Liste des quartiers de Nice
Découpage des quartiers de la ville de Nice
Vue d'une partie de la ville depuis la colline du château
Vue depuis le nord de la ville

Les quartiers de Nice sont officiellement considérés par la mairie au nombre de quarante et un[1],[2],[3]. Cependant, les limites qu'impose ce découpage ainsi que les appellations officielles, ne correspondent pas toujours à celles ancrées dans l'esprit des niçois.

La ville est également divisée administrativement en huit territoires comportant chacun une direction adjointe de la mairie, avec à sa tête un adjoint délégué de territoire[4]. Enfin, les conseils de quartier, au nombre de dix-sept, sont composés d'élus municipaux et de représentants du quartier[5]. Ils sont associés à la politique de la ville[5].

Sommaire

Généralités

Démographie

Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle et du XXe siècle, le centre de la ville, localisé autrefois au Vieux-Nice, s'est déplacé de 300 mètres vers l'ouest. On considère aujourd'hui la place Masséna comme le cœur actuel de la ville et l'axe sud-nord qui en part comme l'axe principal nommé avenue Jean-Médecin. Les quartiers seront donc situés à l'est ou à l'ouest de cet axe. On ne parlera de sud qu'en de rares cas.

Les quartiers les plus peuplés sont ceux situés au centre de la ville, à l'est, et à l'ouest en bordure de la mer. L'évolution de la population au cours des dernières décennies s'est faite en faveur des quartiers périphériques, au détriment des quartiers du centre[1] .

Appellations

Les appellations populaires n'ont pas trop évolué pour leur situation générale. L'origine provient d'un lieu-dit (fontaine, torrent fluvial, ancien établissement parfois remontant aux Ligures celtes qui occupaient les lieux) ou du nom d'une paroisse, d'une couvent. Les frontières se superposent souvent. À noter que le commerce immobilier préfère souvent le quartier voisin, plus huppé que le nom populaire (par exemple l'appellation Bas-Cimiez sera préféré à Saint-Lambert).

Territoires

La municipalité a divisé la ville de Nice en huit territoires, possédant chacun une mairie annexe dirigée par un conseiller municipal et regroupant plus d'une quarantaine de quartiers[7].

Les huit territoires de la ville
  • Territoire 1 : Plaine et Coteaux 20 753 habitants

Quartiers : Saint-Augustin, Sainte-Marguerite, Les Moulins, Arénas, Saint-Isidore, Lingostière, Les Combes, Bellet, Saint Antoine
Adjoint de territoire : Joseph Calza

  • Territoire 2 : Collines niçoises 38 753 habitants

Quartiers : Estienne d’Orves, Saint-Philippe, Grosso, Le Piol, Saint-Pierre de Féric, Saint-Pancrace
Adjoint de territoire : Olivier Bettati

  • Territoire 3 : Trois Collines 34 158 habitants

Quartiers : Cimiez, Rimiez, Gairaut
Adjoint de territoire : Bernard Baudin

  • Territoire 4 : Rives du Paillon 32 788 habitants

Quartiers : L’Ariane, La Lauvette, L’Abadie, Pasteur, Saint-Pons, Le Trident, Roquebillière, Saint-Charles, Bon-Voyage, Mont Gros
Adjoint de territoire : Fatima Khaldi

  • Territoire 5 : Est Littoral 54 239 habitants

Quartiers : Port, Riquier, Mont-Boron, Diables-Bleus, Saint-Roch, Vinaigrier
Adjoint de territoire : Andrée Alziari-Nègre

  • Territoire 6 : Nord Centre Nice 48 898 habitants

Quartiers : Las Planas, Saint-Sylvestre, Cessole, Gorbella, Borriglione, Saint-Maurice, Le Ray, Vallon des Fleurs
Adjoint de territoire : Catherine Moreau

  • Territoire 7 : Cœur de Ville 48 333 habitants

Quartiers : Vieux-Nice, Carabacel, Médecin, Gambetta, Dubouchage, Libération, Malausséna, Joseph-Garnier
Adjoint de territoire : Auguste Vérola

