Artur Lundkvist

Artur Lundkvist, né le 3 mars 1906 à Oderljunga, en Scanie (Suède), mort le 11 décembre 1991 à Solna, est un homme de lettres, poète et traducteur suédois, considéré comme un des poètes « modernistes » les plus importants de la Suède.

Biographie

Lundkvist, fils de paysan, commence très tôt à écrire poèmes et nouvelles. En 1926, il se rend à Stockholm, où il s'installe. Il consacre, dès lors, toute son existence à la littérature, et à partir de 1933, aux voyages à travers le monde.

Au début des années 1930, il est l'instigateur d'un manifeste qui fait beaucoup de bruit, « 5 Unga » (5 jeunes), publié avec Erik Asklund (1908-1980), Josef Kjellgren (1907-1948), Harry Martinson (1904-1978) et Gustav Sandgren (1904-1983), pour exprimer la révolte de cinq jeunes écrivains contre ce qu'ils considérent comme une littérature bourgeoise et décadente[1].

Son œuvre est marquée par ses engagements successifs dans des mouvements littéraires, le primitivisme d'abord, puis le surréalisme, dont il est l'un des plus importants représentants suédois.

En 1936, Artur Lundkvist publie un court article de quatre pages, intitulé « Une nouvelle Anabase » (qu'il reproduira en 1939 dans le recueil Le vol d’Icare), consacré à Saint-John Perse et plus particulièrement à son poème Anabase, conçu comme une « première introduction » à l’œuvre du poète français pour le public scandinave. Dans le recueil, il publie une traduction du poème en suédois[2].

Élu à l'Académie suédoise en 1968, il y succède à Gunnar Ekelöf. Auteur d'une œuvre prolifique (une centaine d'ouvrages), Lundkvist a publié en 1968 une autobiographie intitulée Autoportrait d'un rêveur aux yeux ouverts, dans laquelle il s'entretient avec lui-même...

Il est également le traducteur de nombreux poètes, dont Pablo Neruda.

Bibliographie en français

En 1958, le poète Jean-Clarence Lambert a fait paraître une anthologie de poèmes en version bilingue, intitulée Feu contre feu. Ce petit volume a été repris en 1991 dans la collection « Orphée» », aux éditions La Différence.

En France, son livre de témoignage, Plainte pour Pablo Neruda, a été publié aux éditions Galilée en 1984.

  • Feu contre feu : poèmes (trad. Jean-Clarence Lambert). Éditions Falaize, Paris, 1958 (réédition Éditions La Différence, 1991)
  • Agadir (trad. Aasa Scherdin-Lambert). Éditions Seghers, Paris, 1963
  • Plainte pour Pablo Neruda, suivi de Belial (trad. Jacques Robnard). Éditions Galilée, Paris, 1984.

Notes et références

  1. Erik Hjalmar Linder, Ny illustrerad svensk litteraturhistoria, del 5: Fem decennier av nittonhundratalet, Natur och Kultur, 1965, p. 722
  2. A. Lundkvist, « En ny Anabasis », essai et traduction, dans Ikarus’ flygt, Stockholm, Bonniers, 1939


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Artur Lundkvist de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Artur Lundkvist — 1952 Artur Nils Lundkvist (* 3. März 1906 in Hagstad, Gemeinde Perstorp; † 11. Dezember 1991 in Solna) war ein schwedischer Schriftsteller, Dichter und Literaturkritiker. Er war seit 1968 Mitglied der …   Deutsch Wikipedia

  • Artur Lundkvist — (3 March 1906 in Perstorp Municipality, Skåne County – 11 December 1991 in Solna, Stockholm County) was a Swedish writer, poet and literary critic. He was a member of the Swedish Academy from 1968. He wrote around 80 books, and his works have… …   Wikipedia

  • Artur Lundkvist — Saltar a navegación, búsqueda Artur Lundkvist. (Escania, Suecia, 3 de marzo de 1906 Estocolmo, Suecia, 11 de diciembre de 1991). Escritor y poeta sueco. Aunque más conocido por su obra poética, escribió también novelas y ensayos en más de un… …   Wikipedia Español

  • Artur Lundkvist — Artur Lundkvist. (Escania, Suecia, 3 de marzo de 1906 Estocolmo, Suecia, 11 de diciembre de 1991). Escritor sueco. Aunque más conocido por su obra poética, escribió también novelas y ensayos en más de un centenar de libros publicados así como fue …   Enciclopedia Universal

  • LUNDKVIST (A.) — Artur LUNDKVIST 1906 1991 Écrivain d’une grande diversité et d’une productivité sans égale, Artur Lundkvist fut aussi le «phare» et l’arbitre du goût de l’intelligentsia de son pays, le diffuseur et l’intercesseur de tous les grands mouvements de …   Encyclopédie Universelle

  • Lundkvist — ist der Name folgender Personen: Artur Lundkvist (1906–1991), schwedischer Schriftsteller, Dichter und Literaturkritiker Gunnar Lundkvist (* 1958), schwedischer Verfasser und Comiczeichner Ulf Lundkvist (* 1952), schwedischer Künstler, Zeichner,… …   Deutsch Wikipedia

  • Lundkvist — Lundkvist, Artur …   Enciclopedia Universal

  • Lundkvist — (Artur) (1906 1991) écrivain suédois: Ascension (1935), Contrefeu (1955), écrit contre le vent (1983) …   Encyclopédie Universelle

  • Lundkvist, Artur — ▪ Swedish writer and critic in full  Artur Nils Lundkvist   born March 3, 1906, Oderljunga, Swed. died Dec. 11, 1991, Stockholm       Swedish poet, novelist, and literary critic.       Lundkvist grew up in a rural community, where he felt himself …   Universalium

  • Lundkvist, Artur — (1906 1991)    A Swedish poet, essayist, and novelist, Lundkvist was the most prolific Swedish man of letters of his generation, with well over 80 books to his credit. He also wrote scores of essays and articles. The sheer volume of his literary… …   Historical Dictionary of Scandinavian Literature and Theater

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”