Legende doree


Legende doree

Légende dorée

Saint Cyprien et sainte Justine et le Démon selon la Légende dorée

La Légende dorée (Legenda aurea) est un ouvrage rédigé en latin par Jacques de Voragine entre 1261 et 1266 qui raconte la vie de 180 saints, saintes et martyrs chrétiens ainsi que certains épisodes de la vie du Christ et de la Vierge, suivant le calendrier liturgique.

Sommaire

Sources utilisées

Jacques de Voragine a puisé en particulier dans le Protévangile de Jacques, l'Évangile de Nicodème, dans le Speculum historiale de Vincent de Beauvais, dans les textes de Grégoire de Tours, de saint Augustin, de saint Jérôme, de Cassien. Il s'est efforcé de ne pas recourir aux légendes de saints locaux.

L'ouvrage

Initialement intitulée Legenda sanctorum alias Lombardica hystoria, qui signifie littéralement « ce qui doit être lu des saints ou histoire de la Lombardie », cette œuvre est rapidement appelée Legenda aurea car son contenu, d'une grande valeur, est aussi précieux que l'or. Outre les vies de saints, environ 40 % de la Légende dorée est consacrée aux explications des fêtes religieuses principales, qui renvoient à la vie du Christ. L'ensemble des vies de saints et des explications de fêtes religieuses est présenté dans l'ordre du calendrier, à partir de l'avent. L'abrégé d'histoire de l'Europe qu'il donne, commençant au VIe siècle avec l'arrivée des Lombards, lui vaut également le nom d'Histoire lombarde.

Hauts en couleurs, largement destinés aux et utilisés par les prédicateurs, ces récits avaient pour vocation d'exalter la foi, car le véritable sujet de la Légende dorée est le combat que mène Dieu contre les esprits du Mal, s'exprimant notamment dans le courage des martyrs qui démontre finalement l'impuissance des persécuteurs. La Légende dorée est ainsi conçue comme un instrument de travail, servant à la préparation de sermons à destination notamment des urbains, plus sensibles aux hérésies (cathares, vaudois). Elle fournit ainsi une collection de modèles de vie exemplaires, destinés à émailler les prédications.

Diffusion

Cet ouvrage connaît dès sa création, vers 1261-1266, un succès considérable. Très rapidement, la Légende dorée devient avec la Bible l'œuvre la plus lue, la plus copiée mais peut-être aussi la plus « augmentée » : aux XIVe et XVe siècles, il n'est pas rare d'en trouver des copies contenant pas moins de 400 histoires… On estime qu'il en existe plus de 1 000 manuscrits, du plus simple au plus enluminé, et l'arrivée de l'imprimerie accroît encore sa diffusion.

Influence dans les Arts

La Légende dorée influence également de manière très significative l'art du Moyen Âge, et permet « bien souvent d'expliquer à elle seule la plupart des bas-reliefs d'une cathédrale » (Émile Mâle). Des peintres comme Giotto, Simone Martini, Jan Van Eyck, Fra Angelico, Masaccio, Piero della Francesca, Antonello de Messine, Andrea Mantegna, Hans Memling, Gérard David et bien d'autres encore puisent largement dans cette œuvre, mettant en scène la vie des saints.

Aujourd'hui la plupart des bibliothèques du monde possèdent au moins un exemplaire de la Légende dorée. Le plus ancien manuscrit connu, datant de 1282, est conservé à la Staatsbibliothek de Munich. La plus célèbre traduction française de cet ouvrage, effectuée par Jean de Vignay au XIVe siècle, a été imprimée à Lyon en 1476 par Barthélémy Buyer.

Source d'imitation

Hormis l'acception française :

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Jacques de Voragine, La Légende dorée, édition sous la direction d'Alain Boureau, Paris, éd. Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », février 2004 (ISBN 2 07 011417 1).
  • Jacques de Voragine, La Légende Dorée. Edition critique dans la révision de 1476 par Jean Batailler, d'après la traduction de Jean de Vignay (1333-1348), publiée par Brenda Dunn-Lardeau, Paris, Editions Champion, 1997.
  • Jacques de Voragine,La Légende Dorée, traduite du latin d'après les plus anciens manuscrits, avec une introduction, des notes et un index alphabétique par Teodor de Wyzeva, Paris, Librairie académique Perrin, 1911
  • Iacopo da Varazze, Legenda aurea. Edition critique (du texte latin) par Giovanni Paolo Maggioni, Firenze, SISMEL - Ed. del Galluzzo, 1998

Études

  • Pierre Saintyves, En marge de la Légende dorée. Paris, Emile Nourry, 1931.
  • Barbara Fleith et Franco Morenzoni, De la sainteté à l'hagiographie. Genèse et usage de la "Légende dorée", Genève, éd. Droz, 2001.

Liens externes

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « L%C3%A9gende dor%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Legende doree de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Légende Dorée — Saint Cyprien et sainte Justine et le Démon selon la Légende dorée La Légende dorée (Legenda aurea) est un ouvrage rédigé en latin par Jacques de Voragine entre 1261 et 1266 qui raconte la vie de 180 …   Wikipédia en Français

  • Légende dorée — Saint Cyprien et sainte Justine et le Démon selon la Légende dorée La Légende dorée (Legenda aurea) est un ouvrage rédigé en latin par Jacques de Voragine entre 1261 et 1266 qui raconte la vie de 180 …   Wikipédia en Français

  • Légende dorée — ● Légende dorée nom donné au recueil de Vies des saints (Legenda sancta) de Jacques de Voragine ; récit merveilleux, idéalisé de quelque chose …   Encyclopédie Universelle

  • La Légende dorée — Saint Cyprien et sainte Justine et le Démon selon La Légende dorée La Légende dorée (Legenda aurea) est un ouvrage rédigé en latin entre 1261 et 1266 par Jacques de Voragine, moine dominicain et archevêque de Gênes, qui raconte la vie d environ …   Wikipédia en Français

  • légende — [ leʒɑ̃d ] n. f. • XIIIe; lat. médiév. legenda « ce qui doit être lu », de legere « lire » I ♦ Relig. Récit de la vie d un saint destiné à être lu à l office de matines. ♢ Recueil de ces récits. La Légende dorée : recueil de vies de saints ( XIII …   Encyclopédie Universelle

  • Legende — Légende Pour les articles homonymes, voir Légende (homonymie). La légende médiévale de Renart …   Wikipédia en Français

  • Légende chrétienne — Légende Pour les articles homonymes, voir Légende (homonymie). La légende médiévale de Renart …   Wikipédia en Français

  • Legende de la Vraie Croix (Piero della Francesca) — Légende de la Vraie Croix (Piero della Francesca) Les fresques dans la chapelle Bacci de la basilique San Francesco La Légende de la Vraie Croix (Leggenda della Vera Croce) est un cycle de fresques de Piero della Francesca, situé dans le chœur de …   Wikipédia en Français

  • Légende de la Vraie Croix (Piero della Francesca) — Les fresques dans la chapelle Bacci de la basilique San Francesco La Légende de la Vraie Croix (Leggenda della Vera Croce) est un cycle de fresques de Piero della Francesca, situé dans le chœur de la chapelle Bacci de la basilique Saint François… …   Wikipédia en Français

  • Légende de la vraie croix (piero della francesca) — Les fresques dans la chapelle Bacci de la basilique San Francesco La Légende de la Vraie Croix (Leggenda della Vera Croce) est un cycle de fresques de Piero della Francesca, situé dans le chœur de la chapelle Bacci de la basilique Saint François… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.