Armée de l'Étendard Vert

L'Armée de l'Étendard Vert (Lüying, 綠營) est le nom d'une des deux armées constituant les forces militaires de la dynastie mandchoue des Qing.

A la différence de l'autre armée, les Huit Bannières, essentiellement composée de mandchous et de mongols, l'Armée de l'Étendard Vert était essentiellement constituée de Chinois Han.

En règle générale, les Bannières étaient commandées uniquement par des généraux mandchous ou mongols, alors que l'Étendard Vert était presque uniquement commandé par des Chinois Han.

L'Armée de l'Étendard Vert était considérée par la dynastie mongole comme moins fiable, moins motivée, et moins bien entraînée que l'armée des Huit Bannières.

Sommaire

Origine

Les premières troupes de l'Étendard Vert étaient constituées de soldats issus de l'armée Ming qui s'étaient rendus aux Qing en 1644 et dans les années suivantes. Ces soldats s'étaient enrôlés volontairement, pour un engagement de longue durée. Ils venaient en général des classes défavorisées de la société, et restaient isolés de la société chinoise, en partie du fait des préjugés anti-militaristes profonds de la société chinoise à la fin de la dynastie des Ming, et en partie du fait qu'ils étaient payés trop peu et trop irrégulièrement pour espérer se marier et fonder une famille.

Rôle et missions de l'Armée de l'Étendard Vert

À partir du XVIIIe siècle, l'Armée de l'Étendard Vert servira essentiellement comme une force de gendarmerie, dont le but était de maintenir l'ordre et de venir à bout des petites insurrections locales.

Cependant, lors des campagnes majeures, l'Armée de l'Étendard Vert fournissait le gros des troupes.

L'Armée de l'Étendard Vert était extrêmement morcelée, avec littéralement des milliers d'implantations, grandes ou petites, à travers tout l'empire, certaines avec seulement une douzaine d'hommes. Elle était divisée en garnison de la taille d'un bataillon, qui rendaient compte au travers de généraux de brigade régionaux à des commandants en chef (提督) pour chaque province. Les gouverneurs et les gouverneurs-généraux avaient chacun un bataillon de l'Étendard Vert sous leur commandement personnel, bien que leur rôle soit plus dans les domaines judiciaire et budgétaire que dans celui de la défense contre une invasion ou une révolte. En temps de paix, il était rare pour un officier de commander plus de 5 000 hommes.

À partir des années 1800 et pendant tout le XIXe siècle cependant, aussi bien les Huit Bannières que l'Armée de l'Étendard Vert avaient perdu toute leur efficacité, comme devaient le montrer les guerres de l'opium, puis la Révolte des Taiping.

Notes et Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armée de l'Étendard Vert de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armée de l'océan du nord — Armée de Beiyang L Armée de Beiyang (chinois traditionnel : 北洋軍; pinyin: Běiyáng jūn, ce qui signifie « armée de l océan du nord »), était une puissante armée chinoise de type occidental créée par le gouvernement de la dynastie des …   Wikipédia en Français

  • Étendard vert — Armée de l Étendard Vert L Armée de l Étendard Vert (Lüying, 綠營) est le nom d une des deux armées constituant les forces militaires de la dynastie mandchoue des Qing. A la différence de l autre armée, les Huit Bannières, essentiellement composée… …   Wikipédia en Français

  • Armée de Beiyang — L Armée de Beiyang (chinois traditionnel : 北洋軍; pinyin: Běiyáng jūn, ce qui signifie « armée de l océan du nord »), était une puissante armée chinoise de type occidental créée par le gouvernement de la dynastie des Qing à la fin du …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'Épire du Nord de 1913 à 1921 — L Épire, une région à cheval sur la Grèce et l Albanie. Sur cette carte on peut voir l extension approximative de l Épire antique (en gris), de l actuelle préfecture grecque d Épire (en orange), de la partie habitée majoritairement par des… …   Wikipédia en Français

  • Grades De L'armée Française — Marine Nationale Armée de terre Armée de l air Gendarmerie Nationale Officiers généraux Amiral Général d armée …   Wikipédia en Français

  • Grades de l'Armée française — Marine Nationale Armée de terre Armée de l air Gendarmerie Nationale Officiers généraux Amiral Général d armée …   Wikipédia en Français

  • Grades de l'armee francaise — Grades de l Armée française Grades de l armée française Marine Nationale Armée de terre Armée de l air Gendarmerie Nationale Officiers généraux Amiral Général d armée …   Wikipédia en Français

  • COULEURS (histoire de l’art) — Il n’existe pas aujourd’hui de théorie définitive de la couleur. L’approche du phénomène de la vision chromatique hésite entre des systèmes physiques et des systèmes psychologiques; elle en appelle aujourd’hui à l’optique, science qu’elle avait… …   Encyclopédie Universelle

  • Grades de l'armée américaine — Grades des forces armées des États Unis Sont listés ici les grades des forces armées des États Unis en anglais, avec la correspondance dans l armée française la plus proche. Ce sont, fort logiquement, les insignes des forces armées d active, les… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'Afrique du Sud depuis 1994 — L Histoire de l Afrique du Sud depuis 1994 est celle d une démocratie multiraciale après 354 années de domination blanche. Entre 1652 et 1994, l Afrique du Sud a été conquise et dirigée par les populations d origine européennes. Au… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”