Le Treport


Le Treport

Le Tréport

Le Tréport
Carte de localisation de Le Tréport
Pays France France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Dieppe
Canton Canton d'Eu
Code Insee 76711
Code postal 76470
Maire
Mandat en cours
Alain Longuent
2001-2008
Intercommunalité
Latitude
Longitude
50° 03′ 41″ Nord
       1° 22′ 19″ Est
/ 50.0613888889, 1.37194444444
Altitude 0 m (mini) – 103 m (maxi)
Superficie 6,77 km²
Population sans
doubles comptes
5 698 hab.
(2006)
Densité 842 hab./km²

Le Tréport est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie.

Les habitants sont appelés les Tréportais.

Sommaire

Géographie

Située au nord du département et au bord de la Manche, la commune du Tréport possède une plage de galets au pied des falaises de craie et un port.

Station balnéaire, elle dispose d'un casino, de restaurants et de brasseries.

Avec Eu et Mers-les-Bains, elle fait partie des « trois villes sœurs ».

Toponymie

Mentionné au XIe siècle sous les formes latinisées Ulteris portum et Ultris portum, d'un bas latin non attesté *Ultrensis portus « le port qui est au delà », celui-ci se situant en aval de la ville d'Eu. La forme picarde le Troiport, parfois citée au Moyen Âge ne s'est pas maintenue[1].

Histoire

L'abbaye du Tréport a disparu à la Révolution. La vocation de station balnéaire du Tréport a débuté sous le règne de Louis-Philippe, quand la famille de ce souverain, résidant régulièrement à Eu, inaugura la mode des bains de mer. La grande bourgeoisie parisienne ne tarda pas à construire des villas sur le front de mer et à y mener une vie mondaine jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale. La plupart de ces villas a été détruite lors des opérations militaires de 1944. La paix et la reconstruction ont ramené un tourisme populaire et la vie balnéaire.

Administration

Détail d'affiche pour une représentation théâtrale privée à la villa Bouchot, 1881 (coll. privée).
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1936 Paul Danger PCF
mars 2001 2014 Alain Longuent PCF
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Le Tréport - Le port, les quais et l'église Saint-Jacques.
Évolution démographique
(Source : Ehess[2] et INSEE[3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 00 1 527 1 446 1 855 2 267 2 419 2 743 3 018 3 131
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 291 3 698 3 711 3 840 3 819 4 215 4 467 4 569 4 748
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 949 4 985 4 899 5 858 5 719 5 385 5 168 5 119 5 429
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
6 136 6 328 6 816 6 455 6 227 5 900 5 698 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Le port départemental du Tréport a été construit sur l'embouchure de la Bresle, rivière qui marque historiquement la limite entre la Normandie et la Picardie. Mers-les-Bains est donc sur la partie picarde de ce petit estuaire dont la partie sud fait fonction de port de pêche, de port de plaisance et de port de commerce (bois, argiles et phosphates essentiellement). Il est géré par la Chambre de commerce et d'industrie du Littoral normand-picard.

Bateau de pêche entrant dans le port du Tréport
Un pêcheur ravaudant ses filets près du nouveau funiculaire

Le Tréport était le siège de la Chambre de commerce et d'industrie du Tréport jusqu'en 2006. Elle gérait l’aérodrome du Tréport et son port. Elle est devenue une antenne de la Chambre du littoral Normand-Picard.

Lieux et monuments

Les falaises du Tréport en fin d'après-midi
L'ancien funiculaire du Tréport a été inauguré le 29 juin 1908. Après une longue interruption, il est remplacé par un nouveau matériel depuis 2006.
  • La halle aux poissons est accessible toute l'année aux particuliers.
  • L'église Saint-Jacques date des XIVe et XVIe siècles, restaurée en 1699, monument historique.
  • Ateliers du verre à la flamme.
  • Chapelle Saint-Julien.
  • Kahlburg : galeries creusées dans les falaises pendant l'occupation nazie.
  • Musée contemporain de la poupée d'artiste.
  • Musée du vieux Tréport : ancien hôtel de ville, ancienne prison, porte voûtée du XVIe siècle ; musée d'histoire locale.
  • Le Tréport possède les plus hautes falaises de craie d'Europe culminant à 110 m.
  • le phare du Tréport, en bout de jetée.
  • Nouveau funiculaire (2006) reliant les quartiers bas de la ville au sommet des falaises.
  • Il existe un projet de 156 éoliennes, pour une puissance de 702 MW, 14 km au large sur 88 km², qui seraient opérationnelles en 2009, pour la somme de 1,4 milliard d'euro.

Personnalités liées à la commune

Paul Paray est un chef d'orchestre et compositeur français, né le 24 mai 1886 au Tréport et mort le 10 octobre 1979 à Monte-Carlo. Son père, sculpteur sur ivoire, remplit aussi les fonctions de maître de chapelle au Tréport.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. François de Beaurepaire, Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, éditions Picard 1979, ouvrage publié avec le soutien du CNRS (ISBN 2-70840040-1).
  2. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  3. INSEE : Population depuis le recensement de 1962

Liens externes

Vue du Tréport à partir des falaises
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail du tourisme Portail du tourisme
  • Portail de la Normandie Portail de la Normandie
Ce document provient de « Le Tr%C3%A9port ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Treport de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Treport — (spr. Trepohr), Stadt im Arrondissement Dieppe des französischen Departements Nieder Seine, an der Mündung des Bresle in den Kanal (La Manche); Hafen; 2300 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tréport, Le — (spr. pōr), Stadt im franz. Depart. Niederseine, Arrond. Dieppe, links an der Mündung der Bresle in den Kanal (La Manche), an steiler Felsenküste, Knotenpunkt der Nordbahn, 4 km nordwestlich von Eu (s. d.) gelegen, hat ein Stadthaus (mit Turm aus …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tréport — Tréport, Le (spr. pohr), Hafenstadt im franz. Dep. Seine Inférieure, an der Mündung der Bresle in den Kanal, (1901) 4949 E., Seebad …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Tréport — Le Tréport Le Tréport Pays  Fr …   Wikipédia en Français

  • Gare du Tréport — Tréport Mers La gare vue intérieure Localisation Pays France Villes Le T …   Wikipédia en Français

  • Tramway d'Eu-Le Tréport-Mers — Le tramwya à Eu, chaussée de Picardie …   Wikipédia en Français

  • Tramway d'Eu-Le Treport-Mers — Tramway d Eu Le Tréport Mers Plan du tramway d Eu Le Tréport Mers. Le tramway d Eu Le Tréport Mers fut mis en service en 1902 aux confins des départements de la Seine Inférieure (aujourd hui Seine Maritime) et de la Somme et assura le transport… …   Wikipédia en Français

  • Tramway d'eu-le tréport-mers — Plan du tramway d Eu Le Tréport Mers. Le tramway d Eu Le Tréport Mers fut mis en service en 1902 aux confins des départements de la Seine Inférieure (aujourd hui Seine Maritime) et de la Somme et assura le transport des riverains et des touristes …   Wikipédia en Français

  • Le Tréport — 50° 03′ 41″ N 1° 22′ 19″ E / 50.0614, 1.3719 …   Wikipédia en Français

  • Ligne Epinay - Le Treport — Ligne Épinay Le Tréport Ligne n° 325000 (Paris) Épinay Le Tréport Ligne de (Paris) Épinay à Le Tréport via Persan Beaumont et Beauvais …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.