Assemblée nationale du Pakistan
Assemblée nationale

Parlement du Pakistan

Coat of arms of Pakistan.svg
Type
Type : Chambre basse du Parlement du Pakistan
Présidence
Président : Fahmida Mirza (PPP)
Élection : 19 mars 2008
Structure
Membres : 342
Composition
Groupes politiques :
PPP (127)
LMPN (91)
LMPQ (51)
MQM (25)
ANP (13)
Élection
Système électoral :
Scrutin universel direct uninominal majoritaire à un tour
Dernière élection : Élections législatives de 2008
(18 février 2008)
Dernières élections partielles : 15 mai 2010
Lieu de réunion
Photographie du lieu de réunion
Majlis-e-Shoora, Islamabad.
Site Web
http://www.na.gov.pk/

L’Assemblée nationale du Pakistan est la chambre basse du Parlement du Pakistan. Avec le Sénat, elle forme l'organe législatif fédéral alors que les assemblées provinciales forment les organes législatifs fédérés.

L'Assemblée nationale compte 342 membres, dont 272 sont élus au suffrage universel direct uninominal majoritaire à un tour et 70 au suffrage universel indirect. La plupart des membres de l'Assemblée ont été élus durant les élections législatives du 18 février 2008.

Depuis le 19 mars 2008, le président de l'Assemblée est une femme : Fahmida Mirza.

Sommaire

Rôle

L'Assemblée nationale a l'initiative des lois et vote les lois et les amendements constitutionnels avec le Sénat.

Le Premier ministre est investi par l'Assemblée nationale lors d'un vote ou plusieurs candidats peuvent se présenter. Un candidat doit obtenir une majorité absolue au premier tour ou une majorité relative au second. L'Assemblée nationale peut démettre le Premier ministre par le vote d'une motion de censure. La résolution doit être soutenue par au moins 20 % des députés puis votée par une majorité absolue (172 voix)[1].

L'Assemblée peut être dissoute grâce à l'article 58 de la Constitution. Le Président de la République a détenu ce pouvoir de façon discrétionnaire entre 1985 et 1997, puis entre 2003 et 2010. Actuellement, le Président dissout l'Assemblée uniquement sur conseil du Premier ministre, ou si le Premier ministre a été renversé par une motion de censure et que L'Assemblée n'apporte pas sa confiance à un nouveau Premier ministre[2]. Le but est d'utiliser les dissolutions pour résoudre les crises politiques, et la décision de dissoudre appartient en fait au Premier ministre.

Mode de scrutin

L'Assemblée est composée de 342 membres, dont 60 sont expressément réservés pour des femmes, et 10 autres pour des minorités religieuses. Seuls 272 sièges sont élus directement par le peuple au Scrutin universel direct uninominal majoritaire à un tour, c'est-à-dire que chaque électeur vote dans sa circonscription pour un candidat, et le candidat réunissant le plus de voix à l'issue d'un unique tour est élu. Leur mandat est de cinq ans. L'article 62 de la Constitution donne le droit de vote à toute personne âgée d'au moins 18 ans, et étant citoyen pakistanais[2].

Pour les 70 sièges restants, ils sont élus par les autres membres élus. Ce scrutin indirect vise à une plus grande représentation des femmes et des minorités religieuses, cela n'empêche pas ces derniers de se présenter au scrutin direct. Actuellement, 72 sièges sont occupés par des femmes, donc douze femmes ont été élues directement, dont la présidente de la chambre, Fahmida Mirza.

Présidence

Le président de l'Assemblée nationale assure son fonctionnement et le respect des débats. Il peut assurer l'intérim de la présidence si les postes de Président de la République et de président du Sénat sont vacants.

Le 19 mars 2008, Fahmida Mirza, membre du PPP, devient la présidente de l'Assemblée élue avec 249 voix. C'est la première femme à occuper ce poste dans le pays.

Histoire

Composition actuelle

Depuis les dernières élections législatives de 2008, le Parti du peuple pakistanais détient une majorité relative à l'Assemblée. Depuis, le PPP mène une coalition rassemblant le Muttahida Qaumi Movement (MQM), le Parti national Awami et le Jamiat Ulema-e-Islam (F), ainsi que deux petits partis et des députés indépendants. Elle détenait 192 sièges pour une majorité absolue de 172. Avec le départ du Jamiat Ulema-e-Islam (F) en décembre 2010 et du MQM en janvier 2011, la coalition ne possédait plus de majorité, menaçant ainsi le gouvernement du vote d'une motion de censure. Le MQM retourne dans le gouvernement le 7 janvier 2011 restaurant la majorité de la coalition avec 184 sièges.

Fahmida Mirza, présidente de l'Assemblée nationale.
Composition de l'Assemblée nationale en janvier 2011 (compte tenu des élections partielles).
Parti Députés élus
en 2008
Sièges réservés Élections partielles Composition actuelle
Parti du peuple pakistanais 97 27 +3 127
Ligue musulmane du Pakistan (N) 71 20 0 91
Ligue musulmane du Pakistan (Q) 42 12 -3 51
Muttahida Qaumi Movement 19 6 0 25
Parti national Awami 10 3 0 13
Jamiat Ulema-e-Islam (F) 6 1 +1 8
Ligue musulmane du Pakistan (F) 4 1 0 5
Parti national du peuple 1 0 0 1
Parti du peuple pakistanais (Sherpao) 1 0 0 1
Parti national baloutche (A) 1 0 0 1
Indépendants 17 0 +2 19
Total 269 70 3 342

Historique

Références

  1. (en) Chapitre 3 : le gouvernement fédéral, la Constitution du Pakistan.
  2. a et b (en) Chapitre 2 : le Parlement, la Constitution du Pakistan.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assemblée nationale du Pakistan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”