  • Territoire 8 : Ouest Littoral 65 703 habitants

Quartiers : La Madeleine, Magnan, Californie, Fabron, Canta-Galet, Ventabrun, Carras, Ferber, La Lanterne, Corniche Fleurie
Adjoint de territoire : Philippe Soussi

Ces territoires sont regroupés en quatre zones :

  • Nice Ouest : territoires 1, une partie du territoire 2 et territoire 8 (105 833 habitants)
  • Nice Ville : une partie du territoires 5, territoire 6 et territoire 7 (124 350 habitants)
  • Nice Nord : une partie du territoire 2 et territoire 3 (53 535 habitants)
  • Nice Est : territoire 4 et une partie du territoire 5 (59 927 habitants)

Liste des quartiers

L'ordre de cette liste est celui utilisé par la mairie de Nice : le Vieux-Nice, centre historique de la ville, étant au début, et les quartiers collinaires les plus périphériques en fin de liste.

Vieux-Nice ou vieille ville

Article détaillé : Vieux-Nice.
Le Vieux-Nice

Situation et origine : situé aux pieds occidentaux de la colline du château, il s'agit du cœur historique et touristique de Nice. La Vieia Vila ou Vieux-Nice s'est constituée à partir du XVe siècle lorsque le pouvoir ducal de Savoie prit la décision de faire du château une énorme place-forte. La population, chassée de la colline, s'installa sur les seuls endroits possibles : le nord et l'ouest. Les falaises sur la mer au sud et sur le nord-est étaient infranchissables, et la rive du Paillon empêchant l'extension de la ville vers l'ouest, aussi, les bâtiments durent grimper en hauteur pour accueillir les habitants. On a rarement des maisons de moins de quatre étages. Cela distingue la vieille ville de Nice par rapport à d'autres.

Bâtiments spécifiques :

Le port

Article détaillé : Quartier du port.
Quartier du Port
  • Situation : à l'est de la colline du château. Le port et son quartier sont postérieurs à la destruction de la citadelle du château, une destruction ordonnée par Louis XIV.
  • Axes routiers : rue Barla, rue Cassini, boulevard Franck Pilatte.
  • Bâtiments spécifiques et divers :
    • les installations portuaires,
    • l'église Notre-Dame-du-Port et la place Île de Beauté,
    • les antiquaires,
    • les restaurants touristiques.

Riquier

Article détaillé : Riquier.
Situation schématique du quartier dans la ville de Nice

Situation et origine : au nord-est du quartier du Port. L'origine du nom remonte au Moyen Âge. Jadis vergers et potagers, puis entrepôts, petites industries (brasseries), dépôts de moyens de communications (fiacres, tramways, autocars). Disparus à présent au profit de locaux d'habitations ouvrières puis plus bourgeoises à présent.


Mont Boron

Situation schématique du quartier dans la ville de Nice
Article détaillé : Mont Boron.
  • Situation : au sud-est de Nice, s'est développé sur les mont Boron et Alban. Quartier résidentiel.
  • Axes routiers : boulevard Carnot, boulevard du Mont-Boron, corniche André-de-Joly.
  • Bâtiments et lieux spécifiques : fort du mont Alban, cap de Nice.

Saint-Roch

Quartier Saint-Roch
  • Situation : nord-est du centre, sur la rive gauche du Paillon (à l'est). Quartier populaire. Grands immeubles d'habitations modernes construits sur d'anciens locaux industriels et commerciaux. Ce quartier a subi un sévère bombardement américain en 1944 en raison de la proximité de la gare de marchandise.
  • Bâtiments spécifiques : gare de Nice-Riquier, pôle universitaire Saint-Jean-d'Angély, église Saint-Roch.
  • Axes :
    • axes nord-sud : boulevard Saint-Roch, boulevard Virgile-Barel, ligne de Tende (ligne ferroviaire vers le Piémont), route de Turin.
    • axe est-ouest : rue Maréchal-Vauban.
    • boulevard de l'Armée des Alpes : dans la continuité du boulevard de Riquier au-delà du pont de la voie de chemin de fer, il s'appelait auparavant boulevard Bischoffshein sur cette section. Il continue par le boulevard Saint-Roch. Le nom rappelle les unités qui combattirent les troupes italiennes en 1940 ; des niçois pour une grande partie. Bâtiment Le Grand Palais inauguré en 2003.

