Arvida

48°26′N 71°11′W / 48.433, -71.183

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arvida (homonymie).
Arvida

Aluminerie de la compagnie Alcan à Arvida
Aluminerie de la compagnie Alcan à Arvida

Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Ville Saguenay
Statut Secteur
Arrondissement Jonquière
Démographie
Gentilé Arvidien et Arvidienne
Langue(s) officielle(s) Français
Anglais
Géographie
Coordonnées
géographiques

Arvida est une ancienne ville du Saguenay, au Québec, incorporée en 1926 et fusionnée à Jonquière en 1975. Son premier maire fut Frank E.Dickie.

Sommaire

Histoire

Cette ville industrielle a été spécifiquement créée pour les besoins de la compagnie Alcoa (devenue ensuite l'Alcan et maintenant Rio Tinto Alcan), qui y a installé une importante usine de production d'aluminium, la plus grande du monde pendant longtemps. La ville doit son nom aux initiales du président de la compagnie à l'époque, Arthur Vining Davis[1].

À l'époque, la compagnie Alcan gère la majorité des aspects de la vie municipale, de l'urbanisme, des services de santé, de l'éducation, des sports et des loisirs de la ville jusqu'à la seconde guerre mondiale.

« Au milieu des années 1930, Arvida comptait plus de 15 mille résidents. En 1942, en pleine guerre mondiale, quand les alliés ont besoin d’aluminium en très grandes quantités, York fait construire la centrale hydroélectrique de Shipshaw sur la rivière de Saguenay. À l’époque, c’était la plus puissante centrale au monde (en fait, c’était la deuxième centrale hydro-électrique implantée dans la région ). »[2]

En 1970, Arvida fusionne avec la municipalité du village de St-Jean-Eudes.

En 1975, Arvida et Kénogami sont fusionnées à la ville de Jonquière. Dans la foulée des dernières grandes fusions municipales de 2002, la ville de Jonquière a elle-même été amalgamée avec les villes de Chicoutimi, La Baie, Laterrière, Shipshaw, Lac-Kénogami et une partie de Canton-Tremblay pour former la ville de Saguenay.

En 2010, le conseil de ville de Saguenay adoptait un règlement municipal ayant pour objet la reconnaissance du quartier historique Sainte-Thérèse d'Arvida comme site du patrimoine. De plus la municipalité constituait le comité pour la reconnaissance patrimoniale d'Arvida (CORPA) afin d'être reconnu comme Patrimone Mondial de l'UNESCO.

Maires

Liste des maires de la Cité d’Arvida
Nom Dates
Frank-E. Dickie 1926
J.-P. Walsh 1926-1928
A.-E. Riddel 1928-1941
J.-Louis Fay 1941-1957
Georges Hébert 1957-1967
Francis Dufour 1967-1974

Personnalités natives d'Arvida

Article détaillé : Liste de personnalités liées à Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Sources & liens

  • (fr) Marc St-Hilaire, Jonquière L'encyclopédie canadienne, consultée le 7 septembre 2006.
  • http://grandquebec.com/saguenay-lac-saint-jean/arvida/
  • http://villeenaction.com
  • Bouchard, Jean-Claude, Transformations d'une cité mono-industrielle et ségrégation sociale: une étude sur Arvida, Chicoutimi, mémoire de maîtrise en études régionales, UQAC, 1993.
  • De launière-Dufresne, Anne-Marie, « Arvida, une vivante histoire du Canada », Saguenayensia, vol. 18, no 5-6, septembre-décembre 1976, pp. 99-104.
  • Hartwick, John M., Out of Arvida, Queen's University Press, 2010.
  • Iguarta Jose E, Arvida au Saguenay: Naissance d'une ville industrielle, Toronto, McGill-Queen's University Press, 1996, 288 pages.
  • Morisset, Lucie K., Arvida cité industrielle, Septentrion, 1998, 252 pages.
  • Morisset, Lucie K., « Arvida, Cité industrielle made Real », Architecture au Canada, vol. 36, no 1, 2011, pp. 3-40.
  • Ringuette, Martin, « Arvida, la ville de l'Alcan », Saguenayensia, vol. 19, no 3, mai août 1977, pp. 72-74.
  • Ville de Saguenay, Arvida, la ville construite en 135 jours, 2002, 48 pages.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arvida de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arvida — v. du Canada (Québec), créée en 1926, sur le fleuve Saguenay (rive droite), près de Chicoutimi; 20 000 hab. Usine d aluminium …   Encyclopédie Universelle

  • Arvida — city, CEN. Quebec, Canada; pop. 18,448 …   Webster's Gazetteer

  • Arvida Middle School — Established 1975 Type Public Principal Nancy Aragon Students 1,201 Grades 6 8 Location …   Wikipedia

  • Arvida, Quebec — Arvida is a settlement of 12,000 people (2010)[1] in Quebec, Canada, that is part of the City of Saguenay. Its name is derived from the name of its founder, Arthur Vining Davis, president of the Alcoa aluminum company (later Alcan). [2] Arvida… …   Wikipedia

  • Arvida Corp. — Arvida Corp., (Ar VIE Dah) a Florida resort and real estate development company, was founded in 1958 by Arthur Vining Davis to develop his Florida land holdings, which included the historic Boca Raton Resort Club, built in 1928. In 1959,… …   Wikipedia

  • Arvida Corporation — Pour les articles homonymes, voir Arvida. Arvida Corporation Disparition 1987 Fondateurs Arthur Vining Davis …   Wikipédia en Français

  • Arvida (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Arvida, une ville du Saguenay Arvida Corporation, une entreprise de développement immobilier américaine aujourd hui disparue Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

  • NCSM Arvida — ARVIDA Histoire A servi dans Marine royale canadienne Quille posée 23 janvier 1940 Lancement 21 septembre 19 …   Wikipédia en Français

  • Арвида — (Arvida)         город на Ю. В. Канады, на р. Сагеней. 16 тыс. жит. (1966). Крупнейший в капиталистическом мире завод первичного алюминия (мощность 338 тыс. т в год, принадлежит «Алюминум компани оф Канада»). Энергетическая база завода крупные… …   Большая советская энциклопедия

  • City of Aluminum — Arvida, Quebec …   Eponyms, nicknames, and geographical games

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”