Anna Gavalda
Anna Gavalda
Anna Gavalda.
Anna Gavalda.

Activités Romancière
Naissance 9 décembre 1970 (1970-12-09) (40 ans)
Boulogne-Billancourt, Drapeau de France France
Genres Romans
Nouvelles
Distinctions Grand Prix RTL-Lire

Anna Gavalda est une femme de lettres française, née le 9 décembre 1970 à Boulogne-Billancourt.

Sommaire

Biographie

Lorsqu'elle naît, en 1970, son père vend alors des systèmes informatiques aux banques et sa mère dessine des foulards[1]. Elle est élève d'hypokhâgne au lycée Molière[2] (Paris), en 1990.

En 1992, elle devient lauréate du prix du Livre Inter pour La plus belle lettre d’amour. Professeur de français au collège Nazareth à Voisenon (Seine-et-Marne), elle obtient en 2000 le Grand Prix RTL-Lire pour son premier recueil de nouvelles Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part publié par Le Dilettante.

Trois de ses livres sont devenus des best-sellers, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part réimpressions et traduit dans 27 langues s'est vendu à 1 885 000 exemplaires, Je l'aimais à 1 259 000 exemplaires et Ensemble, c'est tout à 2 040 000 exemplaires[3]. Entre 2004 et 2008, l'auteur a ainsi généré plus de 32 millions d'euros de chiffre d'affaires d'après une étude GfK[4].

Elle tient une chronique dans le magazine Elle à propos des livres pour enfants et participe au jury pour le festival international de la bande dessinée d'Angoulême.

Elle est mère de deux enfants et vit à Melun. Selon l'hebdomadaire Voici, c'est une descendante de Dorothy Parker.

Œuvre

Troisième roman de la romancière, 35 kilos d’espoir reste surtout son unique tentative, à ce jour, dans la littérature jeunesse. Paru chez Bayard jeunesse en octobre 2002. En 2008, selon le classement annuel de Livres-Hebdo, il s'en est vendu 31 411 exemplaires, se classant ainsi dans le top 50 des meilleures ventes jeunesse.

L'Échappée belle, le cinquième roman d’Anna Gavalda aux éditions de Le Dilettante, paraît le 4 novembre 2009, un an et demi après la parution de La Consolante, vendu à 655 000 exemplaires selon l’éditeur. Ce roman « léger, tendre, drôle », est présenté par l'éditeur d'Anna Gavalda comme « un hommage aux fratries heureuses, aux belles-sœurs pénibles, à Dario Moreno, aux petits vins de Loire et à la boulangerie Pidoune ». À l'origine, L'Échappée belle était une longue nouvelle offerte à 20 000 adhérents de France Loisirs fin 2001. Anna Gavalda a revu, corrigé et augmenté son texte pour en faire un court roman de 162 pages vendu 10  dans un format un peu plus réduit que le format habituel (10x18).

En juin 2010, elle reçoit le prix Tortignole pour L'Echappée belle, prix qui « récompense un livre qui a fait l’objet d’une envahissante médiatisation qui n’a pas paru totalement justifiée au jury[5]. »

Réception critique

L'œuvre d'Anna Gavalda bénéficie d'un accueil critique très contrasté.

Dans leur manuel de littérature, Le Jourde & Naulleau. Précis de littérature du XXIe siècle, Eric Naulleau et Pierre Jourde, critiques littéraires à la plume acerbe, écrivent, non sans ironie, que « le génie de Gavalda consiste à mettre en scène le français moyen dans tous ses avatars. » Ils soulignent alors, au travers d'une analyse textuelle de Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part que l'univers de Gavalda s'apparente « au monde de Oui-Oui », triomphe d'une littérature « guimauve » aux procédés stylistiques et narratifs éculés : narration de la banalité du quotidien, appel à l'expérience du lecteur, mise en place d'incipit in media res, goût excessif pour les dialogues et absence totale du sens de l'équivoque et de la nuance qui affaiblissent grandement la tension narrative des ses textes[6].

Pourtant, comme le note Télérama, ces « travers » (tels qu'ils sont désignés par Jourde et Naulleau) auraient fait d'Anna Gavalda une « romancière et nouvelliste qui occupe indéniablement une place à part dans le paysage, ayant su comme nul autre auteur nouer avec ses lecteurs une relation durable de complicité[7] ».

Quant au magazine de critique Krinein, il fait part de son interrogation à mi-chemin entre l'éloge et une certain avis dépréciatif : « Je vou­drais que quel­qu'un m'at­tende quelque part se lit fa­ci­le­ment et l'on est loin de pas­ser un mau­vais mo­ment en com­pa­gnie de ces per­son­nages à la per­son­na­li­té bien mar­quée. Pour­tant, après avoir re­fer­mé le livre, dif­fi­cile de ne pas céder à la dé­cep­tion : pour­quoi mettre un tel style au ser­vice de ré­cits par­fois tel­le­ment vains, presque creux, alors que la plume de l'au­teur peut se mon­trer au­tre­ment plus acé­rée et pleine de verve[8] ? »