Pasteur

Quartier Pasteur
  • Situation : au nord-est de la ville, il jouxte les quartiers de Cimiez et Rimiez. Il est situé sur la rive droite (ouest) du Paillon. Anciennement appelé quartier Saint-Pons. Jadis, jardins potagers et vergers dominés par l'abbaye fondée au VIIIe siècle par Charlemagne. Quartier d'habitations à loyers plus modérés que dans le centre-ville.

Roquebilière

Quartier de Roquebilière

Vinaigrier

Quartier du Vinaigrier

Ce quartier correspond au mont Vinaigrier qui abrite sur ses flancs le parc du Vinaigrier.


Ariane

Quartier de l'Ariane

Le quartier de l'Ariane est situé à l'extrémité nord-est de la ville. Comportant de nombreux logements sociaux, il est classé zone franche urbaine.


Rimiez

Quartier de Rimiez

Situé sur la colline du même nom, il s'agit d'un quartier essentiellement résidentiel. L'usine de traitement des eaux de Rimiez (aujorud'hui appelée Super Rimiez) y a été construite en 1909. Elle alimente la ville de Nice en eau potable à partir du canal de la Vésubie dont le parcours, souvent prisé des joggeurs, offre un panorama sur ville et la baie des Anges.


Saint-Maurice

Quartier de Saint-Maurice

Il est situé à l'ouest de Rimiez. C'est un quartier scindé par des collines et des vallons ce qui explique ces divers noms particuliers.


Le Ray

Le Ray

Le quartier est situé entre Saint-Pancrace et Gairaut au nord, Pessicart à l'ouest, Saint-Sylvestre et Saint-Maurice au sud. Il s'agit d'un quartier populaire et de classes moyennes. Les Poètes, situés sur une butte au Sud immédiat du stade du Ray, regroupent des maisons niçoises traditionnelles du début du XXe siècle au sein de petites rues aux noms d'auteurs célèbres. Chambrun enfin est un quartier résidentiel avec de grandes demeures bourgeoises.

Axes et voirie : bretelle Nice-Nord de l'A8, place Fontaine-du-Temple, avenue du Ray ; axe Nord-Sud composé des boulevards Gorbella Comte-de-Falicon et au sud Paul. Bounin et ses petites perpendiculaires. Accueille la ligne 1 du tramway.

Bâtiments spécifiques :

  • Stade du Ray, stade historique de l'OGC Nice ;
  • Reliquats du domaine du comte de Falicon avec notamment une villa à tuiles vernissées bleues ;
  • Bâtiments du terminus nord de la ligne 1 du tramway ;
  • Parc Chambrun, avec le superbe Temple de Diane de style grec classique ;
  • Musée Prieuré du vieux logis ;
  • Église Saint-Barthélémy.

Saint-Sylvestre

Quartier de Saint-Sylvestre

Mantega

Quartier de Mantega

Libération

Quartier de la Libération
Article détaillé : Saint-Lambert (Nice).

Le quartier est situé au nord de Carabacel et de Jean-Médecin, au-delà de la voie ferrée, et à l'ouest de Cimiez. Il comprend plusieurs avenues importantes : l'avenue Saint-Lambert, qui prolonge au nord de la voie ferrée l'avenue Désambrois, l'avenue Malausséna, qui constitue la limite ouest du quartier, et l'avenue Borriglione. L'église et la paroisse ont pris le nom de « Jeanne-d'Arc », une œuvre récente des années 1930 en béton armé, et monument classé. Quartier à la fois bourgeois et disparate, il regroupe des entrepôts en cours de disparition, des communautés juives (une synagogue s'y trouve) et musulmanes et des villas cossues sur la partie qui jouxte les flancs de la colline de Cimiez.

