Taanit
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir : Tanit.
Page d'aide sur les redirections Pour le traité talmudique de ce nom, voir Taanit (traité).

Un ta'anit (hébreu : תענית « mortification ») désigne une période de privation de nourriture et de boissons à titre volontaire, privé ou public, dans un but de repentir, de deuil ou d'abstinence. Il joue également un rôle important chez les mystiques juifs.

Outre le jour solennel du Grand Pardon, le judaïsme comporte quelques jeûnes publics, institués en mémoire de la destruction du Temple et d'autres instaurés par les rabbins.

Sommaire

Le jeûne dans les sources juives

Selon les prescriptions rabbiniques, on ne peut manger ni boire pendant 25 heures, s'il s'agit de Yom Kippour ou du 9 Av. Les autres jeûnes se déroulent du lever de l'aube au coucher du soleil (déterminé par la sortie des étoiles).
Des coutumes de deuil sont en vigueur à Yom Kippour (parce que l'on doit mortifier son âme -cf. Lévitique 23, 27) et à Tisha BeAv (commémorant, entre autres, la chute des deux Temples de Jérusalem) :

  • Il est interdit de se laver
  • Il est interdit de se parfumer ou d'utiliser tout cosmétique
  • Il est interdit de porter des "sandales" (semelles de cuir)
  • Il est interdit d'avoir une intimité conjugale.

Les juifs orthodoxes ajoutent des prières particulières, les seli'hot dans les offices du matin.

Jeûne d'institution mosaïque

Le seul jeûne mentionné dans la Torah est celui de Yom Kippour (Lévitique 23:26-32). Il est largement suivi par les Juifs, quel que soit leur degré de pratique religieuse.

Jeûnes d'institution prophétique : les quatre jeûnes

4 jeûnes supplémentaires sont mentionnés dans Zacharie 8:18 :

Ainsi parle YHWH Tzevaot : le jeûne du quatrième [mois], le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième se changeront pour la maison de Juda en jours d’allégresse et de joie, en fêtes de réjouissance.

Ces jeûnes étant liées au siège de Jérusalem à la destruction du Premier Temple de Jérusalem (et, par la suite, celle du Second Temple pour le 9 Av) et à la destruction de la nation judéenne qui s'ensuivit, elles sont inconnues des Samaritains, qui avaient établi leur lieu de culte sur le mont Garizim. Ces commémorations sont donc les premières à connotation typiquement juive, plus exactement judéenne.

Elles sont observées par les juifs orthodoxes et certains juifs massortim

Observances karaïtes

Les Karaïtes observent également ces quatre jeûnes, mais, leur interprétation différant de la tradition orale et ne se basant que sur la Miqra, ils fixent ces jeûnes à des dates différentes, à l'exception du dix Tevet (Jérémie 32:4-5) :

  • Le jeûne du quatrième se produit le 9 Tammouz (2 Rois 25:3-4)
  • le jeûne du cinquième se produit le 7 (2 Rois 25:8-10) et le 10 Av (Jérémie 52:12-14). Contrairement au 9 Av, il ne commémore que la chute du Premier Temple et non celle du Second.
  • Le jeûne du septième se produit le 24 Tishri (Néhémie 9:1)

Jeûnes d'institution rabbinique

Deux jeûnes sans source dans le Tanakh, sont cependant mentionnés par les autorités halakhiques (Rambam, Arbaa Tourim, Choulhan Aroukh, ...) à titre de coutume, par les Juifs orthodoxes. Il s'agit :

Toutefois, si beaucoup de juifs observent encore le jeûne d'Esther, le jeûne des premiers-nés a de nos jours été remplacé par un siyoum (repas festif célébrant la complétion de l'étude d'un traité de la Mishna ou, plus souvent, du Talmud. Le siyoum étant considéré comme étant un motif légitime pour "casser" un jeûne, beaucoup d'aînés le font et peuvent ainsi manger le reste de la journée.

Le concept du jeûne dans le judaïsme

Dans le judaïsme, un jeûne signifie une abstention complète de nourriture et de boissons, eau comprise. La prise de médicaments, voire le brossage de dents sont interdits lors des deux jeûnes majeurs, c'est-à-dire Yom Kippour et Tisha BeAv, mais sont permis lors des jeûnes mineurs.
Les juifs pratiquants jeûnent six jours par an, outre les jeûnes personnels. À l'exception de Yom Kippour, il est interdit de jeûner le Sabbath, car le commandement d'observer le Sabbath est une prescription biblique surpassant tout jeûne d'institution ultérieure, que ce soit par les prophètes ou les rabbins. Yom Kippour est le seul jour de jeûne explicitement mentionné dans la Torah.

Notes et références

Annexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Taanit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Taanit — Ta anit/תענית (dt. „Fasttag“) ist ein Traktat der Mischna in der Ordnung Moed/מועד (dt. „Festzeiten“). Inhaltsverzeichnis 1 Name und Stellung im Seder 2 Inhalt 3 Literatur 4 Siehe auch 5 Anmerkungen …   Deutsch Wikipedia

  • taanit — ta·a·nit …   English syllables

  • Taanit (traite) — Taanit (traité) Pour la vision juive du jeûne, voir Taanit Ta anit est le neuvième traité mishnique et talmudique de l ordre Moëd. Traitant principalement des pratiques et prières attenant aux joûrs de jeûne, il est étudié tant dans le Talmud de… …   Wikipédia en Français

  • Taanit Bejorot — (Hebreo: תענית בכורות, Ta anit B khorot o תענית בכורים, Ta anit B khorim); cae generalmente en el decimocuarto día de Nisán, del calendario hebreo. Abstención de la ingesta de alimentos a la que están obligados los primogénitos, en la víspera de… …   Wikipedia Español

  • Taanit (traité) — Pour la vision juive du jeûne, voir Taanit Ta anit est le neuvième traité mishnique et talmudique de l ordre Moëd. Traitant principalement des pratiques et prières attenant aux joûrs de jeûne, il est étudié tant dans le Talmud de Jérusalem que… …   Wikipédia en Français

  • Taanit Ester — El Ayuno de Ester o Taanit Ester en Hebreo (תענית אסתר) es un día de ayuno menor Judío que va desde el amanecer hasta la puesta del sol en la víspera de Purim, conmemorando el ayuno de tres días observado por el pueblo judío en la historia de… …   Wikipedia Español

  • Taanit Esther — Le jeûne d’Esther (en hébreu : תענית אסתר (Ta’anit Esther)) est un jeûne mineur du judaïsme, observé de l’aube au crépuscule du 13 Adar, à la veille de la fête de Pourim, en commémoration du jeûne de trois jours prescrit par la reine Esther… …   Wikipédia en Français

  • taanit esther — noun see taanith esther …   Useful english dictionary

  • Megillat Taanit — Rabbinical Eras Chazal Zugot Tannaim Amoraim Savoraim Geonim Rishonim Acharonim Megillat Taanit (Hebrew: מגילת תענית) is chronicle which enumerates 35 eventful days on which the Jewish nation either performed glorious deeds or witnessed joyful… …   Wikipedia

  • Meguilat Taanit — Meguilat Ta anit La Meguilat Ta anit (Rouleau des Jeûnes), à ne pas confondre avec le traité Ta anit est une œuvre pharisienne probablement rédigée au début de l ère commune, attribuée à Hanania ben Hizquia ben Gourion et sa cour . Contrairement… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”