Aulus Verginius Tricostus Caeliomontanus (consul en -469)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verginius Tricostus.

Aulus Verginius Tricostus Caeliomontanus est un homme politique romain du Ve siècle av. J.‑C., fils de Aulus Verginius Tricostus Caeliomontanus (consul en 494 av. J.-C.) et serait le père de Titus Verginius Tricostus Caeliomontanus (consul en 448 av. J.-C.), à moins que cela ne soit son frère Spurius Verginius Tricostus Caeliomontanus (consul en 456 av. J.-C.)[1].

En 469 av. J.-C., il est consul avec Titus Numicius Priscus[2]. Dès le début de leur mandat, ils doivent mener campagne contre les Èques et les Volsques qui ont incendié des fermes proches de Rome. Verginius combat les Volsques avec difficulté. Il rejoint ensuite son collègue Numicius pour piller le pays sabin en représailles à un raid sabin[3],[4].

En 467 av. J.-C., après avoir pris la cité volsque d'Antium, les Romains y fondent une colonie. Verginus fait partie avec Titus Quinctius Capitolinus Barbatus et Publius Furius Medullinus Fusus du triumvirat chargé de partager et d'attribuer les terres aux colons[5],[6].

Sources

Notes

  1. Les gentes romaines, V, Verginia
  2. Diodore de Sicile, Histoire universelle, Livre IX, 26
  3. Tite-Live, Histoire romaine, Livre II, 64
  4. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, Livre IX, 56
  5. Tite-Live, Histoire romaine, Livre III, 1
  6. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, Livre IX, 59

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aulus Verginius Tricostus Caeliomontanus (consul en -469) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Titus Veturius Geminus Cicurinus (consul en -494) — Pour les articles homonymes, voir Veturius Cicurinus. Titus Veturius Geminus Cicurinus est le frère (jumeau [1]?) de Caius Veturius Geminus Cicurinus (consul en 499 av. J. C.) et le père de Titus Veturius Geminus Cicurinus (consul en 462 av. J. C …   Wikipédia en Français

  • Titus veturius geminus cicurinus (consul en -494) — Pour les articles homonymes, voir Veturius Cicurinus. Titus Veturius Geminus Cicurinus est le frère (jumeau ?[1]) de Caius Veturius Geminus Cicurinus (consul en 499 av. J. C.) et le père de Titus Veturius Geminus Cicurinus (consul en 462 av …   Wikipédia en Français

  • Manius Valerius Volusus Maximus — Pour les articles homonymes, voir Valerius Volusus et Valerius Maximus. Manius Valerius Volusus Maximus est le fils de Marcus Valerius Volusus Maximus (consul en 505 av. J. C.), le neveu de Publius Valerius Publicola (quatre fois consul de 509 à… …   Wikipédia en Français

  • Publius Furius Medullinus Fusius — Publius Furius Medullinus Fusus Pour les articles homonymes, voir Furius Medullinus. Publius Furius Medullinus Fusus est un homme politique romain du Ve siècle av. J. C. Appartenant à la gens des Furii, il est le frère de Spurius Furius… …   Wikipédia en Français

  • Publius Furius Medullinus Fusus — Pour les articles homonymes, voir Furius Medullinus. Publius Furius Medullinus Fusus est un homme politique romain du Ve siècle av. J.‑C. Appartenant à la gens des Furii, il est le frère de Spurius Furius Medullinus Fusius (consul en… …   Wikipédia en Français

  • Insurrection du Mont Sacré — Première sécession de la plèbe Article principal : Sécessions de la plèbe. La première sécession de la plèbe (495 av. J. C.) se solde par l’insurrection du Mont Sacré (494 av. J. C.) suivie de la création des tribuns de la plèbe (493 av. J.… …   Wikipédia en Français

  • Premiere secession de la plebe — Première sécession de la plèbe Article principal : Sécessions de la plèbe. La première sécession de la plèbe (495 av. J. C.) se solde par l’insurrection du Mont Sacré (494 av. J. C.) suivie de la création des tribuns de la plèbe (493 av. J.… …   Wikipédia en Français

  • Première sécession de la plèbe — Article principal : Sécessions de la plèbe. La première sécession de la plèbe (495 av. J. C.) se solde par l’insurrection du mont Sacré (494 av. J. C.) suivie de la création des tribuns de la plèbe (493 av. J. C.). Pour les autres sécessions …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”