Autosuggestion

Autosuggestion

Épisode de X-Files
Autosuggestion
Titre original Pusher
Épisode Saison 3
Épisode 17
Invité(s) Robert Wisden
Robert Patrick Modell
Scénariste(s) Vince Gilligan
Réalisateur Rob S. Bowman
Production 3X17
Diffusion 23 février 1996 (États-Unis)
Chronologie
← Précédent Suivant →
L'Épave - 2e partie Malédiction
Liste des épisodes de X-Files


Autosuggestion est le 66e épisode de la Série télévisée X-Files.

Résumé

  • SUPERMARCHÉ DU MT FOODMORE, LOUDOUN COUNTY, VIRGINIE

Robert Patrick Modell fait ses courses dans un supermarché. Au moment de passer en caisse, il soupire "Allez, en avant la musique..." et ouvre la poche dorsale de l'homme qui le précède. Il s'agit d'un agent du FBI. Aussitôt, l'alerte est déclenchée et Modell, surnommé "Le Pousseur" est officiellement arrêté par tout un groupe d'agents en planque. Dans la voiture qui le transporte en détention, Modell profite d'un carrefour pour répéter continuellement qu'il adore la couleur bleu, un bleu Céruléen comme une brise légère. Soudain, le chauffeur franchit le carrefour sans remarquer le poids lourd qui vient dans leur direction. Le camion fait partie de la compagnie Cérulean.

  • SIÈGE DU FBI, WASHINGTON D.C.

L'agent Bosch avait la responsabilité du Pousseur. Il a survécu à l'accident, peu après que sont adjoint ait libéré le prisonnier avant de mourir. Il expose le cas de Modell à Mulder et Scully. Le Pousseur l'a contacté un mois plus tôt pour revendiquer plusieurs meurtres, en donnant une myriade de détails. Seulement, chacun de ces meurtres était classé en tant que "suicide".

Bosch leur raconte l'accident du camion. Il leur montre également un indice laissé par Modell sur le coffre de la voiture après l'accident ; "NIN OR" écrit en lettres de sang. "RONIN" écrit à l'envers, "samouraï sans maître". Mulder suspecte que Modell doit être amateur de magazines d'autodéfense tels que "American Ronin". Dans l'un de ces magazines, les deux agents remarquent la même petite annonce revenant depuis Avril 94. " Je résous tous vos problèmes. OSU ". Les premières annonces coïncident avec les premiers meurtres de Modell. De plus, OSU signifie "Pousser" en japonais. D'après Mulder, Modell pourrait avoir un formidable pouvoir de persuasion, qui lui permettrait de pousser ses victimes à se suicider.

  • PARKING DU PERIPHERIQUE, FALLS CHURCH, VIRGINIE, 2H40

Le numéro de l'annonce est celui d'une cabine téléphonique sur un parking. Les deux agents surveillent la cabine sans succès jusqu'à ce qu'elle se mette à sonner. Modell salue Mulder comme un adversaire important. Il lui demande de prouver sa valeur en lui laissant une nouvelle énigme : " Laissez parler vos doigts. " Le dernier numéro composé sur le cadrant de la cabine est celui d'un club de golfeurs.

  • CLUB DITOTAL, LOUDOUN COUNTY, VIRGINIE

Comme dans le supermarché, Modell s'attend à se faire arrêter. Il se laisse surprendre dans un débarras par l'un des hommes de la brigade d'intervention. Le Pousseur lui tend un bidon d'essence et lui demande s'il peut faire ça pour lui. Bosch, Mulder et Scully trouvent l'homme couvert d'essence, en train de sangloter et de les implorer de l'aider. Avant qu'ils aient le temps de faire le moindre geste, l'homme s'immole par le feu sous leurs yeux. Au même moment, sur un parking voisin, une voiture se met à klaxonner. Mulder y trouve Modell, épuisé. Celui-ci lui parie vingt dollars qu'il s'échappe.

  • COUR DE JUSTICE, LOUDOUN COUNTY, VIRGINIE

Comme l'avait prévu Modell, Mulder a beaucoup de mal à faire accepter la responsabilité de l'accusé dans les 14 meurtres. Et ce, malgré les détails qu'il a donné, et ses aveux. Le juge ne parvient pas à croire à l'hypothèse de la suggestion. Aidé par l'influence de Modell, celui-ci déclare l'accusation sans suite. Après l'audition, Modell vient se pavaner devant Mulder pour lui réclamer ses vingt dollars. Bosh, à bout de nerfs, le menace de lui tomber dessus au moindre faux pas.

