Antonio Caldara
Antonio Caldara

Antonio Caldara, né à Venise en 1670 et mort à Vienne (Autriche) le 28 décembre 1736, fut un chanteur, un violoncelliste et un compositeur de musique baroque italien de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle.

Sommaire

Biographie

Antonio Caldara est issu d'une famille de musiciens. Son premier maître est son père, Giuseppe, qui est violoniste. À partir de onze ans, il étudie sous la direction de Giovanni Legrenzi à la maîtrise de la basilique Saint-Marc, où il exerce en tant que violoncelliste à partir de 1693.

En 1699, il est engagé par le duc de Mantoue en tant que maître de chapelle. Il fait de nombreux voyages en Italie et à l'étranger : en 1708, à Rome, il rencontre Alessandro Scarlatti, Arcangelo Corelli ainsi que Georg Friedrich Haendel qui séjourne en Italie à cette époque. Pendant quelque temps, il se rend en Espagne, à Barcelone ; il y écrit et fait représenter le premier opéra italien dans ce pays. De retour en Italie, il devient maître de chapelle, à Rome, du prince Ruspoli. Il s'y marie peu de temps avant de quitter l'Italie pour s'établir définitivement en Autriche : à partir de 1716, il sera second maître de chapelle à la cour impériale, sous la direction de Johann Joseph Fux.

L'œuvre

Sa production est importante (plus de 3 000 œuvres) dans tous les domaines et formes musicales : musique religieuse (messes, cantates, motets, 32 oratorios), instrumentale (symphonies) et lyrique (87 opéras, des madrigaux), etc. Son œuvre a influencé l'école de Mannheim ainsi que Haydn et Mozart.

Opéras[1]

  • Argene (Venise, 1689)
  • Il Tirsi (collaboration avec A. Lotti et A. M. Ariosti - Venezia, 1696)
  • La Promessa serbata al primo (Venezia, 1697)
  • L'Oracolo in sogno (collaboration avec A. Quintavalle et F. Pollaroli - Mantoue, 1699)
  • La Partenope (collaboration avec G. Boniventi - Mantoue, 1701)
  • Farnace (Venise, 1703)
  • Gli Equivoci del sembiante (Casale, 1703)
  • Paride sull’Ida ovvero Gli Amori di Paride con Enone (collaboration avec A. Quintavalle - Mantoue, 1704)
  • Arminio (Gênes, 1705)
  • Il Selvaggio eroe (Venise, 1707)
  • Sofonisba (Venezia, 1708)
  • Imeneo (Barcelone, 1708)
  • Il Più bel nome (Barcelone, 1708)
  • Atenaide (collaboration avec A. Fioré et F. Gaspanni - Barcelone, 1709)
  • Il Nome più glorioso (Barcelone, 1709)
  • L'inimico generoso (Bologne, 1709)
  • Chi s'arma di virtù vince ogni affetto (Rome, 1709)
  • L'Ingratitudine castigata (Rome, 1709)
  • Il Trionfo d'amore (Rome, 1709)
  • L'Anagilda (Rome, 1711)
  • Giunio Bruto, ovvero La caduta de' Tarquini (collaboration avec F. Cesarini et A. Scarlatti - Rome, 1711)
  • Mercurio, Adone, Venere (Milan, 1711)
  • Tito e Berenice (Rome, 1714)
  • L’Atenaide (collaboration avec M. A. Ziani et A. Negri (Rome, 1714)
  • Il Giubilo della Salza (Salzbourg, 1716)
  • Il Costantino (collaboration avec Fux et Lotti (1716)
  • Il Natale d'Augusto (1716)
  • Caio Marzio Coriolano (Pariati; 1717);
  • Il Tiridate ou La verità nell'inganno (1717, puis reprise, à Salzbourg en 1727)
  • Ifigenia in Aulide (1718)
  • Teodosio (collaboration avec Fux et F. Gaspanni (Hambourg, 1718)
  • Sirita (Laxenbourg, 1719)
  • Lucio Papirio dittatore (1719);
  • Dafne (Salzbourg, 1719)
  • Zaira (1719)
  • Gli Eccessi dell'Infedeltà (Salzbourg, 1720)
  • L'Inganno tradito dall'amore (Salzbourg, 1720)
  • Apollo in cielo (1720)
  • Psiche (collaboration avec Fux - 1720)
  • Il Germanico Marte (Salzbourg, 1721)
  • Ormisda, re di Persia (1721)
  • Camaide, imperatore della China (Salzbourg, 1722)
  • Nitocri (1722)
  • Scipione nelle Spagne (1722)
  • La Contesa de' Numi (1723)
  • La Concordia de' Pianeti (1723)
  • Il Venceslao (1723)
  • Astarto (Salzbourg, 1723)
  • Semiramide in Ascalona (1723)
  • Euristeo (1724)
  • Andromaca (1724)
  • Aglatido e Ismene (1724)
  • Gianguir (1724);
  • Il Finto Policare (Salzbourg, 1724)
  • Amalasunta (1726)
  • I due dittatori (1726)
  • Nigella e Tirsi (1726)
  • Ghirlanda di fiori (1726)
  • L'Etearco (Salzbourg, 1726)
  • La Verità nell'inganno ou Arsinoe (Salzbourg, 1727)
  • Don Chisciotte in corte della duchessa (1727)
  • Imeneo (Altenbourg, 1727)
  • Ornospade (1727)
  • La Forza dell'amicizia ou Pilade ed Oreste (collaboration avec G. Reutter - Graz, 1728)
  • Mitridate (1728)
  • Ciro riconosciuto (1728)
  • Amor non ha legge (Graz, 1728)
  • I Disingannati (1729)
  • Caio Fabbrizio (1729)
  • Il Natale di Minerva (1729)
  • Dialogo fra la vera Disoplina e il Genio (1730)
  • Nigella e Clori (1730)
  • La Pazienza di Socrate con due mogli (collaboration avec G. Reutter - 1731)
  • Demetrio (1731)
  • Livia (1731)
  • L'Asilo d'amore (Linz, 1732)
  • Adriano in Siria (1732)
  • Sancio Panza governatore dell'isola Barataria (1733)
  • L'Olimpiade (1733)
  • Demofoonte (1733)
  • Le Cinesi (1733)
  • Il Natale di Minerva Tritonia (1733)
  • Scipione l'africano il maggiore (1733)
  • Le Grazie vendicate (1733)
  • Enone (1734)
  • La Clemenza di Tito (1734)
  • Le Lodi d'Augusto (1734)
  • Achille in Sciro (1736)
  • Temistocle (1736)
  • La Selva illustrata dal merito (Salzbourg)

