Aref al-Aref

Aref al-Aref (Jérusalem, 1891 - Ramallah, 30 juillet 1973) était un journaliste, politicien et historien arabe palestinien.

Il étudie à Istanbul et sert en tant qu'officier dans l'armée ottomane durant la Première Guerre mondiale. Capturé sur le front du Caucase, il passe trois ans dans un camp de prisonnier à Krasnoyarsk en Sibérie. Il s'échappe durant la Révolution russe et retourne en Palestine

Après la guerre, Aref al-Aref édite le premier journal nationaliste arabe en Palestine : Suriyya al Janubiyya (la Syrie du Sud) qui est publié à partir de 1919.

Début 1920, il prend avec Amin al-Husseini une part active dans le soutien à Fayçal Ibn Hussein. En avril, il incite la foule à la violence lors des Émeutes de Nabi Moussa. Il s'enfuit avant de pouvoir être arrêté et est condamné par contumace à 10 ans d'emprisonnement. Bien qu'amnistié en juillet avec l'ensemble des fauteurs de troubles par le nouveau Haut-Commissaire britannique, il ne retourne en Palestine qu'en 1929.

Il travaille alors dans l'administration britannique entre 1933 et 1948. Après la Guerre de Palestine de 1948, il devient Ministre dans le gouvernement jordanien.

Il est maire de Jérusalem de 1950 à 1953 et en 1963 est nommé directeur du Musée Rockefeller à Jérusalem-Est.

On trouve parmi ses publications : "Amour bédoui", "Loi et Légende", "Histoire de Beersheba et de ses tribus", "Histoire de Gaza", "Al-Nakba wa al-Firdaous al-Mafqoud" ("Nakba et le Paradis perdu"), "Histoire de Jérusalem".

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aref al-Aref de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aref al-Aref — (seated, center), when he was governor of Beersheba Aref al Aref (1891–1973; Arabic: عارف العارف‎) was a Palestinian journalist, historian and politician who served as mayor of East Jerusalem in the 1950s …   Wikipedia

  • Aref al-Aref — (* 1891 in Jerusalem, Osmanisches Reich; † 30. Juli 1973 in Ramallah, Jordanien) war ein arabischer Journalist, Politiker und Beamter palästinensischer Herkunft. Er war der erste freie gewählte Bürgermeister Ostjerusalems, sowie Minister in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Aref al-Dajani — Aref Basha al Dajani is a Palestinian politician. He was born in Jerusalem in 1856 and became mayor of Jerusalem during World War I. In 1918, he became a representative to the Administrative Committee of the Muslim Christian Association (MCA).… …   Wikipedia

  • Al-Damun — Al Damun …   Wikipedia

  • Aref — (ara. für Wissender) ist der Name folgender Personen: Aref Said (Mediziner) (1885–), namhafter Chirurg, der zur Elite Afghanistans gehörte Aref Said (Dichter) (1909–), Gelehrter, Dichter und enger Berater des damaligen Königs von Afghanistan… …   Deutsch Wikipedia

  • Aref Qazvini — Saltar a navegación, búsqueda Abulqasem Aref Qazvini Abulqasem Aref Qazvini (Farsi: ابوالقاسم‌ عارف قزوینی) (Qazvin, Irán; 1880 – Hamadán, Irán; 21 de enero de 1 …   Wikipedia Español

  • AREF (A. R.) — AREF ABDEL RAHMAN (1916 ) Sorti de l’école militaire de Bagdad en 1937, Abdel Rahman Aref suit une carrière militaire normale, sans ambition politique. S’il se rallie au complot de 1958, qui instaure la république, c’est que son frère cadet, le… …   Encyclopédie Universelle

  • Aref — Aref, Abd al Rahmán Aref, Abd al Salam …   Enciclopedia Universal

  • Al-Afdhal Shahanshah — Al Afdal Shâhânshâh Pour les articles homonymes, voir Afdhal. Abû al Qâsim al Afdhal Shâhânshâh ou Al Afdhal est le fils de Badr al Djamali vizir tout puissant pendant le règne du calife fatimide l Égypte Al Mustansir (1066 1121[1]) …   Wikipédia en Français

  • Al-Burini — Al Burini, korrekt al Būrīnī, vollständiger Name al Ḥasan b. Muḥammad al Dimaschqī al Ṣaffūrī Badr al Dīn al Būrīnī (* Juli 1556 in Saffuriyyah, Sandschak Safad (Safed); † 1. Juni 1615 in Damaskus) war ein Gelehrter und Chronist des… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”