  • SIÈGE DU FBI, WASHINGTON D.C.

Scully obtient des informations complémentaires au sujet de Modell. Il a un passé sans tache : élève moyen, dans un lycée moyen. Modell voulait faire partie du FBI mais s'est fait refouler au tests psychologiques : jugé éminemment schizophrène et égocentrique, sans aucune considération pour les autres, assimilant les gens à des objets et réfractaires à toute forme d'autorité. De plus, il a des illusions de grandeur, en se croyant adepte des arts martiaux, disciple des Samourais du Népal et des Ninja du Japon (en fait, Modell n'a jamais mis les pieds au Japon contrairement à ce qu'il prétend).

Mulder pense que son pouvoir de suggestion a du se manifester récemment, un an plus tôt. Plus tard, Modell se rend en personne au siège du FBI. Avec un simple papier portant le mot "PASS" (laisser passer), il parvient à passer les gardiens et se rend jusqu'au service informatique. Là, il persuade l'employée de service, Holly, de lui sortir le dossier de Fox Mulder.

En remarquant que les stores de la salle informatique étaient restés fermés, le directeur adjoint Walter Skinner s'arrête pour voir s'il ne se passe rien d'anormal. Il tente d'arrêter Modell et d'appeler la sécurité. Mais celui-ci persuade Holly que Skinner est l'homme qui l'a agressée dans la rue quelques jours plus tôt. A l'aide d'une bombe d'autodéfense, elle neutralise Skinner et se jette sur lui à coups de pieds au visage. Ce qui permet à Modell de s'échapper sans problèmes. Skinner a du mal à croire que Modell ait pu non seulement entrer sans être inquiété au sein même du FBI, mais en plus convaincre Holly de le passer à tabac. Il donne l'ordre à Mulder de lui rapporter la tête de Modell. Les vidéos de surveillance du FBI sont assez de preuves pour l'arrêter.

  • DOMICILE DE ROBERT PATRICK MODELL

L'équipe d'intervention trouve l'appartement de Modell vide. Le frigo de sa cuisine est rempli de boissons énergétiques. Des médicaments dans la salle de bains, et un rapide coup de fil au médecin de Modell confirment à Scully qui le Pousseur est atteint d'épilepsie depuis Avril 94. Mulder émet l'hypothèse que Modell est atteint d'une tumeur au cerveau qui aurait développé de nouvelles facultés. Il aurait besoin des boissons énergétiques pour rétablir le déficit d'énergie causé par son pouvoir. Il se pourrait même que Modell soit mourant - il voudrait partir en beauté.

Le téléphone se met à sonner - c'est bien évidemment Modell qui se pavane comme d'habitude. Alors qu'un assistant essaye de localiser le numéro de téléphone, Bosch tente de distraire le Pousseur. Mais celui-ci se met à lui parler de nourriture grasse, de poids et de l'état de ses artères. Au fur et à mesure de l'appel, Bosch commence à présenter les signes d'une crise cardiaque. Mais celui-ci tient bon et ordonne aux autre agents de maîtriser Mulder et Scully qui veulent l'empêcher de continuer. L'agent Bosch s'écroule soudain, terrassé par une crise cardiaque. Modell donne tout simplement son numéro de téléphone à Mulder ; il suffisait de demander. Une simple cabine de téléphone. Il demande à Mulder de devenir son adversaire. La cabine se trouve à proximité de l'Hôpital de la Pitié de Fairfax et de la pharmacie d'où proviennent les médicaments de Modell.

  • HÔPITAL DE LA PITIÉ DE FAIRFAX, VIRGINIE

L'équipe d'intervention se déploie autour de l'hôpital. Scully obtient la confirmation de l'hôpital que Modell doit passer une IRM ce jour là. Mulder demande à voir Modell seul, équipé d'une mini-caméra vidéo et d'un émetteur. Il confie son arme à Scully, au cas où. Depuis leur poste de commande, Scully et les autres agents voient défiler les couloirs de l'hôpital par la caméra de Mulder. Soudain, un coup de feu. Mulder trouve un interne et un garde de sécurité morts dans une salle. Apparemment le garde a tué l'interne avant de se suicider. Depuis l'emplacement de Mulder, Scully peut voir l'image d'un scanner sur un écran. Elle demande à Mulder de zoomer sur l'écran puis sur le dossier de Modell. Le Pousseur est bien atteint d'une tumeur au lobe temporal.

