Archonte-roi

Archonte

Dans la plupart des cités grecques, dont Athènes, les archontes (en grec ancien ἄρχοντες / árkhontes, de ἄρχω / árkhô, « commander, être le chef ») sont les titulaires des charges les plus élevées, qui avaient d'importantes fonctions judiciaires et politiques.

Sommaire

À Athènes

Lorsque Athènes cessa d'être gouvernée par des rois (après la mort de Codros au XIe siècle av. J.-C.), on passa progressivement d'un archontat perpétuel qui ne différait guère de la monarchie (jusqu'en 753) à un gouvernement de trois archontes élus dans l'aristocratie, d'abord pour dix ans (archontat décennal, jusqu'en 683), puis pour un an seulement ; après 487, les magistratures annuelles furent tirées au sort (stochocratie) parmi les membres des deux classes censitaires supérieures.

Les trois archontes étaient :

  • L'archonte éponyme (ἄρχων ἐπώνυμος / árkhôn epốnumos, ou ὁ ἄρχων / ho árkhôn, littéralement « l'archonte », sans autre précision), qui donnait son nom à l'année et, jusqu'en 487, resta toujours le chef nominal de la cité. Il avait en charge l'administration civile et la juridiction publique. Il était le tuteur des veuves et des orphelins et surveillait les litiges familiaux. Il s'occupait aussi du théâtre en nommant les mécènes et les vainqueurs de tétralogies.
  • L'archonte-roi (ἄρχων βασιλεὺς / árkhôn basileùs), qui reprit les fonctions religieuses des anciens rois. Il était responsable des cérémonies religieuses anciennes et il présidait le conseil de l'Aréopage. Il avait en charge les affaires d'homicides et les crimes d'impiété. Il lançait les interdits religieux et devait être obligatoirement marié.
  • Le polémarque (ἄρχων πολέμαρχος / árkhôn polémarkhos), dont la fonction originale était de commander l'armée mais qui perdit ce pouvoir au profit des stratèges après 487, lorsque l'archontat fut tiré au sort. Il reprit certaines fonctions religieuses (comme les cérémonies à la gloire des soldats) et judiciaires concernant les personnes qui n'étaient pas des citoyens athéniens (il surveillait notamment tous les litiges relatifs aux métèques).

Au VIIe siècle , six thesmothètes (θεσμοθέται / thesmothétai) furent ajoutés comme archontes supplémentaires ; leurs fonctions étaient surtout de type judiciaire, et ils présidaient comme magistrats dans toutes sortes de procès mais surtout des procès d'ordre matériel.

Clisthène y ajouta un secrétaire chargé de rédiger tous les avis des archontes.

Le fait qu'ils étaient dix montre que l'archontat était probablement lié aux dix tribus, avec un archonte par tribu.

Les anciens archontes devenaient membres à vie de l'Aréopage.

Empire byzantin

Dans l'empire byzantin, le terme archonte peut avoir deux significations :

  • Au sens large, il désigne un personnage puissant, détenteur d'une forme d'autorité publique. Certains subordonnés de hauts fonctionnaires ou officiers sont désignés par le terme archonte.
  • Au sens technique, un archonte est un gouverneur, un administrateur. Les listes de préséances et les sceaux font connaître des archontes provinciaux (de Crète, Chypre, Dalmatie) au IXe siècle, et des archontes de villes, plus tard aux Xe-XIIe siècles (Klaudioupolis, Chrysopolis, Athènes, etc.)

Patriarcat de Constantinople

De nos jours, « archonte du patriarcat œcuménique » est un titre honorifique donné par le patriarcat de Constantinople.

Bibliographie

  • (en) Alexander Kazhdan (éd.), The Oxford Dictionary of Byzantium, 3 vols., Oxford University Press, 1991 (ISBN 0195046528) vol. 1, 160, s. v. Archon.

Lien externe

  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Archonte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Archonte-roi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • archonte — [ arkɔ̃t ] n. m. • 1681; arconde XIIIe; lat. archon, archontem, d o. gr. ♦ Titre des magistrats qui gouvernaient les républiques grecques. Les neuf archontes d Athènes. L archonte éponyme, qui donnait son nom à l année. Dignité d archonte ou… …   Encyclopédie Universelle

  • roi — [ rwa ] n. m. • rei 1080; rex Xe; lat. rex, regis « roi » → reine 1 ♦ Chef d État (homme) de certains pays (⇒ royaume) accédant au pouvoir souverain à vie par voie héréditaire (⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • Archonte — Dans la plupart des cités grecques, les archontes (en grec ancien ἄρχοντες / árkhontes, de ἄρχω / árkhô, « commander, être le chef ») sont des personnages puissants. Sommaire 1 À Athènes …   Wikipédia en Français

  • Roi d'Athènes — Rois d Athènes Avant la démocratie athénienne, les tyrans et les archontes, Athènes était gouvernée par des rois. Ceux ci sont certainement tout ou partie légendaires. La liste ci dessous reprend celle donnée par Eusèbe de Césarée. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Stoa du roi — 37° 58′ 34″ N 23° 43′ 20″ E / 37.97613889, 23.72233333 …   Wikipédia en Français

  • Cassandre, roi de Macédoine — Cassandre de Macédoine Cassandre (en grec ancien Κάσσανδρος / Kássandros) (né en 358, mort en 297) est le fils aîné du général macédonien Antipater, qui aida Alexandre le Grand à monter sur le trône de Macédoine à la mort de son père, Philippe II …   Wikipédia en Français

  • Oedipe roi — Œdipe roi Pour les articles homonymes, voir Œdipe (homonymie). Œdipe roi (en grec ancien Οἰδίπoυς τύραννoς / Oidípous Týrannos, en latin Œdipus Rex) est une tragédie grecque de Sophocle, entre 430 et 415 avant J. C. La tétralogie dans laquelle… …   Wikipédia en Français

  • Œdipe Roi — Pour les articles homonymes, voir Œdipe (homonymie). Œdipe roi (en grec ancien Οἰδίπoυς τύραννoς / Oidípous Týrannos, en latin Œdipus Rex) est une tragédie grecque de Sophocle, entre 430 et 415 avant J. C. La tétralogie dans laquelle elle est… …   Wikipédia en Français

  • Archontes — Archonte Dans la plupart des cités grecques, dont Athènes, les archontes (en grec ancien ἄρχοντες / árkhontes, de ἄρχω / árkhô, « commander, être le chef ») sont les titulaires des charges les plus élevées, qui avaient d importantes… …   Wikipédia en Français

  • Thesmothète — Archonte Dans la plupart des cités grecques, dont Athènes, les archontes (en grec ancien ἄρχοντες / árkhontes, de ἄρχω / árkhô, « commander, être le chef ») sont les titulaires des charges les plus élevées, qui avaient d importantes… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”