Annibale Sermattei della Genga

Léon XII

Léon XII
Pape de l’Église catholique romaine
Image du pape Léon XII
Canis et Coluber
Armoiries pontificales de Léon XII
Nom de naissance Annibale Sermattei della Genga
Naissance 22 août 1760
près d'Ancône
Élection
au pontificat
28 septembre 1823
Intronisation:
Fin du
pontificat :
10 février 1829
Prédécesseur : Pie VII
Successeur : Pie VIII
{{{note}}}
Antipape : {{{antipape}}}
Listes des papes : chronologie · alphabétique
Projets Catholicisme et Histoire · Modèle

Annibale Sermattei della Genga (la Genga, près d'Ancône, 22 août 1760Rome, 10 février 1829), 252e pape sous le nom de Léon XII (en latin Leo XII, en italien Leone XII), de 1823 à 1829.

Né dans une famille de noblesse pontificale, il est le fils du Comte Flavio Sermattei et de la Comtesse Maria Luisa Periberti Di Fabriano qui eurent également 9 autres enfants. Il est ordonné prêtre en 1783. En 1793, il devient archevêque de Tyr et est ensuite nommé nonce apostolique à Lucerne. Sa carrière diplomatique dura jusqu'en 1798.

En 1814, à la chute de l'empereur des Français (et roi d'Italie) Napoléon Ier, il fut envoyé porter les félicitations pontificales au roi Louis XVIII. En 1816, il accéda au cardinalat, puis en 1820, fut nommé vicaire de Rome. À la mort de Pie VII, il fut élu le 28 septembre 1823 par le parti conservateur.

Son pontificat sera marqué, entre autres, par le départ de la cour pontificale du Quirinal en direction du Vatican.

Un gouvernement autoritaire

Les premières mesures prises par le nouveau pape sont significatives de son désir de ramener l’ordre dans les États pontificaux : par des ordonnances de police, Léon XII relance la lutte contre le brigandage endémique dans ces régions montagneuses du centre de l’Italie; sont également concernés par ces mesures les patriotes carbonari dont les menées clandestines et l’organisation en sociétés secrètes inquiètent le Saint Siège.

Il oblige bientôt la population juive des États pontificaux à regagner dans les villes les ghettos que certains d’entre eux avaient quittés suite à la Révolution française.

Une doctrine conservatrice

S'inscrivant dans une mouvance conservatrice que suivront ses successeurs, Pie VIII puis Grégoire XVI, Léon XII publie en 1826, la lettre apostolique Quo graviora par laquelle il condamne la franc-maçonnerie.

Son intervention doctrinale la plus marquante demeure cependant la lettre apostolique "Dirae Librorum", publiée le 26 juin 1827, dans laquelle il déclare qu'« au terrible torrent de boue constitué par les livres sortis de l'officine ténébreuse des impies, sans autre but, sous leur forme éloquente et leur sel perfide, que de corrompre la foi et les mœurs et d'enseigner le péché, le meilleur remède, on en peut être assuré, est de leur opposer des écrits salutaires et de les répandre. »

Politiquement, Léon XII est considéré comme le " pape de la Sainte-Alliance " : son hostilité au libéralisme fait de lui l'héritier politique du Congrès de Vienne. Son conservatisme politique le conduit également à s'ingérer dans la politique interne des États catholiques : il demandera ainsi à Louis XVIII d’écarter Villèle devenu président du conseil dont il juge la politique trop libérale.

Peu populaire en raison de son hostilité au mouvement des nationalités, Léon XII décède à Rome le 10 février 1829, juste un siècle avant la signature des Accords du Latran.

Voir aussi


Commons-logo.svg


Précédé par Léon XII Suivi par
Pie VII
Emblem of the Papacy SE.svg
Liste des papes
Pie VIII


  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail du Vatican Portail du Vatican
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « L%C3%A9on XII ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annibale Sermattei della Genga de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Annibale Sermattei della Genga — Leo XII., zeitgenössische Abbildung Das Wappen Leos XII. Leo XII. (Annibale Francesco Clemente Melchiore Girolamo Nicola della Genga), (* 22. August 1760 auf Schloss La Genga bei …   Deutsch Wikipedia

  • Sermattei della Genga, Annibale — papa Leone XII …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Leo XII — (Annibale Francesco della Genga) 1760 1829, Italian ecclesiastic: pope 1823 29. * * * ▪ pope original name Annibale Sermattei Della Genga born Aug. 22, 1760, near Spoleto, Papal States died Feb. 10, 1829, Rome       pope from 1823 to 1829.… …   Universalium

  • León XII — Papa de la Iglesia católica 28 de septiembre, 1823 – 10 …   Wikipedia Español

  • Leon XII — Léon XII Léon XII Pape de l’Église catholique romaine Canis et Coluber …   Wikipédia en Français

  • Léon XII — Pape de l’Église catholique Canis et Coluber Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Leo XII. — Leo XII. Wappen Leos XII …   Deutsch Wikipedia

  • Пророчество о папах — Часть страницы с окончанием «Пророчества о папах» в «Древе жизни» («Lignum Vitae») (1595) стр.311 Пророчество о папах, п …   Википедия

  • Prophecy of the Popes — Papal Emblem The Prophecy of the Popes, attributed to Saint Malachy, is a list of 112 short phrases in Latin. They purport to describe each of the Roman Catholic popes (along with a few anti popes), beginning with Pope Celestine II (elected in… …   Wikipedia

  • Anexo:Papas — Esta página o sección está siendo traducida del idioma inglés a partir del artículo List of popes, razón por la cual puede haber lagunas de contenidos, errores sintácticos o escritos sin traducir. Puedes colaborar con Wikipedia …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”