Bâtiments spécifiques :


Cimiez

Article détaillé : Cimiez.
Le quartier de Cimiez

Il est située sur colline du même nom, au nord-est du centre ville. Celle-ci fut mise en valeur après le rattachement à la France de 1860. Jadis, des pacages, des vergers et des oliveraies. Les romains s'y installèrent et en firent la préfecture des Alpes Maritimae mais retourna aux plantations après le Ve siècle. Redécouverte au XIXe siècle pour son climat moins humide et sa vue sur la mer. Les Anglais de la Belle Époque - noblesse et bourgeoisie huppée - en firent leur lieu de prédilection. Quartier résidentiel de grand standing. Villas de maître et grands immeubles cossus. Il comprend dans sa partie nord-ouest le quartier de Valrose.

Axes routiers : Le boulevard de Cimiez (Nord-Sud), 15 min du centre ville.

Bâtiments spécifiques :

Carabacel

Article détaillé : Carabacel.
Le quartier de Carabacel

Situation : Centre est de la ville. Plein centre. Il jouxte le quartier Jean-Médecin à l'est. Initialement, c'est la colline qui portait ce nom. Les immeubles situés sur ces hauteurs sont plutôt présentés comme étant situés à « Cimiez-Carabacel ».

Bâtiments spécifiques :

Axes routiers principaux :

  • Nord-sud : boulevard Carabacel, avenue Désambrois.
  • Est-ouest : boulevard Dubouchage (sens unique est-ouest).

Lien iconographique vers Wiki.commons

Vernier

Quartier Vernier

Situation et origine : À l'ouest de l'avenue Malausséna, le quartier de la Libération le borde à l'est, le quartier du Piol à l'ouest, la quartier Thiers est au sud, au-delà de la voie ferrée. Jadis vergers et potagers. Le quartier a pris son essor après le rattachement à la France. Immeubles cossus parfois dégradés. Gare du Sud sur sa délimitation nord.

Axes :

  • rue Vernier (double sens est-ouest) ;
  • boulevard Joseph-Garnier qui fait la limite nord (double sens est-ouest) ;
  • avenue Malaussena à l'est (double sens nord-sud) ;
  • boulevard Gambetta à l'ouest (double sens nord-sud).

Le Piol

Quartier du Piol

Saint-Philippe

Quartier de Saint-Philippe

Magnan ou La Madeleine

Quartier de Magnan

Situation : vallon sud-nord constitué autour de son cours d'eau. C'est un torrent, le Magnan, qui a donné son nom à ce quartier. Madeleine est une paroisse locale avec sa chapelle. Jadis occupé par les cressonnières et les potagers, situé entre des flancs abrupts. C'est à présent un boulevard occupé de part et d'autre par les immeubles.

On pourra distinguer le Pont-Magnan (la partie embouchure caractérisée par ses nombreux ponts dont celui de la voie ferrée), la Madeleine proprement dite dont le torrent est recouvert et loti par les immeubles, et la Madeleine Supérieure dont le torrent coule encore à ciel ouvert loti par quelques entrepôts et surtout des villas accrochées sur les flancs du vallon.


Jean-Médecin

Quartier Jean-Médecin

Le quartier Jean-Medecin est délimité par :

  • la rue Halevy, la rue Maccarani, une portion de la rue Alphonse Karr et la rue Paganini à l'ouest ;
  • la portion de l'avenue Thiers comprise entre la rue Paganini et l'avenue Jean-Medecin et la rue Rouget de l'Isle au Nord comprise entre l'avenue Malausséna et la rue Diderot ;
  • la rue Miron comprise entre le rue Rouget de l'Isle et le boulevard Raimbaldi, la rue Lamartine et la rue Gubernatis avec la traverse Flandre-Dunkerque à l'est ;
  • la portion boulevard Jean Jaurès comprise entre la traverse Flandre-Dunkerque et la place Masséna, l'avenue des Phocéens et la portion de la promenade des Anglais comprise entre la rue Halevy et l'avenue des Phocéens au sud.

