Aulerques Eburovices

Aulerques Éburovices

Plan des peuples gaulois.svg
Jupiter Stator, statue trouvée sur le site de Gisacum
Hemistatere Eburovice

Les Aulerques Éburovices sont un peuple gaulois. Le nom Eburovice contient la racine *eburo, qui est le nom du sanglier ou de l'if dans les langues celtiques. Ils résidaient dans l'actuel département de l'Eure.

Leur principal sanctuaire se trouvait sur le site occupé actuellement par le village du Vieil-Évreux situé à l'est d'Évreux sur le plateau.

Au IIIe siècle, cette cité (vicus) nommée Gisacum possédait des thermes romains, des temples, un forum et un théâtre. Vers la fin du IIIe siècle, la cité fut désertée au profit de Mediolanum Aulercorum, devenue aujourd'hui Évreux et située à quelques kilomètres sur la rivière l' Iton.

Citation dans Les Commentaires sur la Guerre des Gaules de Jules César

Livre III, 17. « Tandis que ces événements se déroulaient chez les Vénètes, Quintus Titurius Sabinus arriva, avec les troupes que César lui avait confiées, chez les Unelles. Ceux-ci avaient à leur tête Viridovix ; il commandait aussi à toutes les cités révoltées, d’où il avait tiré une armée, et fort nombreuse ; peu de jours après l’arrivée de Sabinus, les Aulerques Eburovices et les Lexovii, ayant massacré leur sénat, qui était opposé à la guerre, fermèrent leurs portes et se joignirent à Viridovix... »

Les Aulerques

Quatre peuples gaulois ont porté ce nom. Outre les Éburovices, il y avait les Aulerques Cénomans, Aulerques Diablintes et les Aulerques Brannovices. La raison de ce nom commun n’est pas connue.

Bibliographie

  • Mathière, La civilisation des Aulerques Eburovices, 1925.
  • Portail du monde celtique Portail du monde celtique
Ce document provient de « Aulerques %C3%89burovices ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aulerques Eburovices de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aulerques Éburovices — Jupiter Stator, s …   Wikipédia en Français

  • Aulerques Brannoviques — Aulerques Brannovices Carte des peuples gaulois. Les Aulerques Brannovices étaient un peuple celte de Gaule, client des puissants Éduens, qui les rejoint dans la coalition contre les Romains, en 52 av. J. C.. Leur territoire, dans la région des… …   Wikipédia en Français

  • Aulerques Cenomanes — Aulerques Cénomans Carte des peuples de la Gaule  Ne doit pas être confondu avec Cénomans. Les Aulerques Cénomans sont un …   Wikipédia en Français

  • Aulerques Cenomans — Aulerques Cénomans Carte des peuples de la Gaule  Ne doit pas être confondu avec Cénomans. Les Aulerques Cénomans sont un …   Wikipédia en Français

  • Aulerques Brannovices — Carte des peuples gaulois. Les Aulerques Brannovices étaient un peuple celte de Gaule, client des puissants Éduens, qui les rejoint dans la coalition contre les Romains, en 52 av. J. C.. Leur territoire, dans la région des Éduens, se serait situé …   Wikipédia en Français

  • Aulerques Diablintes — Les Aulerques Diablintes sont un peuple gaulois. Ils ont donné leur nom à la ville de Jublains. Les Aulerques était l un des peuples les plus puissants de la Gaule. Ils se subdivisaient en quatre tribus : Aulerci Diablintes, Aulerci Cenomani …   Wikipédia en Français

  • Aulerques — Les Aulerques latin Aulerci sont un ensemble de quatre peuple gaulois, établis entre la Loire et la rive gauche de la Seine. Il est probable que le nom des Aulerci est issu de la composition d un préfixe au indiquant l éloignement et attesté dans …   Wikipédia en Français

  • Aulerques Cénomans — Carte des peuples de la Gaule  Ne doit pas être confondu avec Cénomans. Les Aulerques Cénomans sont un peuple gaulois. Ils faisaient partie de la confédération …   Wikipédia en Français

  • Aulerci Eburovices — Aulerques Éburovices …   Wikipédia en Français

  • Aulerci Diablintes — Aulerques Diablintes Les Aulerques Diablintes sont un peuple gaulois. Ils ont donné leur nom à la ville de Jublains. Les Aulerques était l un des peuples les plus puissants de la Gaule. Ils se subdivisaient en trois tribus : Aulerci… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”