Au Diable La Vertu

Au diable la vertu

Au diable la vertu est un film français réalisé par Jean Laviron en 1952.

Sommaire

Synopsis

Pour justifier une absence auprès de sa femme Gisèle, Pierre ne trouve rien de mieux que de prétendre avoir passé la nuit avec un ami d'enfance. Or ce Robert Crémieux, qu'il ne connaissait pas, est accusé de vol, puis de viol. Pierre devient donc son complice. Non sans mal, il parviendra à prouver que cette nuit-là, il était auprès de Monique, l'amie de son associé Jacques. Tout s'arrangera entre Pierre et Gisèle. Quant à Jacques, il trouvera une autre maîtresse.

Fiche technique

  • Réalisation : Jean Laviron
  • Scénario : D'après la pièce de Jean Guitton, "Elle attendait ça"
  • Adaptation et Dialogue : Jean Laviron
  • Assistant réalisateur : Jean Dewever
  • Images : Roger Dormoy, assisté de René Guissart
  • Opérateur : Walter Wottitz, assisté de Dulac et Guissart
  • Musique : Daniel White
  • Décors : Roger Moulaert, assisté de Olivier
  • Montage : Andrée Feix, assistée de Jean Hamon
  • Son : Georges Leblond
  • Maquillage : Nicole Bouban
  • Photographe de plateau : Henri Caruel
  • Script-girl : Colette Larivière
  • Régisseur général : Ernest Muller
  • Tournage du 16 juin au 05 juillet 1952, dans les studios de Neuilly
  • Pellicule 35mm, noir et blanc
  • Tirage : Laboratoire G.T.C Joinville - Système sonore: Klangfilm
  • Accessoiriste : Maurice Terasse
  • Administrateur général : André Reffet
  • Production : Les Films Marceau - Arca Films (France)
  • Chef de production : Edmond Tenoudjil, Albert-Pierre Barrière
  • Directeur de production : Jacques Dampierre
  • Distribution : Les Films Marceau
  • Première présentation le 17/07/1953
  • Durée : 90mn
  • Genre : Comédie
  • Visa d'exploitation : 13009

Distribution

  • Louis de Funès : Mr Lorette, le greffier du juge d'instruction
  • Henri Génès : Pierre Montabel, homme d'affaires
  • Liliane Bert : Gisèle Montabel, la femme de Pierre
  • Julien Carette : Mr Tellier, le directeur de l'agence privée
  • Maurice Regamey : Jacques Lambert, l'associé de Pierre
  • Félix Oudart : Le chanoine Clément, le frère de Mlle de St-Hilaire
  • Lily Bontemps : Monique, l'amie de Jacques
  • Christian Duvaleix : Robert Crémieux, le voleur
  • Robert Vattier : Le juge d'instruction
  • Catherine Gay : Rita Johnson, la strip-teaseuse
  • Simone Paris : Mlle de St-Hilaire, la commanditaire
  • Josselin : Maître Nivert, l'avocat aphone de Pierre
  • Albert Rémy : Henri, le domestique des "Montabel"
  • Gaston Orbal : Norbert Demorey, le président de l'association
  • Frédéric Bart : L'inspecteur Perrini
  • Jim Gérald : Le metteur en scène du strip-tease
  • Nicole Jonesco : Hélène, la bonne de Mlle de St-Hilaire
  • Jack Ary : Le gendarme de garde
  • André Numès fils : L'agent apportant la convocation
  • Crésus : Le fiancé d'Hélène
  • André Dalibert : Un spectateur au strip-tease

Lien externe

  • Portail du cinéma français Portail du cinéma français
Ce document provient de « Au diable la vertu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Au Diable La Vertu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Au diable la vertu — est un film français réalisé par Jean Laviron, sorti en 1953. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • VERTU — L’exigence de vertu s’ancre dans le désir de trouver une loi qui rendrait la répétition possible. Mais conquérir l’impassibilité, est ce devenir un dieu ou son servile imitateur? est ce promouvoir la vie ou bien l’étouffer? est ce conquérir le… …   Encyclopédie Universelle

  • diable — [ djabl ] n. m. • diaule fin IXe; lat. ecclés. diabolus, gr. diabolos « qui désunit » I ♦ 1 ♦ Un, des diables. Démon, personnage représentant le mal, dans la tradition populaire chrétienne. Oreilles pointues, cornes, pieds fourchus, longue queue… …   Encyclopédie Universelle

  • Diable dans les détails — Diable Pour les articles homonymes, voir Diable (homonymie). « Diabolique » redirige ici. Pour le film de 1996, voir Diabolique (film) …   Wikipédia en Français

  • la — 1. article féminin Voy. le. le, la, les 1. (le, la, lê ; l s se lie : lê z amis, lêz hommes) article. 1°   Le est l article du nom masculin au singulier ; l e s élide devant une voyelle ou une h muette. Le livre, l homme, l épi. •   Ah ! ruban… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Diable — Pour les articles homonymes, voir Diable (homonymie). « Diabolique » redirige ici. Pour le film de 1996, voir Diabolique (film) …   Wikipédia en Français

  • La Temperance — Tempérance (Tarot de Marseille) Pour les articles homonymes, voir Tempérance. Le numéro 14, Tempérance, du jeu de Jean Dodal (début …   Wikipédia en Français

  • La Tempérance — Tempérance (Tarot de Marseille) Pour les articles homonymes, voir Tempérance. Le numéro 14, Tempérance, du jeu de Jean Dodal (début …   Wikipédia en Français

  • La Promenade du Bœuf Gras, au Carnaval de Paris — Promenade du Bœuf Gras au Carnaval de Paris Carnaval de Paris 2004. La Promenade du Bœuf Gras, qu on retrouve également sous d autres noms : Fête du Bœuf Gras, Cavalcade du Bœuf Gras, Fête du Bœuf villé[1], Fête du Bœuf viellé ou violé… …   Wikipédia en Français

  • La cité perdue d'Atlantis — Atlantide Pour les articles homonymes, voir Atlantide (homonymie) et Atlantis. L’Atlantide (du grec ancien Ἀτλαντὶς / Atlantìs, sous entendu νῆσος / nễsos, « île », c est à dire « île d Atlas ») est une île qui aurait été… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”