécial des matins de voyage (Derrière la salle de bains, 1999)
  21. Landscape et silence (La Notonecte, 2000)
  22. Le ciel éteint (La Notonecte, 2000).
  23. Tasman Orient (Diabase, 2001)
  24. Cet abandon quand minuit sonne (Derrière la salle de bains, 2006)
  25. FJ Ossang kit - 5 books with reading in music (Derrière la salle de bains, 2006)
  26. Unité 101 (Derrière la salle de bains, 2006)
  27. Ténèbre sur les planètes (Derrière la salle de bains, 2006)
  28. WS Burroughs / Formule mort (Jean-Michel Place / Poésie, 2007)

Discographie

  • MKB
  1. MKB Provenance France , 45 tours, Céeditions Tracks, 1982. Ressorti en 2006, CD-EP 3 titres, Seventeen
  2. Terminal Toxique, LP, Céeditions Tracks, 1982. Ressorti 2006 avec 3 bonus sur Seventeen Records
  3. Morituri, Split LP, avec Lucrate Milk, New Rose, 1984
  4. Hôtel du Labrador, LP, Bondage Rds, 1988
  5. Le Chant des Hyènes, CD, WW/Bondage Rds, 1989
  6. Le Trésor des Iles Chiennes, CD, Bondage Rds, 1991
  7. Docteur Chance, Céeditions Tracks/Odessa, 1993.
  8. Feu !, CD, Odessa-Semantic, 1993
  9. Frenchies, Bad Indians, White Trash, CD Odessa-Semantic, 1994
  10. MKB Live, CD, Ix-Pias, 1996
  11. Docteur Chance, CD, Last Call, Arcade, 1998 "B.O.F."
  • Baader Meinhof Wagen
  1. Baader Meinhof Wagen, 12" mini-LP, 2007

Filmographie en tant que réalisateur

  • Longs métrages
  1. L'Affaire des Divisions Morituri, 1984
  2. Le Trésor des Iles Chiennes, 1990
  3. Docteur Chance, 1997. nommé pour le léopard d'Or de Locarno en 1997.
  4. En préparation : La Succession Starkhov
  • Courts métrages
  1. La dernière énigme, 1982
  2. Zona Inquinata - la vie n'est qu'une sale histoire de cowboy, 1983
  3. Le Chant des hyènes, Carnets Noirs II, compilation DVD. Clip réalisé pour le Trésor des Iles Chiennes dont il constitue la musique générique de fin
  4. Silencio, 2006. Prix Jean-Vigo 2007, catégorie court-métrage
  5. Ciel Éteint !, 2008

Notes

  1. Laurence Reymond, in Voyage jusqu'à Ossang sur Fluctuat.net, 2006

Liens externes

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « F. J. Ossang ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baader Meinhof Wagen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • F.J. Ossang — F. J. Ossang F. J. Ossang est un artiste français, écrivain, chanteur et cinéaste. Il est né le 7 août 1956. F. J. Ossang est un nom d artiste ; les initiales « FJ », contrairement à ce qu écrivent de nombreuses biographies… …   Wikipédia en Français

  • F. J. Ossang — F. J. Ossang[1], né le 7 août 1956, est un poète, écrivain, chanteur et cinéaste français. Sommaire 1 Biographie 2 Littérature 3 Musique …   Wikipédia en Français

  • François-Jacques Ossang — F. J. Ossang F. J. Ossang est un artiste français, écrivain, chanteur et cinéaste. Il est né le 7 août 1956. F. J. Ossang est un nom d artiste ; les initiales « FJ », contrairement à ce qu écrivent de nombreuses biographies… …   Wikipédia en Français

  • Messageros Killers Boys — F. J. Ossang F. J. Ossang est un artiste français, écrivain, chanteur et cinéaste. Il est né le 7 août 1956. F. J. Ossang est un nom d artiste ; les initiales « FJ », contrairement à ce qu écrivent de nombreuses biographies… …   Wikipédia en Français

  • Sebastien Morlighem — Sébastien Morlighem Sébastien Morlighem est un artiste français, né le 6 mai 1971. À la fois peintre, graphiste, illustrateur, typographe, enseignant, écrivain, éditeur et créateur d un label discographique, ses activités ont été multiples et… …   Wikipédia en Français

  • Sébastien Morlighem — est un artiste français, né le 6 mai 1971 à Neufchâtel en Bray[1] . À la fois peintre, graphiste, illustrateur, typographe, enseignant, écrivain, éditeur et créateur d un label discographique, ses activités ont été multiples et variées et il… …   Wikipédia en Français

  • Petra Schelm — (* 16. August 1950 in Hamburg; † 15. Juli 1971 in Hamburg) gehörte der Rote Armee Fraktion (RAF) an. Sie war das erste Todesopfer im Zusammenhang mit Aktionen der RAF. Inhaltsverzeichnis 1 Frühe Jahre 2 Tod 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Alfred Willi Rudi Dutschke — Rudi Dutschke Alfred Willi Rudi Dutschke, Rufname Rudi (* 7. März 1940 in Schönefeld bei Luckenwalde; † 24. Dezember 1979 in Århus, Dänemark), war ein deutscher marxistischer Soziologe. Er gilt als bekanntester Wortführer der westdeutschen und… …   Deutsch Wikipedia

  • Alfred Willi Rudolf Dutschke — Rudi Dutschke Alfred Willi Rudi Dutschke, Rufname Rudi (* 7. März 1940 in Schönefeld bei Luckenwalde; † 24. Dezember 1979 in Århus, Dänemark), war ein deutscher marxistischer Soziologe. Er gilt als bekanntester Wortführer der westdeutschen und… …   Deutsch Wikipedia

  • Rudolf Dutschke — Rudi Dutschke Alfred Willi Rudi Dutschke, Rufname Rudi (* 7. März 1940 in Schönefeld bei Luckenwalde; † 24. Dezember 1979 in Århus, Dänemark), war ein deutscher marxistischer Soziologe. Er gilt als bekanntester Wortführer der westdeutschen und… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”