Andriamasinavalona

Andriamasinavalona était un roi de l’Imerina (1675-1710).

Andriamasinavalona unifie pour la première fois l’Imerina au début du XVIIIe siècle. Il instaure une monarchie qui tient compte de l’avis du peuple et agrandit les frontières du royaume qui s’étend dans un rayon d’une trentaine de kilomètres autour de Tananarive. Il divise ensuite son royaume en quatre toko (districts) qu’il confie à ses fils. A sa mort, ces districts deviennent des royaumes indépendants, souvent en guerre les uns contre les autres : Tananarive, Ambohidratrimo, Ambohidrabiby et Ambohimanga. Ces guerres intestines permettent aux États voisins de multiplier les razzias de bœufs et d’esclaves ; les désordres perturbent l’agriculture, entraînant l’apparition de famines et d’épidémies catastrophiques.

Il créa pour ses enfants non régnants le groupe qui porte son nom : "les andriamasinavalona" - descendants des 4 fils qui n'ont pas régné. Plus tard, le groupe subit une extension, on y intégra tous les parents d'Andriamasinavalona, ainsi que tous les descendants des "rois" qui ont fait allégeance au royaume de Madagascar (période d'Andrianampoinimerina jusqu'à Ranavalona Ire.

Les andriamasinavalona

Dans le royaume historique de Madagascar, on pouvait accéder à ce groupe - andriamasinavalona par anoblissement.

Les andriamasinavalona sont éparpillés dans tout l'Imerina enin-toko, et pendant le règne de Radama Ier; ils s'étendirent bien au-delà.

Les andriamasinavalona avaient droit tranomanara (sauf ceux de Vonizongo et d'Iarivonimamo) ils disposaient de fiefs héréditaires et irrévocables - Le menakely (habités par des hommes libres, des serfs et des esclaves). Dans un contexte européen, ils seraient l'équivalent des ducs.

Les andriamasinavalona sont des colons (voanjo) par excellence. Ils devaient s'implanter dans "toutes les directions", créant ainsi des fiefs, des zones tampons, des colonies de peuplement...

Ne pouvant pas régner, ils contribuaient toutefois, au renforcement de la monarchie. Quoi qu'il en soit pour être roi il fallait avoir l'appui d'un grand nombre d'Andriamasinavalona (ils avaient une immense autorité dans leur fief, ce qui pouvait changer beaucoup de choses)

"La où il y a un andriamasinavalona, le roi existe".

Un andriamasinavolana "administrateur" des terres du royaume portait le titre de Tompomenakely, titre toujours attaché à un domaine. Un Tompomenakely devait être obligatoirement andriamasinavalona mais tous les andriamasinavalona ne portaient pas tous le titre de Tompomenakely.

Le domaine des Tompomenakely était irrévocablement héréditaire à moins d'une faute très grave.

Contrairement au zazamarolahy les andriamasinavalona ont su s'adapter au système Rainilaiarivony. De par le passé (Andrianampoinimerina, Ranavalona, le ministère des Tsimahafotsy, puis Tsimiamboholahy etc ...) le pouvoir central s'est toujours appuyé sur les andriamanasinavalona pour asseoir son autorité.

Les andriamasinavalona étaient les bases même du royaume merina, leur indépendance et présence historique leur conféraient auprès des communautés qu'ils gouvernaient une loyauté indéfectible, ceci expliquant cela.

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andriamasinavalona de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andriamasinavalona — King Andriamasinavalona (1675 1710), also known as Andrianjakanavalondambo, was a King of Imerina, the central part of Madagascar highlands . He was born as Prince (Printsy) Ralambo Andriantsimitovy and was a son of King… …   Wikipedia

  • Rova of Antananarivo — Queen s Palace (Manjakamiadana) at the Rova of Antananarivo, 1994 The Rova of Antananarivo /ˈruːvə/ (Malagasy: Rovan i Manjakamiadana [ˈruvən manˌdzakəmiˈadə̥nə]) is a royal pal …   Wikipedia

  • Mandrorona — est un mot malgache, vocabulaire merina, désignant une situation de mésalliance, c est à dire un mariage de deux personnes, n appartenant pas à un même groupe social. Cela sous entend qu une personne de rang supérieur a épousé une personne de… …   Wikipédia en Français

  • Andrianampoinimerina — King of Imerina Idealized portrait painted around 1905 by Ramanankirahina Reign ca. 1787–1810 Born …   Wikipedia

  • Andriana — À Madagascar, andriana est le terme générique servant à désigner les « nobles », et plus spécifiquement, le souverain appelé Andriana ou encore Andriamanjaka. D après leurs traditions orales, ils ont occupé les hautes terres centrales… …   Wikipédia en Français

  • Merina — Populations Populations significatives par régions  Madagascar 3 000 001 (XVIe siècle) …   Wikipédia en Français

  • Zazamarolahy — Les Zazamarolahy constituent un groupe de la noblesse malgache du royaume d Émyrne, accessible seulement par la naissance, contrairement à celui des Andriamasinavalona. Les Zazamarolahy avaient droit au tranomasina maisonnette en bois construite… …   Wikipédia en Français

  • Merina people — Not to be confused with the Mirena intrauterine system. Merina Merina musicians, 1931 …   Wikipedia

  • Manjakandriana — 18° 33′ S 47° 28′ E / 18.55, 47.47 …   Wikipédia en Français

  • Madagascar — For other uses, see Madagascar (disambiguation) and Malagasy (disambiguation). Republic of Madagascar Repoblikan i Madagasikara République de Madagascar …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”