Armand Charlet

Armand Charlet, né à Argentière en 1900 et mort en 1975, est un alpiniste et guide français, l'une des figures les plus marquantes de l'alpinisme de l'entre-deux-guerres, considéré comme le plus grand guide de sa génération.

Sommaire

Biographie

À la fois excellent « rochassier » et parfait « glaciairiste », Charlet mène à bien bon nombre de premières. Dans la revue spécialisée La Montagne et Alpinisme, Alain de Châtellus le considère comme le « chef incontesté et phare de sa génération »[1]. En tant que référence, il est au monde des guides, ce qu'a été Pierre Allain pour les « sans guide ». Auteur de trois mille ascensions et guide de douze cents clients, Armand Charlet se spécialise particulièrement dans les voies de l'aiguille Verte qu'il gravit 100 fois par pas moins de 10 itinéraires, dont 5 nouveaux. En dehors de ce sommet, parmi ses plus belles réussites, figurent aussi la conquête et la traversée des aiguilles du Diable.

Il professe à l'ENSA pendant de nombreuses années et a une grande influence sur plusieurs générations de guides de haute montagne.

Armand Charlet est le personnage central du film À l'assaut des aiguilles du Diable de Marcel Ichac (1942), grand classique du cinéma de montagne.

Tombe d'Armand Charlet à Argentière

Ascensions

Œuvre

  • Armand Charlet, Vocation Alpine, Ed. Victor Attinger, 1949.

Annexes

Bibliographie

  • Douglas Busk, Armand Charlet, Portrait d'un guide, Arthaud, Grenoble, 1974.

Lien externe

Notes et références

  1. Alain de Châtellus, in La Montagne et Alpinisme n°1, 1975

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand Charlet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armand Dayot — Armand Dayot, (1851 1934), was a French art critic, art historian and leftist politician. He was born in Paimpol, Côtes d Armor, Brittany. He founded the journal L Art et les artistes and the Breton liberal organisation les Bleus de Bretagne.He… …   Wikipedia

  • Armand Dayot — Pour les articles homonymes, voir Dayot. Armand Dayot Armand Dayot, né à Paimpol (Côtes d Armor le 19 octobre 1851 et mort à Bandol (Var) en 1934, es …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Toussaint Charlet — (December 20, 1792 – October 30, 1845), French designer and painter, more especially of military subjects, was born in Paris. He was the son of a dragoon in the Republican army, whose death in the ranks left the …   Wikipedia

  • Sommets des Alpes de plus de 4 000 mètres — De gauche à droite, la Dent d Hérens (4 171 m), le Cervin (4 478 m), la Dent Blanche (4 357 m), l Obergabelhorn (4 062 m) avec la Wellenkuppe (3 903 m), le Zinalrot …   Wikipédia en Français

  • Aiguilles du Diable — Les aiguilles du Diable, vues depuis l arête Küffner du Mont Maudit Géographie Altitude 4 114 m, l Isolée Massif …   Wikipédia en Français

  • Aiguilles du Diable — Las Aiguilles du Diable vistas desde el glaciar del Gigante …   Wikipedia Español

  • Liste der Viertausender in den Alpen — 1 Mont Blanc, 2 Piz Bernina, 3 Barre des Écrins, 4 Dufourspitze, 5 Finsteraarhorn, 6 Gran Paradiso, 7 Grand Combin, 8 Dom, 9 Matterhorn, 10 Aletschhorn, 11 …   Deutsch Wikipedia

  • A l'Assaut des Aiguilles du Diable — À l assaut des aiguilles du Diable À l assaut des aiguilles du Diable est un film (1942) réalisé par le réalisateur de cinéma de montagne français Marcel Ichac (1906 1994). C est aussi le nom d un livre écrit par Marcel Ichac (éd. Jean Susse,… …   Wikipédia en Français

  • A l'assaut des Aiguilles du Diable — À l assaut des aiguilles du Diable À l assaut des aiguilles du Diable est un film (1942) réalisé par le réalisateur de cinéma de montagne français Marcel Ichac (1906 1994). C est aussi le nom d un livre écrit par Marcel Ichac (éd. Jean Susse,… …   Wikipédia en Français

  • A l'assaut des Aiguilles du diable — À l assaut des aiguilles du Diable À l assaut des aiguilles du Diable est un film (1942) réalisé par le réalisateur de cinéma de montagne français Marcel Ichac (1906 1994). C est aussi le nom d un livre écrit par Marcel Ichac (éd. Jean Susse,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”