Anti-histaminique

Antihistaminique

Un antihistaminique est un médicament qui sert à réduire ou à éliminer les effets de l'histamine, un médiateur chimique endogène libéré entre autres au cours des réactions allergiques, par action sur les récepteurs de l'histamine. Seuls les agents qui ont pour effet thérapeutique principal la modulation négative des récepteurs de l'histamine sont appelés antihistaminiques ; il existe d'autres agents à action antihistaminergique, mais on ne les désigne pas comme de vrais antihistaminiques.

Dans l'usage général, le terme antihistaminique désigne uniquement les antagonistes des récepteurs H1, que l'on appelle les antihistaminiques H1.


Sommaire

Utilisation clinique des antihistaminiques

Indications

Les antihistaminiques H1 sont utilisés dans le traitement d'états allergiques où l'histamine joue un rôle médiateur. Spécifiquement, ces indications peuvent comprendre : (Rossi, 2004)

Selon la nature de l'état allergique, les antihistaminiques peuvent être administrés :

  • en administration locale (topique) (au travers de la peau, du nez ou de yeux) * ou par voie systémique.

Voir les vidéos en 3D, dans l'encyclopédie médicale Vulgaris, consacrées à l'asthme et à l'allergie[1].

Effets secondaires

Peuvent provoquer une somnolence diurne et des troubles cognitifs de part leurs effets anti-cholinergiques.

Antihistaminiques H1 de première génération

Éthanolamines

La diphénhydramine était la première molécule découverte de cette classe. Ces produits présentent d'importants effets indésirables anti-cholinergiques comme la sédation, mais la fréquence des effets indésirables gastro-intestinaux est assez faible. (Nelson, 2002; Rossi, 2004)

Alcylamines

Pipérazines

Tricycliques

Antihistaminiques H1 de deuxième génération

Systémique

Topiques

  • azélastine
  • lévocabastine
  • olopatadine

Autres agents

Inhibiteurs de la libération de l'histamine

Ces substances agissent en évitant la dégranulation et la libération de médiateurs par les mastocytes.

Antihistaminiques H2

article principal : Antihistaminique H2


Antihistaminiques H3 et H4

Autres agents ayant une activite antihistaminergique

Voir aussi

Références

  • Fourneau E, Bovet D (1933). Recherches sur l'action sympathicolytique d'un nouveau derive du dioxane. Arch Int Pharmacodyn 46, 178-91.
  • Leurs R, Church MK, Taglialatela M (2002). H1-antihistamines: inverse agonism, anti-inflammatory actions and cardiac effects. Clin Exp Allergy 32, 489-98.
  • Nelson, WL (2002). In Williams DA, Lemke TL (Eds.). Foye's Principles of Medicinal Chemistry (5 éd.). Philadelphia: Lippincott Williams & Wilkins. (ISBN 0-68330-737-1)
  • Rossi S (Éd.) (2004). Australian Medicines Handbook 2004. Adelaide: Australian Medicines Handbook. (ISBN 0-95785-214-2)
  • Simons FER (2004). Advances in H1-antihistamines. N Engl J Med 351 (21), 2203-17.
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Antihistaminique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anti-histaminique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • histamine — [ istamin ] n. f. • 1919; de hist(o) et amine ♦ Biochim. Amine produite par décarboxylation enzymatique de l histidine, présente dans la plupart des tissus animaux. Rôle de l histamine dans les manifestations allergiques (choc anaphylactique,… …   Encyclopédie Universelle

  • ALLERGIE ET HYPERSENSIBILITÉ — Si les affections aujourd’hui appelées «allergiques» ont été connues depuis les temps les plus reculés, leur interprétation causale a dérouté longtemps les esprits les plus sagaces. Les stigmates cliniques de la plupart des affections allergiques …   Encyclopédie Universelle

  • Aromatherapie — Aromathérapie L’aromathérapie (étym : lat « aroma », grec « arôma » = arôme; grec « therapeia » = soin, cure) est l utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles).… …   Wikipédia en Français

  • Aromathérapeutique — Aromathérapie L’aromathérapie (étym : lat « aroma », grec « arôma » = arôme; grec « therapeia » = soin, cure) est l utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles).… …   Wikipédia en Français

  • L'aromathérapie — Aromathérapie L’aromathérapie (étym : lat « aroma », grec « arôma » = arôme; grec « therapeia » = soin, cure) est l utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles).… …   Wikipédia en Français

  • 132539-06-1 — Olanzapine Olanzapine Structure de l olanzapine Général Nom IUPAC 2 méthyl 4 (4 méthyl 1 pipé …   Wikipédia en Français

  • C17H20N4S — Olanzapine Olanzapine Structure de l olanzapine Général Nom IUPAC 2 méthyl 4 (4 méthyl 1 pipé …   Wikipédia en Français

  • Chlorpromazine — structure de la chlorpromazine Général Nom IUPAC 2 chloro 10 [3( diméthylamino) propyl] …   Wikipédia en Français

  • Olanzapine — Structure de l olanzapine Général Nom IUPAC 2 méthyl 4 (4 méthyl 1 pipérazinyl) 10H thié …   Wikipédia en Français

  • Zyprexa — Olanzapine Olanzapine Structure de l olanzapine Général Nom IUPAC 2 méthyl 4 (4 méthyl 1 pipéra …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”