1E0657-56

Amas du boulet

Contours d'isodensité placés sur la photographie du télescope Hubble.

L’amas 1E 0657-56 aussi appelé amas du boulet (en anglais : Bullet cluster) est le résultat de la collision de deux amas de galaxies.[1]

Les études de l'amas du boulet, débutées en août 2006, ont constitué l'une des preuves les plus solides à ce jour dans la confirmation de l'existence de matière noire.[2] Les principales composantes de cet amas, que sont les étoiles, les gaz et l'hypothétique matière noire, se comportent différemment durant la collision : on peut ainsi les étudier séparément.[3]

Les étoiles de ces galaxies, observables en lumière visible, n'ont pas été beaucoup affectées lors de la collision et la plupart n'ont été que ralenties gravitationnellement. Les gaz chauds, dont on observe le rayonnement X, constituent l'essentiel de la masse « ordinaire » (c'est-à-dire baryonique) de l'amas. Ils intéragissent, ce qui a pour effet leur ralentissement, bien plus rapide que celui des étoiles. On détecta indirectement la masse restante, attribuée à la matière noire, par effet de lentille gravitationnelle sur les objets situés derrière. Les théories qui n'incluent pas de matière noire, comme notamment la théorie MOND, ne prédisent qu'un effet de lentille du à la matière baryonique, observée aux rayons X. La force bien supérieure de l'effet de lentille, qui par ailleurs est plus intense en dehors des régions de grande densité gazeuse, indique que l'essentiel de la masse se trouve sous forme non-baryonique, c'est-à-dire que l'amas du boulet est principalement composé de matière noire. Cette hypothèse est en accord avec les simulations numériques.

L'amas du boulet est par ailleurs l'un des amas de galaxies les plus chauds connus. Observé depuis la Terre, la collision s'est produite il y a 150 millions d'années, provoquant une onde de choc, qu'on aperçoit près d'un côté de l'amas. Cela a échauffé les gaz de l'amas autour de 70 millions de degrés Celsius en bordure et 100 millions au centre, projetés à une vitesse de l'ordre de 9,6 millions de kilomètres par heure.[4],[5],[6] En toute rigueur, l'amas du boulet se rapporte au plus petit des deux amas en collision, qui traverse l'autre de part en part.

L'amas du boulet constitue l'un des meilleurs appuis à l'existence de la matière noire[7] et ne peut être expliqué par les seules équations de la théorie MOND.[8],[9]

Des résultats assez intéressants ont été révélés par le satellite Chandra, qui permettent de mesurer la vitesse du déplacement des gaz (environ 4500 km/s dans certaines zones). De plus, la distribution de matière noire correspond aux ensembles galactiques, mais ne coïncide pas avec la distribution de gaz. Cela, complété par d'autres observations, permet de déduire des informations sur la section efficace des interactions de la matière noire avec elle-même.[10]

La vitesse de l'amas n'est pas surprenante et peut être expliquée correctement avec le modèle Lambda-CDM.[11]

Voir aussi

Notes et références

  1. Ce n'est pas un amas ouvert ni un amas stellaire, qu'on appelle parfois à tort « amas galactiques ».
  2. (en) « Direct constraints on the dark matter self-interaction cross-section from the merging galaxy cluster 1E 0657-56 »
  3. (en) Harvard : animation de la collision, montrant les distributions de matière noire et ordinaire qui se séparent.
  4. (en) Photos et descriptions, Harvard.
  5. (en) Spaceimages.com
  6. (en) « The dynamical status of the cluster of galaxies 1E0657-56 »
  7. (en) « Dark Matter and the Bullet Cluster ».
  8. (en) Harvard.edu
  9. Pour expliquer la formation de l'amas, la théorie MOND a du admettre l'existence de matière noire, même en quantité plus faible. En particulier, celle-ci serait constituée de neutrinos.
  10. (en) » Recent and Future Observations in the X-ray and Gamma-ray Bands ».
  11. (en) « How Rare is the Bullet Cluster ? ».
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bullet Cluster ».

Bibliographie

  • Portail de l’astronomie Portail de l’astronomie
Ce document provient de « Amas du boulet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1E0657-56 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bullet Cluster — Galaxy cluster name = Bullet Cluster caption = X ray photo by Chandra X ray Observatory. Exposure time was 140 hours. The scale is shown in megaparsecs. Redshift ( z ) = 0.3, meaning its light has wavelengths stretched by a factor of 1.3. ra =… …   Wikipedia

  • Amas Du Boulet — Contours d isodensité placés sur la photographie du télescope Hubble. L’amas 1E 0657 56 aussi appelé amas du boulet (en anglais : Bullet cluster) est le résultat de la collision de deux amas de galaxies.[1 …   Wikipédia en Français

  • Galaxy groups and clusters — are the largest known gravitationally bound objects to have arisen thus far in the process of cosmic structure formation.[1] They form the densest part of the large scale structure of the universe. In models for the gravitational formation of… …   Wikipedia

  • Amas du boulet — 1E 0657 56 Photo de Chandra (télescope spatial) Données d’observation (Époque J2000.0) Constellation Carène …   Wikipédia en Français

  • Cúmulo Bala — Datos de observación (Época J2000) Ascensión recta 06h 58m 37.9s …   Wikipedia Español

  • Materia oscura — Para la trilogía de novelas fantásticas de Philip Pullman, véase La materia oscura. Imagen compuesta del cúmulo de galaxias CL0024+17 tomada por el telescopio espacial Hubble muestra la creación de un efecto de lente gravitacional producto, en… …   Wikipedia Español

  • Chronologie De L'astronomie — L astronomie a depuis toujours fasciné les hommes, on parle même d archéoastronomie pour des temps très anciens. Voici une chronologie des principaux événements de cette science. Sommaire 1 Avant notre ère 2 Ier siècle IXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de l'astronomie — L astronomie a depuis toujours fasciné les hommes, on parle même d archéoastronomie pour des temps très anciens. Voici une chronologie des principaux événements de cette science. Sommaire 1 Avant notre ère 2 Ier siècle IXe siècle 3 …   Wikipédia en Français

  • Dark matter — Not to be confused with antimatter, dark energy, dark fluid or dark flow. For other uses, see Dark Matter (disambiguation) …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”