Pierre Berthezene

Pierre Berthezène

Pierre Berthezène
Pierre Berthezène
Naissance 24 mars 1775
Vendargues (Hérault
Décès 9 octobre 1847 Vendargues (Hérault
Origine France France
Grade Général de division
Image : Général Baron de Berthezène

Pierre Berthezène, né le 24 mars 1775 à Vendargues (Hérault) et mort le 9 octobre 1847 à Vendargues, est un général français.

Sommaire

Biographie

Débuts militaires

Jacques Berthezène et Marguerite Causse, ses parents, de condition modeste, le destinent à l'état ecclésiastique. Le curé lui donne des cours pour le préparer au séminaire de Montpellier.

Lors de la levée en masse de 1793, il rejoint le 5e bataillon de l'Hérault dans l'armée des Pyrénées orientales. Il est sergent-major et y croise d'autres sous-officiers comme Lannes et Victor. Il est envoyé à Toulon et est nommé le 19 juin 1794 pendant le siège sous-lieutenant pour avoir enlevé un fusil à un officier anglais.

Carrière pendant les guerres de la Révolution

Son corps passe à la division Garnier de l'armée d'Italie et forme lors de l'amalgame (20 avril 1796) la 11e demi-brigade. Ses camarades l'élisent lieutenant. Il combat à Castiglione, à La Corona à La Favorite.

Déjà renommé par son courage, Berthezène a l'insigne honneur d'être nommé capitaine sur le champ de bataille combat de San Giuliano Vecchio le 25 juin 1799 où se déroulera la bataille de Marengo. Il est nommé à l'état-major du général Grenier.

Il participe aux combats de Sette-Pani, de Pouzzoles sur le Mincio où il reçoit deux graves blessures à la jambe gauche, il est alors aide-de-camp du général Compans. Il passe chef de bataillon au 72e régiment de ligne (20 juillet 1800). Il rentre chez lui à Vendargues.

Consulat et Empire

Il est appelé en 1804 au camp de Boulogne et l'Empereur lui remet de sa main la Légion d'honneur. Il est nommé lieutenant-colonel au 65e de ligne qui accompagne le roi Louis en Hollande et occupe le Hanovre.

Le 10 février 1807 il est nommé colonel du 10e Léger, l'Empereur lui dit alors :" Je vous donne un régiment qui vaut ma garde".

Lors de bataille d'Heilsberg, le régiment se distingue et il est fait officier de la Légion d'honneur et baron de l'Empire, avec une dotation en Westphalie.

Après la paix de Tilsitt, le 10e léger est placé sous les ordres de Maréchal Davout et occupe Rügen. Le régiment rejoint à marche forcée la Bavière lors de la Cinquième Coalition.

Pierre Berthezène est gravement blessé lors de la bataille d'Eckmühl lorsque le 10e Léger enlève la principale position ennemie. Il est élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur. La division Saint Hilaire passe sous les ordres de Lannes. Elle prend Vienne, puis passe le Danube pour combattre à Essling. Le 10e Léger s'empare de la position capitale à Wagram mais ne peut s'y maintenir puis le lendemain enlève Wagram. Berthezène est blessé à deux reprises. Promu général de brigade, il est envoyé dans l'île de Walcheren dont les Anglais se sont emparés et qui sont forcés d'évacuer.

La Garde impériale

Il est nommé à la Garde impériale. Pendant la campagne de Russie, il commande trois régiments de la jeune garde. À la Bérézina il fait 1 400 prisonniers.

À Lutzen, Berthezène conduit la garde au feu. Il reçoit la couronne de fer et le 4 août 1813 à trente huit ans est nommé général de division. Il se bat également à Bautzen

À la tête d'une division du 4e corps, il contribue à la victoire de Dresde les 26, 27 et 28 août. Il y demeure jusqu'à la capitulation le 11 novembre. Prisonnier, il est emmené en Hongrie.

Les Cent-jours

En juin 1814, Berthezène, rentré en France, fut mis en disponibilité. Cependant le maréchal Soult l'appela au comité de la guerre, et Louis XVIII le décora de la croix de Saint -Louis ; mais après le débarquement de Napoléon Ier, il le seconda pendant les Cent-Jours, s'attachant ainsi de nouveau à la fortune de son ancien souverain et combattit vaillamment à Fleurus, à Wavre, à Bierges, à Namur et sous les murs de Paris. Au retour des Bourbons, il dut se réfugier en Belgique.

La Restauration

En 1818, il s'inscrit dans la dévote et royale confrérie des pénitents bleus de Montpellier.

Le maréchal Gouvion-Saint-Cyr le fit rentrer en grâce, il fut rappelé au bout de peu d'années. On le vit successivement membre du comité d'infanterie et inspecteur général.

Lors de l'expédition d'Alger, il commanda la 1re division d'infanterie et contribua beaucoup au succès des armées françaises aux batailles de Staouéli (1830) et de Bouzareah.

Sa belle conduite décida le Maréchal de Bourmont, puis le général Clauzel, à demander pour lui la pairie, qui lui fut accordée deux ans après. Nommé grand officier de la Légion d'honneur, il remplaça en février 1831, le général Bertrand Clauzel dans le commandement de l'Algérie comme gouverneur général de l'Algérie. L'armée expéditionnaire étant alors réduite à 9 300 hommes, avec ces faibles ressources, le général Berthezène entreprit l'expédition de Médéah. Soulevées par l'intrigue et encouragées par l'affaiblissement des forces françaises, les tribus de la plaine se révoltèrent et vinrent attaquer les français au gué de l'Arrach et à la ferme modèle.

Le 11 octobre 1832, il fut admis à la Chambre des pairs.

Il fait partie des 558 officiers à avoir son nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile.

Œuvres

  • Dix huit mois en Algérie
  • Souvenirs militaires, publié par son fils, Paris, 1855.

Sources

  • « Pierre Berthezène », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)
  • « Pierre Berthezène », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition] (Wikisource)
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Pierre Berthez%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Berthezene de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Berthezène — Général Baron de Berthezène Naissance 24 mars 1775 Vendargues (Hérault …   Wikipédia en Français

  • Pierre Berthezène — Saltar a navegación, búsqueda Pierre Berthezène, nacido el 24 de marzo de 1775 en Vendargues (Hérault) y muerto en la misma ciudad el 9 de octubre de 1847, fue un militar francés. La Revolución Francesa le forzó a alistarse como soldado en el 5º… …   Wikipedia Español

  • David Berthezène — Pour les articles homonymes, voir Pierre Berthezène. Infobox Rugbyman David Berthezène …   Wikipédia en Français

  • Liste der Personennamen auf dem Triumphbogen in Paris — Dieser Artikel listet die 660 Personen auf, die am Triumphbogen in Paris eingetragen sind. Die meisten davon waren Generäle des ersten französischen Kaiserreiches (1804–1814) sowie der französischen Revolution (1789–1799). Unterstrichene Namen… …   Deutsch Wikipedia

  • Les 660 noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurant sur l'arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurants sur l'Arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms graves sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Étoile — Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Légende :… …   Wikipédia en Français

  • Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'étoile — Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Légende :… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”