André Fourié
Lieutenant Fourié

André Fourié est un lieutenant de l'Armée française tombé lors de la bataille de Diên Biên Phu le 13 décembre 1953 et parrain de promotion de la Corniche Brutionne 2004-2006 du Prytanée militaire.

Biographie

Né le 3 septembre 1927 à Saint-Magne-de-Castillon (Gironde), André Fourié a une enfance assez difficile puisqu’il suit son père, officier d’administration, dans ses mutations au Maroc, avant de rejoindre les Enfants de Troupe en 1941 à l’âge de 14 ans où, du fait de la guerre, il reste sans voir sa famille jusqu’en 1945.

Il est admis en 1946 au Prytanée militaire en classe de Cyr VI. Joyeux, spontané, il est très apprécié de ses camarades pour qui il reflète vraiment « la joie de vivre ». En 1947 il intègre l’École spéciale militaire de Saint-Cyr à la sortie de laquelle il choisit l’Infanterie.

S’étant porté volontaire pour les troupes parachutistes il est affecté en mai 1950 au 1er régiment de chasseurs parachutistes basé à Philippeville (Constantinois).

Cependant les événements s'aggravent en Indochine; en octobre, l'évacuation de Cao Bằng tourne au désastre: un bataillon de parachutistes coloniaux, le 3e BCCP est anéanti près de That Khe. En France, on décide de reformer, à Vannes, un nouveau bataillon, le 3e bataillon de parachutistes coloniaux, où le lieutenant Fourié sera affecté. Le 3e BPC embarque pour l'Indochine en décembre 1951.

Chef de section parachutiste, le lieutenant Fourié participe à toutes les opérations du Bataillon menées au Tonkin : c'est d'abord la très difficile évacuation de Hòa Bình, en février 1952, puis, dans la partie sud du Delta, l'opération "Mercure", où le Bataillon anéantit deux compagnies viêtminh.

Le 3e BPC est ensuite envoyé au Contre-Annam. Engagé successivement dans l'opération amphibie "Sauterelle" puis dans l'opération aéroportée "Caïman", il contribue de façon décisive à l'écrasement du 101e régiment viêtminh.

Pas un instant de répit pour le lieutenant Fourié qui est de tous les combats. En octobre, le bataillon est de retour au Tonkin. Il est parachuté à Phu Doan, au nord-ouest du delta, entre le fleuve Rouge et la rivière Claire, avec les 1er et 2e BEP (bataillons étrangers de parachutistes). Ce groupement para, aux ordres du colonel Ducourneau, s'empare à Tuyen Quang d'un très important dépôt de matériel.

C'est ensuite la bataille de NA SAN. Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, les Viêtminhs lancent une attaque générale contre le camp retranché et submergent un point d'appui, le P.A. 24, ouvrant une brèche dans la défense. Le lendemain, le 3e BPC, le lieutenant Fourié, à la tête de sa compagnie, contre-attaque et reprend le point d'appui, qu'il défend âprement la nuit suivante.

À l'issue de ces combats d'une exceptionnelle violence, le lieutenant Fourié est cité à deux reprises à l’ordre de l’armée et se voit attribuer la Croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures avec palme.

Son commandant de compagnie raconte la suite : « Rentrés au Tonkin, le séjour se poursuit par une succession d'opérations dont émerge pour nous l'évacuation du camp retranché de NA SAN en août 1953. Fin août, nous apprenons que le 3e BPC doit donner naissance au 5e bataillon de parachutistes vietnamiens (5e BPVN). FOURIÉ est mon officier adjoint : il fait merveille auprès des Indochinois séduits par sa patience et sa gentillesse. Nous sommes parachutés à Dien Bien Phu le 22 novembre. Tout est calme et nous revivons les premiers jours de Na San. Malade, je passe la compagnie à Fourié en toute tranquillité d'esprit... »

Poursuivant sa mission avec la même détermination, le lieutenant Fourié tombe mortellement blessé lors des violents combats de décembre 1953 dans la région Nord de Dien Bien Phu où il s’illustre particulièrement comme en témoigne sa dernière citation.

Jeune commandant de compagnie d'une valeur exceptionnelle et d’un admirable courage. Vient encore de se distinguer par son allant et son indomptable énergie au cours des opérations menées dans la région nord de Dien Bien Phu (pays THAÏ) du 11 au 15 décembre 1953. Le 13 décembre 1953, sous un feu ennemi extrêmement violent et meurtrier, s'est élancé à la tête de sa compagnie à l'assaut de la côte 1168 puissamment organisée et tenue par l'adversaire. Par une manœuvre rapide, a occupé l'objectif qui lui avait été assigné, infligeant aux Viêt-minh des pertes extrêmement sévères. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action, après avoir eu la fierté d'installer son unité sur la position conquise, faisant l'admiration de tous par son sang-froid et son abnégation .

Nommé chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume, type même de l'Officier para au feu, il est entré dans la légende des parachutistes et dans celle de sa Promotion.

Il a été choisi comme parrain de promotion de la Corniche Brutionne du Prytanée militaire pour 2005-2006


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Fourié de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Fourie — est un homme politique sud africain, membre successivement du parti uni, du parti national, du Nouveau Parti national et du front de la liberté. Membre du parlement de 1971 à 1977 puis de 1981 à 1999, André Fourie fut ministre des régions et des… …   Wikipédia en Français

  • Andre Fourie — André Fourié Lieutenant Fourié André Fourié est un lieutenant de l Armée française tombé lors de la bataille de Diên Biên Phu et parrain de promotion de la Corniche Brutionne 2004 2006 du Prytanée militaire. Biographie Né le 3 septembre 1927 à …   Wikipédia en Français

  • Deon Fourie — Full name Deon Andre Fourie Date of birth 25 September 1986 (1986 09 25) (age 25) Place of birth Pretoria, South Africa Height 1.77 m (5 ft 10 in) Weight 100 kg (15  …   Wikipedia

  • Collège royal de La Flèche — Prytanée national militaire 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

  • Corniche brutionne — Prytanée national militaire 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

  • Fête de Trime — Prytanée national militaire 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

  • Fête de trime — Prytanée national militaire 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

  • Prytanee national militaire — Prytanée national militaire 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

  • Prytanée National Militaire — 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

  • Prytanée militaire de Saint-Cyr — Prytanée national militaire 47° 42′ 01″ N 0° 04′ 31″ W / 47.700290, 0.075257 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”