Aulerci Cenomanni

Aulerques Cénomans

Carte des peuples de la Gaule
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Cénomans.

Les Aulerques Cénomans sont un peuple gaulois. Ils faisaient partie de la confédération des Aulerques et habitaient le pays qui constitua plus tard le Maine oriental.

Histoire

Leur capitale était Vindinon ou Vindinum, puis Cenomani, aujourd'hui Le Mans, de Civitas Cenomanorum, littéralement « Cité des Cénomans », puis « Celmans »[1].

Ils auraient mobilisé près de 5 000 hommes à Alésia selon César[2].

Dans l'organisation romaine de la Gaule, la région fut rattachée à la province romaine de Lyonnaise IIIe.[réf. nécessaire]

L'enceinte romaine du Mans, construite entre 270 et 300, de pure facture romaine, ne peut être rattachée à leur prétendu talent de bâtisseurs.

Issue de ce peuple, une tribu du nom de Cénomans s'installa en Italie au IVe siècle av. J.-C.. Ces Cénomans déplacèrent les Euganei, et s'établirent dans la région du médian, entre l'Adige et l'Adda, dans le territoire de Brescia et de Vérone.

Les Aulerques

Trois autres peuples gaulois ont porté le nom d'Aulerques : les Aulerques Brannovices, les Aulerques Diablintes et les Aulerques Éburovices. La raison de ce nom commun n’est pas connue.

Notes et références

  1. Deroy & Mulon, Dictionnaire des noms de lieux.
  2. César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre VII, 75.
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Portail du monde celtique Portail du monde celtique
Ce document provient de « Aulerques C%C3%A9nomans ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aulerci Cenomanni de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armoricain — Armorique Pour les articles homonymes, voir Armorique (homonymie). Le mot Armorique, d après le nom gaulois Aremorica, donné dans l Antiquité à une large région côtière située aujourd hui en France métropolitaine et s étendant de Pornic au sud de …   Wikipédia en Français

  • Armoricains — Armorique Pour les articles homonymes, voir Armorique (homonymie). Le mot Armorique, d après le nom gaulois Aremorica, donné dans l Antiquité à une large région côtière située aujourd hui en France métropolitaine et s étendant de Pornic au sud de …   Wikipédia en Français

  • Armorique — 48° 10′ 00″ N 1° 00′ 00″ W / 48.1667, 1 …   Wikipédia en Français

  • Confédération armoricaine — Armorique Pour les articles homonymes, voir Armorique (homonymie). Le mot Armorique, d après le nom gaulois Aremorica, donné dans l Antiquité à une large région côtière située aujourd hui en France métropolitaine et s étendant de Pornic au sud de …   Wikipédia en Français

  • Subdunum — Vindunum Vue de la muraille nord ouest du Vieux Mans …   Wikipédia en Français

  • Vindinum — Vindunum Vue de la muraille nord ouest du Vieux Mans …   Wikipédia en Français

  • Vindunum — Vue de la muraille nord ouest du Vieux Mans Simulation de …   Wikipédia en Français

  • Diablintes — Coin of the Diablintes, 5th 1st century BCE. The Diablintes or Diablintres or Diablindi or Aulerci Diaulitae were an ancient people of Gaul, a division of the Aulerci. Julius Caesar (B. G. iii. 9) mentions the Diablintes among the allies of the… …   Wikipedia

  • Cenomani — This article is about the Cenomani in Gallia Celtica; for the Cenomani in Cisalpine Gaul, see Cenomani (Cisalpine Gaul). The Cenomani or Aulerci Cenomani were a Gallic people, a branch of the Aulerci in Gallia Celtica, whose territory… …   Wikipedia

  • Cenomani — Die Cenomanen (lat. Cenomani) waren ein keltisch gallischer Volksstamm aus dem Gebiet der unteren Seine und Loire. Sie gehörten als Teilstamm zum größeren Verbund der Aulerker. Ein Teil der Cenomanen siedelte sich bei Le Mans an, ein anderer Teil …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”