Ascite
Ascite
Classification et ressources externes
Hepaticfailure.jpg
Ascite chez un cirrhotique
CIM-10 R18
CIM-9 789.5
DiseasesDB 943
eMedicine ped/2927  med/173
MeSH D001201

Une ascite est un épanchement liquidien intra-abdominal ou une accumulation de liquide dans la cavité péritonéale. Il peut être de plusieurs types :

  • Séreux,
  • Exsudatif, c’est-à-dire riche en protéines,
  • Hémorragique,
  • Infecté,
  • Chyleux, c'est-à-dire riche en triglycérides

Sommaire

Signes physiques

  • Signes généraux : il existe une prise de poids lors d'une ascite du fait de la rétention d'eau intra-abdominale.
  • Inspection : lorsque l'épanchement est très important, l'abdomen est distendu (peau lisse, tendue, sans relief) ; dans certains cas, on peut même observer l'extériorisation d'une hernie ombilicale.
  • Percussion : lorsque l'épanchement est peu important, il est mobilisable, on observe une matité déclive caractérisée par une matité au niveau des flancs et un tympanisme au milieu de l'abdomen ; la matité varie avec la position du sujet.
  • Palpation : pas très utile, mais elle permet parfois d'observer le signe du glaçon au niveau du foie.

Examens

  • Échographie abdominale : très sensible pour détecter les épanchements liquidiens, elle permet d'observer une lame d'ascite, notamment au niveau des flancs, de l'espace inter-hépato-rénal (de Morrison) et du cul-de-sac de Douglas.
  • Ponction : elle a pour but le diagnostic de la cause de l'ascite ainsi que son évacuation. Le prélèvement subit plusieurs analyses :
  • Laparoscopie : inspection complète de la cavité péritonéale pour chercher la cause de l'ascite à l'aide d'un instrument optique.
  • Examen physique :
    • Prise de poids (même principe que pour les œdèmes),
    • Matité déclive à la percussion accompagnée d'un tympanisme sus et périombilical,
    • Signe du flot et signe du glaçon : on emploie ces deux signes pour faire le diagnostic d'ascite.

Complications

Devant toute ascite, le premier geste invasif à faire est la ponction du liquide d'ascite. On prélève le liquide pour réaliser une série d'examens (voir ci-dessus) et en particulier pour dépister une complication grave : l'infection du liquide d'ascite.

L'infection du liquide d'ascite (ILA) est définie par la présence de plus de 250 polynucléaires neutrophiles par mm³, qu'il y ait ou non un taux significatif de bactéries identifiées à l'examen bactériologique direct ou après culture. L'infection se traite par une antibiothérapie.

Une détresse respiratoire peut parfois révéler l'ascite ; cette difficulté à respirer est due à la compression du diaphragme par une volumineuse ascite. Elle nécessite une évacuation du liquide.

Une hernie ou éventration, extériorisation d'anse digestives le plus souvent par une zone de faiblesse de la paroi musculaire abdominale (ombilicale, inguinale), peut survenir.

Causes

95 % des ascites sont dues soit à une cirrhose hépatique, soit à une carcinose péritonéale.

  • Hypertension portale (la plus fréquente) : un obstacle sur la veine porte (qui draine le sang digestif au foie) entraîne une modification du flux sanguin et, par des mécanismes de variations de pressions (oncotique et interstitielle), l'ascite.
  • Cirrhose alcoolique (protides inférieurs à 25g/L).
  • Maladies péritonéales :
  • Causes cardiaques : insuffisance cardiaque droite, sténose pulmonaire, syndrome de Budd-Chiari.
  • Cancer du pancréas.
  • Autres causes possibles :
    • Pancréatites chroniques ;
    • Thromboses vasculaires localisées aux veines sus-hépatiques (syndrome de Budd-Chiari) ;
    • Hypoalbuminémies des syndromes néphrotiques, des entéropathies exsudatives ou de la dénutrition ;
    • Syndrome d'hyperstimulation ovarienne.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ascite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ASCITE — L’hydropéritoine ou ascite est une accumulation de liquide dans la cavité péritonéale entre le feuillet qui tapisse la paroi abdominale et celui qui couvre les organes abdominaux. La distension ascitique de l’abdomen est accompagnée de matité à… …   Encyclopédie Universelle

  • ascite — 1. (a ssi t ) 1°   S. f. Terme de médecine. Accumulation d eau dans le péritoine. 2°   Adj. Elle mourut d une hydropisie ascite. HISTORIQUE    XVIe s. •   L hydropisie humide du ventre est nommée ascites...., PARÉ VI, 11 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ascite — ASCITE. s. f. Terme de Médecine. Hydropisie du bas ventre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ascite — s. f. Hidropisia abdominal …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • ascite — a·scì·te s.f. TS med. versamento di liquido nella cavità peritoneale, dovuto a processi infiammatori o neoplastici {{line}} {{/line}} DATA: 1493. ETIMO: dal lat. tardo ascīte(m), dal gr. askítēs, der. di askós sacco …   Dizionario italiano

  • ASCITE — s. f. T. de Médec. On nomme ainsi L hydropisie de l abdomen, et spécialement Celle qui résulte de l épanchement d un fluide séreux dans le péritoine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ASCITE — n. f. T. de Médecine épanchement de sérosité dans le péritoine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ascite — {{hw}}{{ascite}}{{/hw}}s. f. (med.) Raccolta patologica di liquido trasudatizio nella cavità addominale …   Enciclopedia di italiano

  • ascite — pl.f. asciti …   Dizionario dei sinonimi e contrari

  • ascite — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”