Le Tasse


Le Tasse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tasse.
Portrait du Tasse, daté de 1577 (Fürstlich Thurn und Taxissches Schlossmuseum, Ratisbonne, Allemagne).
Sa maison natale à Sorrento.

Torquato Tasso, connu en français sous l'appellation le Tasse (en italien, il Tasso), est un poète italien, né le 11 mars 1544 à Sorrente (région de Campanie, Italie), mort le 25 avril 1595 à Rome notamment auteur de Gerusalemme liberata (La Jérusalem délivrée ou Jérusalem libérée). Jean-Jacques Rousseau fut un de ses admirateurs ; il aimait lire et relire Le Tasse, dont il cite un vers dans Les Rêveries du promeneur solitaire[1].

Sommaire

Biographie

Tasse (Torquato Tasso dit le), célèbre poète, fils de Bernardo Tasso, lui aussi poète, naquit en 1544 à Sorrente. Il étudia d'abord le droit à Padoue, mais il négligea bientôt cette étude aride pour se livrer à la poésie, et composa dès l'âge de 18 ans un poème chevaleresque, Renaud inspiré par l'Arioste, et qui dès lors appela sur lui l'attention (1562). il se vit bientôt après (1565) appelé à la cour de Ferrare par le duc régnant Alphonse II; il suivit en France le cardinal d'Este (1571), et fut fort bien accueilli de Charles IX; de retour à Ferrare, il y fit jouer (1573) un drame pastoral, l'Aminte, qui est depuis resté sans égal; il termina en 1575 sa Jérusalem délivrée, vaste épopée tirée de l'histoire des croisades et qui est son œuvre capitale. Ce poème ne reçut pas d'abord l'accueil qu'il méritait, et l'auteur se vit obligé de le défendre contre d'obscurs critiques; en même temps, il éprouva de vives contrariétés à la cour de Ferrare, par suite d'une passion malheureuse qu'il avait conçue pour une des sœurs du duc, la belle Léonore; sans cesse assailli d'idées noires, sa raison s'égara, et il quitta brusquement Ferrare sans argent et sans but (1577). Il gagna Naples où il retrouva une sœur qui s'efforça de le calmer, puis, errant de ville en ville, il alla successivement à Mantoue à Urbin, à Turin; ne trouvant nulle part le bonheur il hasarda de revenir à Ferrare (1579) : le duc irrité, le fit enfermer, dit-on, dans une maison de fous, l'y retint sept ans et ne lui rendit la liberté qu'en 1586, sur les vives sollicitations de plusieurs princes de l'Italie et du pape lui-même. Le Tasse séjourna depuis à Mantoue, à Naples, à Rome, recherché par les princes et les grands, mais sans en être plus heureux, luttant sans cesse contre la misère, et souvent privé de sa raison. Malgré les injustes critiques de ses envieux, son génie avait enfin été apprécié, et il venait d'être appelé à Rome par le pape Clément VIII pour y être solennellement couronné, lorsqu'il mourut dans cette ville avant la cérémonie, en 1595, emporté par une fièvre qui le minait depuis longtemps.

Outre la Jérusalem délivrée, le Tasse a composé un poème épique, la Jérusalem conquise (Rome, 1593), qu'il prétendait substituer à son premier poème; mais cet ouvrage, fruit des années où il ne possédait plus le plein usage de ses facultés, est bien inférieur au premier. On a encore de lui une tragédie de Torrismondo (1587), une comédie, les Intrigues d'amour, des Poésies diverses, composées de sonnets, de canzoni, de madrigaux; les Sept journées de la Création, des Discours sur la Jérusalem, des Dialogues, des Lettres, etc. Ses Oeuvres complètes ont été publiées par Rosini, 30 vol. in-8, Pise, 1821 et années suivantes. La Jérusalem délivrée est le principal titre du Tasse : ce poème, par le choix d'un sujet populaire dans toute la chrétienté, par la grandeur des conceptions, par l'habile emploi d'un merveilleux en harmonie avec les croyances du temps, par le développement des caractères, la richesse des images, la grâce des idées, l'harmonie du style, se place auprès des chefs-d'œuvre d'Homère, de Virgile et de Milton (Paradis Perdu).