Thiers

Article détaillé : Quartier des Musiciens.
Quartier Thiers

Le quartier Thiers est délimité :

  • par l'avenue avenue Thiers au Nord ;
  • par la rue Paganini et une partie de la rue Alphonse Karr (entre l'avenue Georges Clemenceau et le boulevard Victor Hugo) à l'est ;
  • par une partie du boulevard Victor Hugo comprise entre le boulevard Gambetta et la rue Alphonse Karr au sud ;
  • par une partie du boulevard Gambetta comprise entre l'avenue Thiers et le boulevard Gambetta à l'ouest.

Le quartier Thiers comprend le quartier des Musiciens comprise entre le boulevard Victor Hugo au Sud, l'avenue Thiers au Nord, l'avenue Durante à l'est et l'avenue Gambetta à l'ouest.

Axes routiers :

  • Avenue Thiers (Nice) : double sens ;
  • Boulevard Victor Hugo : sens unique est/ouest.

Rue de France

Quartier de la rue de France
Quartier de la rue de France

Nommé ainsi par le nom de la rue qui le traverse d'est en ouest, le quartier de la Rue de France est délimité par :

  • la portion du boulevard Gambetta comprise entre la promenade des Anglais et le boulevard Victor Hugo à l'ouest ;
  • la portion du boulevard Victor Hugo comprise entre le boulevard Gambetta et la rue Maccarani au nord ;
  • la rue Maccarani et la rue Halévy à l'est ;
  • la portion de la promenade des Anglais comprise entre le boulevard Gambetta et la rue Halévy au sud.

Il est également souvent désigné sous le nom de « carré d'or ».

Axes routiers :

  • Boulevard Victor-Hugo : sens unique est/ouest ;
  • Rue de France : sens unique ouest/est ;
  • Promenade des Anglais : double sens.

Origine : le quartier date de la Belle Époque. On parlait jadis du « quartier de la Buffa ». Les immeubles sont donc de style Belle Époque, essentiellement à usage d'habitations, grands et petits commerces.

Lien iconographique vers Wiki.commons


Gambetta

Le quartier Gambetta

Le quartier Gambetta est délimité par :

  • l'avenue Honoré Estienne d'Orves au nord et la bretelle de l'entrée Saint-Philippe de l'autoroute urbaine ;
  • le boulevard Gambetta à l'est ;
  • une portion de la promenade des Anglais comprise entre le boulevard Gambetta et la rue Honoré Sauvan au sud ;
  • le boulevard Grosso et une avancée jusqu'au 24 avenue des Baumettes et l'avenue Louis Cochois à l'ouest.

Axes routiers :

  • Rue de France : double sens est/ouest ;
  • Rue de Chateauneuf : sens unique est/ouest ;
  • Rue Frederic Passy : sens unique ouest/est ;
  • Boulevard Victor Hugo : double sens nord/sud.

Baumettes

Quartier des Baumettes

Le quartier est situé en bordure de la mer, à l'ouest de Gambetta et au sud de Saint-Pilippe et de la Madeleine. L'origine du nom se situe dans des grottes qui devaient se situer sous la colline.

Bâtiments spécifiques :

Axes routiers :

  • Rue de France (double sens) ;
  • Boulevard François Grosso (double sens) ;
  • Avenue des Fleurs 'sens unique est/ouest) ;
  • Promenade des Anglais ;
  • Voie Mathis (autoroute urbaine sud, bretelles Saint Philippe ou Magnan).

Lien interne : Iconographie des palais, maisons, villas, châteaux

Fabron

Quartier de Fabron

Le quartier est situé en bordure de la mer, à l'ouest de la Madeleine et des Baumettes et à l'est de Caucade.

Bâtiments spécifiques :

Axes principaux : avenue de Fabron, boulevard Napoléon III, boulevard de Montréal, promenade des Anglais, avenue de la Californie, voie Pierre-Mathis (voie rapide).

Quartier Caucade

Quartier de Caucade

Situation : au sud-ouest de la ville.

Le terme Caucada (Caucade) désigne en niçois l'époque où l'on battait les céréales par le pas des chevaux et celui de cavaucada désignerait le lieu où était stationnée la troupe armée à cheval que la ville de Nice, en tant que tributaire du droit de cavalcade, se devait de mettre à disposition des comtes de Provence.

