Aït Sadden

Aït Sadden est une tribu « Amazigh » (berbère) du Moyen Atlas qui occupe une aire géographique située entre Fès, Sefrou et Taza et la province de Taounate. Elle se trouve à 35 kilomètres au nord-est de la ville de Fès, et à 70 kilomètres au sud oueste de la ville de Taza.

La région « Aït Sadden » s'étend approximativement de Sidi Harazem à Oueled Ayyad, en direction de Taza. Elle est entourée de deux grands barrages : Moulay Idriss au nord, et Aït Youb (dit Allal El Fassi) au sud-est. Les deux barrages sont inter-connectés par un tunnel sousterrain de 18 kilomètres servant à produire de l'électricité via une chute située en aval du bassin de compensation situé à Oueled Ayyad.les revenus des habitants sont essentiellement de la culture des céréales et des migrants à l'étranger. la tribu est connue par une forte scolarisation, depuis le début du vingtième siècle, et ce n'est pas une coïncidence si le premier amazigh à avoir son bac en 1949 soit de cette tribu. et de même cette scolarisation a permis à de nombreux membres de cette tribu d'intégrer la fonction publique couvrant tous les secteurs qui existent au Maroc et à un degré moindre en Europe.

La confédération Aït Sadden parle le tamazight, et sa culture ne diffère pas de celle des autres tribus du Moyen Atlas sauf elle est l'une des rares tribus à parier précocement sur la scolarisation de la femme.

Sommaire

Étymologie

Le mot « Sadden » est un prénom berbère dérivé du mot « Assidd », qui veut dire « la lumière ». Pour cette raison, on dit que les Aït Sadden sont connus pour leur sagesse (des sages ou des éclaireurs). Le mot « éclaireur » est lié à ce qu'on peut appeler l'infanterie dans le jargon de l'armée; et ce nom est lié à l'histoire qui dit que Aït Sadden sont venus de la région sud-est du Maroc entre Tiallaline et Gorrama en quête de recherche de zones humides. Mais pour la plupart des gens d'Aït Sadden, le mot « sadden » et surtout lié à « issaten » qui veut dire en amazigh les hommes forts courageux et redoutables, au singulier on dit « assad ». Et ce nom paraît être proche de la réalité vu que la région est connue comme l'une des zones les plus turbulentes du Maroc. Pendant l'époque durant laquelle les premiers Aït Sadden s'y sont installés et qui remonte à un peu plus tard que le douzième siècle, la période pendant laquelle les historiens ont signalé beaucoup de migration des tribus marocaines, et pour les gens qui parlent du dix-septième siècle, il paraît qu'ils ont une confusion avec le retour d'une fraction de la tribu vers ses origines. Après avoir être informés que leurs familles sont en guerre avec le sultan. Et de plus les migrations coïncident avec l'époque de l'histoire qu'on qualifie de « siba » (la rébellion), il n'y a pas de place pour la sagesse, mais plutôt pour la force. Et sans cette force, Aït Sadden n'auraient jamais résisté aux attaques des tribus voisines et de là ils doivent leur nom plutôt à leur caractère de guerriers féroces que leur sagesse.

Histoire

Culture d'Aït Sadden

Article détaillé : Culture zayane.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aït Sadden de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ait Sadden — Aït Sadden Aït Sadden est une tribu « Amazigh » (berbère) du Moyen Atlas qui occupe une aire géographique située entreFès, Sefrou et Tazaet la province de taounate. Elle se trouve à 35 kilomètres au nord est de la ville de Fès, et à 70… …   Wikipédia en Français

  • HISTORY bibliography — General ■ Abun Nasr, Jamil M. History of the Maghrib. 2nd rev. ed. Cambridge: Cambridge University Press, 1975. ■ Ajayi, J. F. A, and Michael Crowder. History of West Africa. 2 vols. London: Longman Group, 1971, 1974. ■ Akkache, A. Tacfarinas.… …   Historical dictionary of the berbers (Imazighen)

  • Mohamed Chafik — est né le 17 septembre 1926 à Béni Sadden (région de Fès) est un homme de lettres et intellectuel berbère marocain. Membre de l’Académie royale du Maroc, ancien recteur de l Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) et spécialiste… …   Wikipédia en Français

  • Mohammed Chafik — Mohamed Chafik Mohamed Chafik est né le 17 septembre 1926 à Béni Sadden (région de Fès) est un homme de lettres et intellectuel berbère marocain. Membre de l’Académie royale du Maroc, ancien recteur de l Institut royal de la culture… …   Wikipédia en Français

  • Middle Atlas Mountains —    This is a mountain chain located in north central Morocco. It covers an estimated area of 28,000 square kilometers and runs for about 400 kilometers from north to south. The landscape of the Middle Atlas is a region consisting of different… …   Historical dictionary of the berbers (Imazighen)

  • Bataille d'Elhri — Histoire du Maroc Antiquité …   Wikipédia en Français

  • Elhri — Bataille d Elhri Elhri est un petit village marocain, situé au sud et à 20 Km de Khénifra où campaient les troupes de Mouha ou Hammou Zayani, après la prise de Khénifra en juin 1914 par F. Berger, contingent de cavaliers estimés à environ mille.… …   Wikipédia en Français

  • La bataille d'Elhri — Bataille d Elhri Elhri est un petit village marocain, situé au sud et à 20 Km de Khénifra où campaient les troupes de Mouha ou Hammou Zayani, après la prise de Khénifra en juin 1914 par F. Berger, contingent de cavaliers estimés à environ mille.… …   Wikipédia en Français

  • Tamazight del Marruecos Central — Tamazight , tamaziġt Hablado en  Marruecos …   Wikipedia Español

  • Tamazight — El tamazight, es un idioma hablado principalmente en Marruecos en la zona del alto Atlas por unos 3.600.000 hablantes, más unos pocos en Argelia. Es una de las lenguas bereberes pertenecientes a la familia afroasiática. Es hablada principalmente… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”