from http://www.cosmovisions.com/Tasse.htm

Ouvrages

  • Rinaldo, 1562
  • Discours de l'art poétique, 1565-66
  • Aminta, 1573, publié par Jamet Mettayer traduit par De la Brosse en 1592
  • Gerusalemme liberata (La Jérusalem délivrée ou Jérusalem libérée), 1581, Lire en ligne en italien, en français Tome 1 et Tome 2
  • Il re Torrismondo
  • Gerusalemme conquistata, 1592
  • Discours sur le poème héroïque
  • Rime
  • Dialoghi

Œuvre théorique

  • Discours de l’art poétique
  • Discours du poème héroïque

Traductions récentes en français

Notes et références

  1. Cfr. les Notes d'édition par Samuel Silvestre de Sacy du Folio 186 publié chez Gallimard, - v. p89 et la note 3 p.259

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Tasse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tasse — [ tas ] n. f. • 1150, rare av. XIVe; ar. tâssa ♦ Petit récipient à anse ou à oreille, servant à boire. Tasse de faïence, de porcelaine. Tasse pour goûter le vin. ⇒ taste vin. Tasses à thé, à café. Petite assiette placée sous une tasse. ⇒ soucoupe …   Encyclopédie Universelle

  • tassé — tasse [ tas ] n. f. • 1150, rare av. XIVe; ar. tâssa ♦ Petit récipient à anse ou à oreille, servant à boire. Tasse de faïence, de porcelaine. Tasse pour goûter le vin. ⇒ taste vin. Tasses à thé, à café. Petite assiette placée sous une tasse. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • TASSE (LE) — À plus d’un signe semble s’annoncer, dans les années 1980 1990, un retour au Tasse: redécouverte en Italie du «poème long» (le poema , proprement dit), notamment avec La Chambre d’Attilio Bertolucci (La Camera da letto , 1984), qui se réclame… …   Encyclopédie Universelle

  • Tasse — (Obertasse) mit Untertasse Eine Tasse ist ein Trinkgefäß mit Henkel, das vorrangig für Heißgetränke verwendet wird. Besonders in Teilen Österreichs wird die Tasse in bestimmten Fällen auch als Häferl bezeichnet. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Tasse a cafe — Tasse à café Une tasse remplie de café. Tasse (de l arabe ṭās طاس, du persan ṭās طاس, tasse, bol). Une tasse à café est un petit récipient muni d une anse, généralement en …   Wikipédia en Français

  • Tasse-Avant — Origine Le tasse avant est créé et développé par Jacques Suplice en 1977, au Bourg Dun (76), le Tasse Avant représentait une véritable innovation en matière de machinisme agricole. Réalisé en réponse à un réel besoi …   Wikipédia en Français

  • Tasse (unite) — Tasse (unité) La tasse est une mesure de volume habituellement utilisée en cuisine. Son symbole est le c ( de l anglais cup ) La tasse peut prendre trois valeurs : Dans le système de mesure impérial, la tasse (qui n est usitée qu au Canada)… …   Wikipédia en Français

  • Tasse de sucre — Tasse (unité) La tasse est une mesure de volume habituellement utilisée en cuisine. Son symbole est le c ( de l anglais cup ) La tasse peut prendre trois valeurs : Dans le système de mesure impérial, la tasse (qui n est usitée qu au Canada)… …   Wikipédia en Français

  • tasse — TASSE. s. f. Sorte de vase servant à boire. Tasse d argent. tasse de cristal. tasse de fayence. tasse de porcelaine. boire à pleine tasse. boire à tasse pleine …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tassé, Joseph — • Writer and journalist (1848 1895) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Tassé, Joseph     Joseph Tassé     † …   Catholic encyclopedia

  • Tasse — Tasse, n. [OF. tassette.] A piece of armor for the thighs, forming an appendage to the ancient corselet. [1913 Webster] Note: Usually the tasse was a plate of iron swinging from the cuirass, but the skirts of sliding splints were also called by… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.