La partie proche du bord de mer est parfois désignée sous le nom de Carras. Ce terme a tendance à disparaître au profit de celui de « Californie ». Carras était un petit village de pêcheurs, le dernier avant la frontière française qui se situait au milieu du Var avant 1860. De nos jours, un petit port a été construit qui accueille encore les pointus, ces barques niçoises typiques. Auparavant, les barques étaient simplement tirées sur la grève de galets.

Le terme de « Californie » provient de la Belle Époque, celle de la ruée vers l'ouest. Pourtant ce quartier ne lui ressemblait pas : les cannes et les marécages n'avaient rien d'une salubrité recherchée par les hivernants de l'époque. Au début XXe siècle, de petites villas et surtout l'hippodrome de Nice s'y trouvaient. On parlait alors de l'« hippodrome de la Californie » et du champ d'aviation de la Californie. L'hippodrome ne résista pas à la seconde guerre, ; les pistes d'aviation devaient sans cesse accroitre leur longueur. Il fut remplacé après la Seconde Guerre mondiale par l'aéroport de Nice, tandis que le nouvel hippodrome fut installé à Cagnes-sur-Mer. Plus à l'est, l'église Sainte-Hélène fut construite et donna son nom à un quartier qui s'y trouve à présent englobé.

Axes routiers : avenue de la Californie et promenade des Anglais (sens est-ouest).

Saint-Augustin

Quartier Saint-Augustin

Le quartier jouxte Caucade à l'ouest et l'Arenas au nord. Il doit son nom à une église. Il comprend le quartier des Moulins qui accueille de nombreux logements sociaux.


Arenas

Quartier de l'Arenas
Article détaillé : Quartier de l'Arenas.

Situation : extrême ouest de la ville limité par le fleuve Var. Nouveau quartier constitué d'immeubles en verre de bureaux à quelques centaines de mètres de de l'aéroport Nice Côte d'Azur. Il est séparé par le quartier Saint-Augustin, très populaire, par l'ancienne RN7 ainsi que la voie ferrée de la ligne Marseille - Vintimille. C'est à l'heure actuelle le plus grand quartier d'affaires de Nice.

Bâtiments spécifiques :

Sainte-Marguerite

Quartier Sainte-Marguerite

Saint-Antoine

Quartier de Saint-Antoine

Situation : collines ouest de la ville (vues sur la mer, la promenade des Anglais, l'aéroport de Nice).

Bâtiments spécifiques :

  • L'hôpital de l'Archet, sur les collines au sud-est du quartier.

Axes routiers principaux :

  • Route de Saint-Antoine

Saint-Isidore

Quartier Saint-Isidore

Le quartier est situé au nord de Sainte-Marguerite et à l'ouest de Saint-Antoine. Il abrite des terrains agricoles et des zones commerciales. Le Grand Stade de Nice doit y être construit. Le parc d'attractions Zygofolis se situait dans ce quartier.



Ventabrun

Quartier de Ventabrun

Crémat

Quartier de Crémat

Le quartier est situé au nord de Saint-Antoine et à l'est de Saint-Isidore. Il comporte une partie du vignoble de Bellet.


Saint-Roman-de-Bellet

Quartier de Saint-Roman-de-Bellet

Situé sur la colline du même nom, au nord de Crémat, il accueille également une partie du vignoble de Bellet.


Lingostière

Lingostière

Le quartier est situé) l'extrémité nord-ouest de la ville, au nord de Saint-Isidore et à l'ouest de Saint-Roman-de-Bellet. Il abrite des zones commerciales telles que Nice Lingostière.


Saint-Pierre-de-Féric

Quartier de Saint-Pierre-de-Féric

Le quartier est situé sur la colline du même nom.


Pessicart

Quartier de Pessicart

Saint-Pancrace

Quartier de Saint-Pancrace

Le quartier est situé au nord de la ville, sur la colline du même nom.