Oratorios

  • Maddalena ai piedi di Cristo (1700)
  • Santo Stefano, primo Re d'Ungheria (Oratorio, 1713)
  • La Conversione di Clodoveo Re di Francia (1715)
  • La Passione di Gesù Cristo Signor Nostro (1716)
  • Stabat Mater (1726)
  • Crucifixus à 16 voix
  • Messes (50 environ)

Intermèdes

  • Pimpinone e Vespetta (Rome, 1711)
  • Astrobolo e Lisetta (en prose - Rome, 1711)
  • La Dulcinea e Cuoco (Naples, 1713)
  • Atamo huono vecchio e Palancha giovine (Viennes, 1720)
  • Grespilla e Fanfarone (Salzbourg, 1721)
  • La Marchesina di Nanchin (Salzbourg, 1722)
  • Madame e il cuoco (Viennes, 1724)

Cantates

  • Vaticini di pace (à 4 voix - Rome, 1712)
  • Amici pastorelli (à 3 voix - Rome, 1713);
  • Cantata da recitarsi la notte del SS. Natale nel Palazzo Apostolico (à 3 voix - Rome, 1713)
  • 5 Cantate per il Santissimo Natale (à 2-3 voix - Rome, 1713-1714)
  • Nice lascia d'amore (à 3 voix - Rome, 1713)
  • Amor senza amore (à 3 voix - Rome, 1716)
  • Il Natale d'Augusto (Viennes, 1716)
  • Il Trionfo d'Amore e d'Imeneo (à 2 voix - Rome, 1722)
  • Melibeo e Tirsi (Rome, 1727)
  • La corona d'Imeneo (à 4 voix - Rome, 1728)
  • La Gara di Pallade e Venere (Rome, 1729)
  • Germania, il dì che splende (à 2 voix - 1730)
  • Cantata pastorale eroica (à 5 voix - 1730)
  • Il nome di Giove celebrato (à 3 voix - 1731)
  • Il gioco del quadriglio (à 4 voix - 1734)

Airs et "arie antiche"

  • Sebben, crudele
  • Pur dicesti, o bocca bella
  • Alma del Core
  • Selve amiche

Références

Liens


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antonio Caldara de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antonio Caldara — (* 1670 in Venedig; † 28. Dezember 1736 in Wien) war ein italienischer Cellist und Komponist. Er gehört zu den Komponisten des venezianischen Spätbarocks. Inh …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Caldara — Saltar a navegación, búsqueda Antonio Caldara Antonio Caldara, (¿Venecia? (1670) Viena, 26 de diciembre de 1736) fue un compositor italiano. Fue discípulo de Giovanni Legr …   Wikipedia Español

  • Antonio Caldara — (1670 or 1671 December 26, 1736) was an Italian Baroque composer. Caldara was born in Venice (exact date unknown), the son of a violinist. He became a chorister at St Mark s in Venice, where he learned several instruments, probably under the… …   Wikipedia

  • Caldara — Antonio Caldara Antonio Caldara (* 1670 in Venedig; † 28. Dezember 1736 in Wien) war ein italienischer Cellist und Komponist. Er gehört zu den Komponisten des venezianischen Spätbarocks. Er erhielt seine musikalische Ausbildung bei Giovanni… …   Deutsch Wikipedia

  • Caldara — Antonio Caldara Antonio Caldara Antonio Caldara, né à Venise en 1670 et mort à Vienne (Autriche) le 28 décembre 1736, est un compositeur italien de la fin du XVIIe et …   Wikipédia en Français

  • Antonio Quintavalle — (1688 d. 1724?) was an Italian opera composer. By 1703 and perhaps earlier he was chamber organist at the Mantuan court. He wrote music for three operas while he was in Mantua, one in collaboration with the maestro di cappella Antonio Caldara. In …   Wikipedia

  • Antonio Salvi — (* 17. Januar 1664 in Lucignano, Italien; † 21. Mai 1724 in Florenz) war ein italienischer Librettist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Stil 3 Werke (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Maria Lucchini — ou Luchini (né v. 1690 à Venise et mort après 1730 dans la même ville) est un librettiste d opéra italien du XVIIIe siècle. Biographie Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Antonio …   Wikipédia en Français

  • Antonio — Infobox Given Name gender = Male origin = AntoniusAntonio may refer to the fictional characters: *Antonio (Merchant of Venice), the title character in Shakespeare s The Merchant of Venice. *Antonio, a character in Shakespeare s Much Ado About… …   Wikipedia

  • Antonio Vivaldi — « Vivaldi » redirige ici. Pour les autres significations, voir Vivaldi (homonymie). Antonio Vivaldi Antonio Lucio Vivaldi …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”