Le Manege


Le Manege

Salle du Manège

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manège.

48°51′55.16″N 2°19′38.16″E / 48.8653222, 2.3272667

La salle du manège sous la Révolution.

Le Manège est un lieu, situé à Paris, en France, où se réunissait l’Assemblée nationale sous la Révolution française.

Sommaire

Historique

Lors de l’enfance de Louis XV on avait construit un vaste manège aux abords des Tuileries abandonné par la suite à un écuyer du roi qui y exploita une académie équestre. Il passa de main en main, moyennant un droit de reprise reposant sur des ajouts divers qui finissaient par constituer une sorte de propriété privée sur ce qui n’avait jamais cessé d’être, de fait, une propriété de la Couronne de France. C’est à ce titre qu’il fut récupéré par l’Assemblée nationale lorsqu’elle chercha à s’établir ailleurs qu’au palais de l’archevêché de Paris, impropre à la contenir.

Occupation par l’Assemblée Nationale

Du fait d’avoir opportunément voté l’abolition des biens du clergé, l’Assemblée nationale, en s’installant au Manège, s’étend sur les deux couvents qui le jouxtent : celui des capucins et celui des feuillants.

Les couvents

Le couvent des capucins est d’une allure modeste quand le couvent des Feuillants étale un certain luxe architectural par son entrée qui se trouve dans l’axe même de l’actuelle rue de Castiglione (à la hauteur de la rue Saint-Honoré). Séparant les deux couvents, un étroit passage s’ouvre au fond de la cour des Feuillants et parvient au jardin des Tuileries, constituant, par l’usage une sorte de passage public.

Le bâtiment du manège n’est pas de taille à recevoir l’ensemble des services qui accompagnent l’Assemblée nationale. On les distribue dans les bâtiments conventuels. Les archives de l’Assemblée nationale étaient logées dans la belle bibliothèque du couvent des Feuillants, le trésor des dons patriotiques dans le logement du prédicateur, le bureau du géographe dans le cloître et l’imprimerie dans la réfection des capucins.

Le passage

Pour relier les bureaux à la salle de l’Assemblée nationale on avait dressé, dans le jardin des feuillants, un passage en planches, et couvert de coutil rayé, qui menait à une porte qui était celle du personnel. La grande porte ouvrait sur une cour (emplacement rue de Rivoli) que bordaient divers bâtiments du corps de garde.

Le public trouvait place aux deux extrémités de la salle ou encore dans les loges, si bien que l’assimilation avec le théâtre ne pouvait que se renforcer, d’autant que le public d’alors était très friand de débats politiques et allait à l’Assemblée nationale comme on allait au spectacle.

Il ne fallut d’ailleurs pas longtemps pour que, dans un pamphlet intitulé les Chevaux au manège, les députés influents se trouvent jugés, avec autant de concision que d’impartialité, à l’aide de noms de chevaux :

  • Mirabeau : le Pétulant ;
  • Clermont-Tonnerre : l’Ombrageux ;
  • Abbé Montesquieu : la Rusée ;
  • Abbé Maury : la Cabreuse ;
  • Boisjelin : la Nonchalante ;
  • Duc du Châtelet : le Terrible ;
  • Comte d’Entraigues : l’Inconstant ;
  • La Luzerne : le Rétif ;
  • Duc de Coigny : le Mignon ;
  • Abbé Grégoire : l’Intrépide ;
  • Chevalier de Boufflers : le Joyeux ;
  • Moreau de Saint-Méry  : le Rhinocéros ;
  • Cazalés : le somnambule ;
  • Alexandre Lameth : l’Impayable ;
  • Thouret : le Foudroyant ;
  • Bailly : l’Heureux ;
  • Target : L’Indocile ;
  • Rabaud de Saint-Étienne : le Bon ;
  • D’Espréménil : l’Intraitable ;
  • Malouet : le Sûr ;
  • D’Aiguillon : le Chancelant ;
  • Prince de Poix : le Beau ;
  • M. de Montesquieu : le Superbe ;
  • Barnave : l’Étonnant.

Départ de l’Assemblée nationale du Manège pour les Tuileries

L’Assemblée nationale resta au Manège jusqu’au 9 mai 1793. C’est la Convention qui s’empara des Tuileries, tant pour des raisons pratiques que pour mieux marquer, par son insertion dans l’ancien palais des rois, qu’elle avait désormais le pouvoir du roi.

Commons-logo.svg

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Salle du Man%C3%A8ge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Manege de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • manège — [ manɛʒ ] n. m. • XVIe; it. maneggio, de maneggiare, du fr. manier I ♦ 1 ♦ Exercice que l on fait faire à un cheval pour le dresser, le dompter. ⇒ équitation. Salle, leçons de manège. Exercices de manège (voltes, passades). Manège d ensemble. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • Manège militaire Voltigeurs de Québec — 46° 48′ 23″ N 71° 12′ 50″ W / 46.8063 …   Wikipédia en Français

  • Manege — Manège Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Maneige. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Manege (equitation) — Manège (équitation) Pour les articles homonymes, voir Manège. Grand Manège de l ENE à Saumur en France En équitation, un manège …   Wikipédia en Français

  • Manège militaire de Trois-Rivières — Manège militaire Général Jean Victor Allard Manège militaire Présentation Nom local Manège militaire de Trois Rivières Architecte T.W. Fuller Date de constr …   Wikipédia en Français

  • Manege (Zirkus) — Manege des Großen Moskauer Staatszirkus. Eine Manege (franz. manège: Reitschule ) ist heute gewöhnlich der Ort einer Zirkus Vorführung. Die Manege ist rund. Im Unterschied zu einer Guckkastenbühne mit Zuschauerraum sitzen die Zuschauer in einer… …   Deutsch Wikipedia

  • Manege (attraction) — Manège (attraction) Pour les articles homonymes, voir Manège. Manège place de la République (Lyon) chauffé l hiver, photo 2008 …   Wikipédia en Français

  • Manege de Moscou — Manège de Moscou Le Manège en 1960 …   Wikipédia en Français

  • Manege enchante — Manège enchanté Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Manège enchanté, série télévisée d animation française Pollux, le manège enchanté, film d animation franco britannique (2005) Surnoms… …   Wikipédia en Français

  • Manège De Moscou — Le Manège en 1960 …   Wikipédia en Français

  • Manège Enchanté — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Manège enchanté, série télévisée d animation française Pollux, le manège enchanté, film d animation franco britannique (2005) Surnoms donnés à deux… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.