Gairaut

Quartier de Gairaut

Le quartier est situé au nord du centre de la ville sur la colline du même nom. Il accueille des villas avec vue imprenable sur la ville et la mer. Le cadre est très verdoyant. On y trouve la cascade de Gairaut, liée aux traitement des eaux, surmontée de la maison historique du gardien du canal de la Vésubie, de style isba.

Bâtiments et lieux spécifiques :

  • Canal de la Vésubie
  • Chapelle de Gairaut et son cimetière qui accueille les tombes d'anciens maires célèbres
  • Château de Gairaut et Domaine de Châteauneuf

Notes et références

  1. a, b et c [PDF] Liste des Quartiers, atlas socio-économique, pages 4 et 5, site officiel de la mairie de Nice. Consulté le 17 janvier 2009.
  2. [PDF] Fiche de présentation de la ville et ses quartiers, atlas socio-économique de la ville de Nice et ses quartiers, site officiel de la mairie de Nice. Consulté le 17 janvier 2009.
  3. Nice à la carte, département information géographique, ville de Nice. Consulté le 17 janvier 2009.
  4. Les directions adjointes de quartiers en chiffres, site officiel de la mairie de Nice. Consulté le 17 janvier 2009.
  5. a et b Les conseils de quartiers, site officiel de la mairie de Nice. Consulté le 17 janvier 2009.
  6. Population et densité de la ville de Nice par quartier, Audit urbain d'Eurostat, 1994, sur demographia.com
  7. Carte du découpage territorial de la ville de Nice, site municipal

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste des quartiers de Nice de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des voies de Nice E-L — Article principal : Liste des voies de Nice. Articles connexes : Liste des voies de Nice A D, Liste des voies de Nice M R et Liste des voies de Nice S Z. Sommaire 1 E 2 F 3 G …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Quartiers Maritimes En France — Liste des quartiers maritimes en 2007[1] en France, par ordre alphabétique. Le port d attache est indiqué sur l acte de francisation. Il correspond à un des quartiers des affaires maritimes. Quartiers des affaires maritimes Initiales Ports AC …   Wikipédia en Français

  • Liste des quartiers maritimes en france — Liste des quartiers maritimes en 2007[1] en France, par ordre alphabétique. Le port d attache est indiqué sur l acte de francisation. Il correspond à un des quartiers des affaires maritimes. Quartiers des affaires maritimes Initiales Ports AC …   Wikipédia en Français

  • Liste des quartiers maritimes en France — Liste des quartiers maritimes en 2007[1] en France, par ordre alphabétique. Le port d attache est indiqué sur l acte de francisation. Il correspond à un des quartiers des affaires maritimes. Quartiers des affaires maritimes Initiales Ports AC …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Quartiers Des Affaires — Article principal : Quartier des affaires Cette liste comprend une liste des principaux quartiers des affaires dans les mégapoles, capitales nationales ou régionales importantes, ou villes dédiées à une activité économique spécifique et / ou …   Wikipédia en Français

  • Liste des quartiers des affaires — Article principal : Quartier des affaires Cette liste comprend une liste des principaux quartiers des affaires dans les mégapoles, capitales nationales ou régionales importantes, ou villes dédiées à une activité économique spécifique et / ou …   Wikipédia en Français

  • Nice - Quartiers de Nice — Liste des quartiers de Nice Découpage des quartiers de Nice Les quartiers de Nice sont officiellement considérés par la mairie au nombre de quarante et un[1] …   Wikipédia en Français

  • Quartiers de Nice — Liste des quartiers de Nice Découpage des quartiers de Nice Les quartiers de Nice sont officiellement considérés par la mairie au nombre de quarante et un[1] …   Wikipédia en Français

  • Quartiers de nice — Liste des quartiers de Nice Découpage des quartiers de Nice Les quartiers de Nice sont officiellement considérés par la mairie au nombre de quarante et un[1] …   Wikipédia en Français

  • Liste des quariers des affaires — Liste des quartiers des affaires Article principal : Quartier des affaires Cette liste comprend une liste des principaux quartiers des affaires dans les mégapoles, capitales nationales ou régionales importantes, ou villes dédiées à une… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”