La dernière image renvoyée par la caméra est celle de Modell pointant une arme sur la tempe de Mulder. Scully enfile un gilet pare-balles et part au secours de Mulder. Elle le trouve dans la chambre d'un malade, attablé avec Modell. Sur la table se trouve un revolver. Mulder est visiblement sous l'emprise de Modell. Celui-ci souhaite la bienvenue à Scully. Il lui raconte qu'il est fidèle à la loi du Budo Japonais, l'Art de la guerre, rester en retrait de la bataille pour vaincre à tout coup. Il met une seule balle dans le revolver et le tend à Mulder. Sous son ordre, Mulder appuie sur la détente en direction de Model. Sans résultat. Puis il tourne l'arme vers lui. Et tire. Toujours sans résultat.

Contre les tentatives de Scully pour le raisonner, Mulder tourne l'arme vers elle. Avec détachement il lui demande de quitter la pièce. En sortant de la chambre, Scully déclenche l'alarme à incendie pour briser la concentration de Modell. Mulder n'avait pas besoin de plus pour retourner l'arme vers lui et faire feu. Le Pousseur s'écroule finalement. Plus tard, devant le lit où Modell agonise, Mulder révèle à Scully que Modell avait refusé tout traitement de sa tumeur, qu'il voulait mourir de cette façon là. Scully lui prend la main, pour quitter ce petit homme qui rêvait de se retrouver à la première page.

Distribution

Liens externes

Ce document provient de « Autosuggestion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autosuggestion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autosuggestion — ist der Prozess, durch den eine Person ihr Unbewusstes trainiert, an etwas zu glauben. Dies wird erreicht durch Selbsthypnose oder wiederholte Selbst Affirmationen, und kann als eine selbstinduzierte Beeinflussung der Psyche angesehen werden. Die …   Deutsch Wikipedia

  • autosuggestion — [ otosygʒɛstjɔ̃ ] n. f. • auto suggestion 1887; de auto et suggestion ♦ Suggestion exercée sur soi même, volontairement ou non. ⇒ suggestion. « Aucune sensation de bonheur. Pas la moindre vie. C était une illusion. C était de l autosuggestion »… …   Encyclopédie Universelle

  • Autosuggestion — Au to*sug*ges tion, n. [Auto + suggestion.] (Med.) 1. Self suggestion as distinguished from suggestion coming from another, especially in hypnotism. Autosuggestion is characteristic of certain mental conditions in which expectant belief tends to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Autosuggestion — (griech. lat.), »Selbsteinredung«, Gegensatz zu Fremdsuggestion …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Autosuggestion — (grch. lat.), s.v.w. Autohypnose …   Kleines Konversations-Lexikon

  • autosuggestion — (n.) also auto suggestion, 1879, a hybrid from AUTO (Cf. auto ) + SUGGESTION (Cf. suggestion). The idea, and probably the model for the word, originally from French …   Etymology dictionary

  • autosuggestion — [ôt΄ō səg jes′chən] n. suggestion to oneself arising within one s own mind and having effects on one s thinking and bodily functions …   English World dictionary

  • Autosuggestion — The term autosuggestion is used for positive or negative physical symptoms explained by the thoughts and beliefs of a person. For example, some will experience more pain when they think it will hurt. Headaches sometimes go away after taking a… …   Wikipedia

  • Autosuggestion — Selbstmanipulation; Selbstbeeinflussung; Selbstsuggestion * * * Au|to|sug|ges|ti|on 〈f. 20〉 Erweckung von Vorstellungen ohne äußere Einflüsse; Sy Selbstbeeinflussung [<grch. autos „selbst“ + Suggestion] * * * Au|to|sug|ges|ti|on, die… …   Universal-Lexikon

  • Autosuggestion — savitaiga statusas T sritis Kūno kultūra ir sportas apibrėžtis Psichinio savęs valdymo forma – žmogaus poveikis sau, kuriuo susikuriami reikalingi vaizdiniai, jausmai, nuotaika, nusistatymas. Savitaiga paremta tikėjimu, jog reikia save valdyti,… …   Sporto terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”