Aplysie

Aplysia

Page d'aide sur les redirections « Lièvre de mer » redirige ici. Pour les autres significations, voir Lièvre de mer (homonymie).
Comment lire une taxobox
Aplysie
 Aplysia californica
Aplysia californica
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Sous-classe Opisthobranchia
Ordre Anaspidea
Famille Aplysiidae
Genre
Aplysia
Linnaeus, 1758

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le genre Aplysia, dont les espèces sont souvent appelées "aplysie", et de manière plus générale, lièvre de mer ou encore lièvre marin, est un mollusque gastéropode à corps nu, répandu dans toutes les mers du globe. Elles sont trouvées dans les herbiers à zostères (frange littorale) où les animaux viennent pondre en janvier.

L'animal respire via une respiration branchiale qui se manifeste par des branchies visibles dorsalement où ils forment une structure ressemblant à un buisson. Ces branchies sont operculées.[1]

L'animal est hermaphrodite, lors des accouplements croisés de 2 individus, chaque individu emploie successivement l'un ou l'autre de ses sexes. Quand d'autres Aplysies voient un accouplement il s'y joignent ce qui conduit a des accouplements collectifs pouvant rassembler un grand nombre d'individus. Dans ce cas les animaux peuvent mobiliser en même temps leurs organes mâles et femelles.

C'est en réalisant ses recherches sur les mécanismes de la mémoire, avec l'aplysie, qu'Eric Kandel a obtenu le prix Nobel de médecine en 2000.

Aplysie (Aplysia punctata) à l'aquarium de Rhodes
Port de Crouesty (Morbihan - France).

Sommaire

Références dans la littérature

1. "... dans l'aplysie, animal marin très-semblable aux limaces, mais respirant par des branchies qui forment une espèce de buisson sur le dos, et qui sont recouvertes par un opercule particulier; le cerveau est placé comme dans le limaçon; mais les filets qui entourent l'œsophage produisent deux ganglions, un de chaque côté, qui sont réunis eux-mêmes par un filet mince."
Frédéric Cuvier, Leçons d'anatomies comparées, t. 2, 1805, p. 304.

2. "C'était un véritable chagrin pour moi d'écraser sous mes pas les brillants spécimens qui jonchaient le sol par milliers, les peignes concentriques, les marteaux, (...) les strombes ailes d'anges, les aphysies, ..."
Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, 1870, p. 160.

Liste des espèces

Selon ITIS:

  • Aplysia brasiliana Rang, 1828
  • Aplysia californica J. G. Cooper, 1863
  • Aplysia cervina (Dall & Simpson, 1901)
  • Aplysia dactylomela Rang, 1828
  • Aplysia depilans Gmelin, 1791
  • Aplysia donca Ev. Marcus & Er. Marcus, 1960
  • Aplysia fasciata Poiret, 1798
  • Aplysia geographica (A. Adams & Reeve, 1850)
  • Aplysia juliana Quoy & Gaimard, 1832
  • Aplysia morio (A. E. Verrill, 1901)
  • Aplysia parvula Morch, 1863
  • Aplysia punctata
  • Aplysia reticulopoda Beeman, 1960
  • Aplysia vaccaria Winkler, 1955


Selon WRMS:

  • Aplysia brasiliana Rang, 1828
  • Aplysia californica J.G. Cooper, 1863
  • Aplysia cornigera
  • Aplysia dactylomela Rang, 1828
  • Aplysia depilans Gmelin, 1791
  • Aplysia fasciata Poiret, 1789
  • Aplysia juliana Quoy et Gaimard, 1832
  • Aplysia morio (A. E. Verrill, 1901)
  • Aplysia oculifera
  • Aplysia parvula Guilding in Mørch, 1863
  • Aplysia punctata (Cuvier, 1803)
  • Aplysia tigrinella Gray, 1850
  • Aplysia willcoxi Heilprin, 1886
  • Aplysia winneba Eales, 1957

Notes et références

  1. Frédéric Cuvier, Leçons d'anatomies comparées, t. 2, 1805, p. 304

Liens externes

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Aplysia ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aplysie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aplysie — ● aplysie nom féminin (grec aplusia, éponge d un jaune sale) Nom scientifique du lièvre de mer, gros mollusque marin sans coquille, limaciforme, aux tentacules buccaux charnus, et qui émet un liquide violet. ⇒APLYSIE, subst. fém. ZOOL. Mollusque… …   Encyclopédie Universelle

  • INTÉGRATION NERVEUSE ET NEUROHUMORALE — Parler d’intégration nerveuse, c’est mettre l’accent sur les opérations accomplies par le système nerveux en son propre sein ou dirigées vers le monde extérieur plutôt que sur la description de son organisation structurale ou l’analyse, au niveau …   Encyclopédie Universelle

  • Aplysia — « Lièvre de mer » redirige ici. Pour les autres significations, voir Lièvre de mer (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Lièvre de mer — Aplysia « Lièvre de mer » redirige ici. Pour les autres significations, voir Lièvre de mer (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • MÉMOIRE — La mémoire est la propriété de conserver et de restituer des informations. Cette propriété n’est pas exclusivement propre à l’homme. Celui ci la partage avec les organismes vivants et certaines machines, de sorte qu’il est nécessaire de préciser… …   Encyclopédie Universelle

  • Aplysia — « Lièvre de mer » redirige ici. Pour les autres significations, voir Lièvre de mer (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • lièvre — [ ljɛvr ] n. m. • v. 1200; levre 1080; lat. lepus, oris 1 ♦ Mammifère rongeur (lagomorphes) voisin du lapin, très rapide à la course grâce à ses pattes postérieures plus longues que ses pattes antérieures. Le lièvre (⇒ 2. bouquet, 1. bouquin) ,… …   Encyclopédie Universelle

  • Cerveau — Pour les articles homonymes, voir Cerveau (homonymie). Cerveau d un chimpanzé. Le cerveau est le principal organe du système nerveux des …   Wikipédia en Français

  • Gasteropoda — Gastropoda Gastéropodes …   Wikipédia en Français

  • Gastropoda — Gastéropodes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”