António José Forte

António José Forte

António José Forte (1937-1988), poète surréaliste portugais.

Biographie

(do prefácio à edição em francês, de Alfredo Fernandes) :

António José Forte est né à Póvoa de Santa Iria, au Portugal, le 6 février 1937. C’est en 1960 qu’il publie son premier recueil de poèmes, 40 Noites de insónia de fogo de dentes numa girandola implacável. Il fréquente alors le café Gelo où il croise de jeunes poètes de sa génération et d’autres plus âgés, qui, tel Mário Cesariny, participèrent une dizaine d’années auparavant à la brève aventure collective du premier groupe surréaliste portugais, dit le Groupe surréaliste de Lisbonne.

Le poète Herberto Helder, qui l’avait précédé, jusqu’au début des années 1960, comme employé des Bibliothèques itinérantes de la Fondation Gulbenkian et avec lequel il a maintenu des liens d’amitié, dans la préface à son œuvre en portugais, met en évidence quelques aspects non négligeables, tant à ce qu’elle a d’irréductible qu’à ce qu’elle possède de particulier. Il nous met ainsi en présence de ce fait significatif indiquant que, contrairement à une certaine « poésie » qui trouve sa pleine satisfaction dans des prouesses langagières, dont l’engagement du Verbe semble s’épuiser entièrement dans les grammaires et qui, pour cette raison, « s’évapore, encore, transformée en état de morne calligraphie », celle de Forte ne joue pas avec les poncifs modernes comme tant d’autres. En effet, ici le « style » et la passion ou, plus précisément, l’esthétique et l’éthique, s’équilibrent dans la revendication sans cesse réitérée de la totalité, exigence majeure du surréalisme. Cela vite rappelé, et ce n’est pas la moindre des choses, H. Helder nous montre de cette voix et sa tonalité et de quel lieu elle émerge  : « La voix d’António José Forte n’est pas plurielle, ni directe, ni sinueuse et dérivée, ou même débitrice. Comme toute poésie véritable, elle possède à peine sa tradition. La tradition romantique, dans le moins strict, plus expansif et qualifié registre. Une tradition éclairée près de nous par le surréalisme… »

Et, toute singularité renvoyant nécessairement, ne serait-ce que d’un point de vue logique, aux déterminations dont elle se différencie, Helder nous signale de quel legs cette poésie est tributaire tout en nous affirmant, face à ce legs, son originalité propre  : « Ce qu’il doit au surréalisme – ses images, son souffle métaphorique, son érotisme magique, sa vision apocalyptique du quotidien ou sa foi du salut dans l’histoire à travers l’utopie – ne viole pas son univers personnel et le schéma qui le soutient. Ces aspects s’accommodent à ses propres caractéristiques. »

Forte est un cas assez rare à son époque [1966] de surréaliste intéressé par les thèses situationnistes. Les influences de la pensée situationniste n’ébranleront pas pour autant ses convictions surréalistes, même si une telle rencontre n’a pas été un fait insignifiant, bien au contraire. […] Cet intérêt double pour les idées surréalistes et situationnistes traduit un itinéraire poétique et politique peu commun à cette période. Comme le surréalisme, la pensée situationniste est venue nourrir sa révolte et donner une nouvelle impulsion à sa recherche de radicalité. Ainsi, c’est cette rencontre qui lui a permis de découvrir, ou redécouvrir, l’anarchisme et son importance au Portugal dans les luttes sociales. Dès lors, sa passion de la totalité, son rejet viscéral du monde fragmentaire dominé par la marchandise et la valeur d’échange, s’exprimeront sur deux plans qui lui apparaîtront complémentaires : celui de la poésie et celui de la critique radicale.

Œuvres

En portugais

  • Corpo de ninguém – Hiena Editora, Lisbonne, 1989).
  • Caligrafia ardente – Hiena Editora, Lisbonne, 1987).
  • Dia a dia amante – Hiena Editora, Lisbonne, 1986)
  • Azuliante – Ed. & etc., Lisbonne (1984)
  • Uma faca nos dentes – Ed. & etc., Lisbonne (1983)
  • 40 Noites de insónia de fogo de dentes numa girândola implacável e Outros poemas, ed. A Antologia em 1958, Lisbonne, (1960)


Œuvre complète en français (bilingue) :

  • Un couteau entre les dents, Éditions Ab irato, Paris, 2007. ISBN 2-911917-53-7. Dessins d'Aldina, traduction inédite du portugais, notes, préambule et postambule d’Alfredo Fernandes et de Guy Girard.
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Ant%C3%B3nio Jos%C3%A9 Forte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article António José Forte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antonio Jose Forte — António José Forte António José Forte (1937 1988), poète surréaliste portugais. Biographie (do prefácio à edição em francês, de Alfredo Fernandes) : António José Forte est né à Póvoa de Santa Iria, au Portugal, le 6 février 1937. C’est en… …   Wikipédia en Français

  • António Guterres — Mandats 10e Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • José Antonio Aponte — était l organisateur d un projet d insurrection abolitionniste à La Havane à Cuba, prévue pour le 5 janvier 1812, la première révolte d’esclaves de l’île, une quinzaine d années après l arrivée esclaves noirs et mulâtres amenés par les réfugiés… …   Wikipédia en Français

  • Antonio Carlos Gomes — Antônio Carlos Gomes Pour les articles homonymes, voir Carlos Gomes. Antônio Carlos Gomes …   Wikipédia en Français

  • José Luis Rodríguez Zapatero — José Luis Rodríguez Zapatero, au Congrès des députés, en 2011. Mandats 8e …   Wikipédia en Français

  • Jose Luis Rodriguez Zapatero — José Luis Rodríguez Zapatero José Luis Rodríguez Zapatero 77e président du gouvernement espagnol (5 …   Wikipédia en Français

  • José Luis Rodriguez Zapatero — José Luis Rodríguez Zapatero José Luis Rodríguez Zapatero 77e président du gouvernement espagnol (5 …   Wikipédia en Français

  • José Luis Zapatero — José Luis Rodríguez Zapatero José Luis Rodríguez Zapatero 77e président du gouvernement espagnol (5 …   Wikipédia en Français

  • José Zapatero — José Luis Rodríguez Zapatero José Luis Rodríguez Zapatero 77e président du gouvernement espagnol (5 …   Wikipédia en Français

  • José Miguel de Barandiarán Ayerbe — José Miguel de Barandiaran Le Père Barandiaran en 1979 Nom de naissance José Miguel Barandiarán Ayerbe Autres noms Ai …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”