Bibliographie

Recueil de nouvelles

Romans

Roman pour la jeunesse

Novella

Nouvelles

  • 2009 : « Nos petites écailles... », Revue L'écho d'Orphée, septembre 2009, no 2 « Femme ? ».
  • 2004 : « Happy Meal ». Nouvelles à chute, Collectif. Paris : Magnard, juin 2004. (Classiques & contemporains. Collège-LP, no 59). (ISBN 2-210-75469-0) Interview réalisée par Nathalie Lebailly p. 93-99.
  • 2001 : « La Moitié d'un confetti ». In Jardins d'enfance, anthologie dirigée par Clausse Cohen. Paris : Le Cherche-Midi, novembre 2001, p. 109-121. (ISBN 2-86274-919-2)

Autres textes

  • Anna Gavalda signe la préface et les textes du reportage photographique de Régis Momenteau.
  • Elle signe aussi la préface du livre Le jardin enchanté de Maria Hofker
  • L'automobile / photographies agence Roger-Viollet. Paris : Plume, mai 2000, 112 p. (Il était une fois). (ISBN 2-84110-126-6). Des photos issues du fonds de l'agence Roger-Viollet sont accompagnées du regard de la romancière, pour un panorama original, et une mosaïque de témoignages historiques sur l'automobile de la fin du XIXe siècle aux années soixante.

Traduction

Filmographie

Adaptations au cinéma

Adaptation à la télévision

  • 2009 : 35 kilos d'espoir. Téléfilm de 90 min produit par Bénédicte Massiet et France 3, et réalisé par Olivier Langlois, avec Adrien Hurdubae et Gérard Rinaldi.

Théâtre

Notes et références

  1. (fr)Fiche sur Un monde à Lire sur www.mondalire.com
  2. http://www.lexpress.fr/culture/livre/anna-gavalda-la-discrete_813789.html
  3. Le Nouvel Observateur n° 2264 du 27 mars au 2 avril 2008
  4. (fr)Une plume qui vaut de l'or sur www.lefigaro.fr, 27/2/2008. Consulté le 17juillet 2010.
  5. http://www.prix-litteraires.net/prix/1408,prix-tortignole.html
  6. Eric Naulleau et Pierre Jourde, Le Jourde et Nauleau, Paris, Mango, 2008. (voir aussi la précédente édition chez Mot et Cie, 2004)
  7. Critique sur le site de Télérama .
  8. Critique de Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part sur le site du magazine Krinein.

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anna Gavalda de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anna Gavalda — Anna Gavalda. Anna Gavalda (* 9. Dezember 1970 in Boulogne Billancourt) ist eine französische Schriftstellerin und Journalistin. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Anna Gavalda — Saltar a navegación, búsqueda Anna Gavalda Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Anna Gavalda — (born December 9, 1970 in Boulogne Billancourt, Hauts de Seine) is a French teacher and award winning novelist.Referred to by Voici magazine as a distant descendant of Dorothy Parker , Anna Gavalda was born in an upper class suburb of Paris.… …   Wikipedia

  • Gavalda — Anna Gavalda, 2008 Anna Gavalda (* 9. Dezember 1970 in Boulogne Billancourt) ist eine französische Schriftstellerin und Journalistin. Anna Gavalda wuchs mit drei Geschwistern auf dem Land auf. Sie studierte in Paris Literatur und wurde 1999 mit… …   Deutsch Wikipedia

  • Anna Chalon — Pour les articles homonymes, voir Chalon. Anna Chalon (née le 30 octobre 1989) est une chanteuse et guitariste auteur compositeur interprète française. Elle a notamment écrit et interprété la chanson Run and Hide pour le film Je l… …   Wikipédia en Français

  • 35 Kilo Hoffnung — (französischer Originaltitel: 35 kilos d’espoir) ist der erste Jugendroman der französischen Bestsellerautorin und Journalistin Anna Gavalda (* 9. Dezember 1970 in Boulogne Billancourt), der 2005 für den Deutschen Jugendliteraturpreis nominiert… …   Deutsch Wikipedia

  • Ensemble, c'est tout — Filmdaten Deutscher Titel: Zusammen ist man weniger allein Originaltitel: Ensemble, c est tout Produktionsland: Frankreich Erscheinungsjahr: 2007 Länge: 97 Minuten Originalsprache: Französisch …   Deutsch Wikipedia

  • Ensemble c'est tout — Filmdaten Deutscher Titel: Zusammen ist man weniger allein Originaltitel: Ensemble, c est tout Produktionsland: Frankreich Erscheinungsjahr: 2007 Länge: 97 Minuten Originalsprache: Französisch …   Deutsch Wikipedia

  • Hunting And Gathering — Filmdaten Deutscher Titel: Zusammen ist man weniger allein Originaltitel: Ensemble, c est tout Produktionsland: Frankreich Erscheinungsjahr: 2007 Länge: 97 Minuten Originalsprache: Französisch …   Deutsch Wikipedia

  • Je l'aimais (film) — Je l aimais Données clés Titre original Je l aimais Réalisation Zabou Breitman Scénario Zabou Breitman Agnès de Sacy d après le roman éponyme d Anna Gavalda Acteurs principaux Daniel Auteuil Marie Jos …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”