Le Journal d'une femme de chambre (film, 1964)


Le Journal d'une femme de chambre (film, 1964)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Journal d'une femme de chambre (homonymie).

Le Journal d'une femme de chambre

Titre original Le Journal d'une femme de chambre
Réalisation Luis Buñuel
Scénario Luis Buñuel
Jean-Claude Carrière
d'après le roman éponyme d'Octave Mirbeau
Acteurs principaux Jeanne Moreau
Georges Géret
Michel Piccoli
Françoise Lugagne
Jean Ozenne
Daniel Ivernel
Sociétés de production Ciné-Alliance
Filmsonor
Spéva Films
Dear Film Produzione
Pays d’origine Drapeau de France France
Drapeau d'Italie Italie
Genre Comédie dramatique
Étude de mœurs
Satire sociale
Sortie 1964
Durée 92 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Journal d'une femme de chambre est un film franco-italien réalisé par Luis Buñuel et sorti en 1964.

Sommaire

Synopsis

Dans les années 1930, Célestine, une femme de chambre de 32 ans, arrive de Paris pour entrer au service d'une famille de notables résidants au Prieuré, leur vaste domaine provincial. La maîtresse de maison, hautaine et dédaigneuse avec sa domesticité, est une puritaine frigide, maniaque du rangement et obsédée par la propreté. Célestine doit affronter les avances du mari sexuellement frustré, et elle gère avec toute la sérénité possible le fétichisme étrange du patriarche, un ancien cordonnier qui lui demande fréquemment de porter des bottines qu'il tient jalousement enfermées dans un placard.

Malgré sa répugnance, Célestine est contrainte de côtoyer Joseph, le palefrenier de ses patrons, un rustre aux tendances sadiques, raciste et activiste d'extrême droite[1] qui a des vues sur elle, l'associant à son projet de s'établir bistrotier. Une petite fille pour laquelle Célestine s'est prise d'affection est violée et assassinée. Célestine est persuadée de la culpabilité de Joseph et feint d'accepter de devenir sa femme pour obtenir ses aveux. Devant son mutisme, elle fabrique de faux indices pour le confondre, tout cela en pure perte, car il est finalement innocenté et s'en ira ouvrir son bistro avec une autre femme.

Parallèlement, Célestine a entrepris de se faire épouser par un voisin de ses patrons, l'ex-capitaine Mauger, un retraité aisé, autoritaire et tonitruant qu'elle domine cependant en exerçant subtilement son pouvoir de séduction. Elle l'asservira une fois devenue sa femme.

Thèmes et contexte

Satire féroce d'une bourgeoisie provinciale dont l'hypocrisie de façade est démantelée (et exploitée) par une femme de chambre intelligente et subversive. Du choix d'un noir et blanc austère et de l'absence de musique résulte un portrait froid et quasiment clinique, mais néanmoins jouissif, des mœurs d'une bourgeoisie des années 1930. Du grand Buñuel, et une interprétation de Jeanne Moreau justement récompensée par le prix de la meilleure actrice au Festival international du film de Karlovy Vary.

Fiche technique

Distribution

Distinction

Bibliographie

Notes et références

  1. On assiste notamment à sa préparation, en compagnie du sacristain, d'une campagne antisémite par voie d'affichage.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Journal d'une femme de chambre (film, 1964) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le journal d'une femme de chambre (film, 1964) — Le Journal d une femme de chambre est un film franco italien de Luis Buñuel, réalisé en 1963 et sorti en 1964. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 …   Wikipédia en Français

  • Le Journal d'une femme de chambre — Saltar a navegación, búsqueda Le journal d’une femme de chambre Título Diario de una camarera Ficha técnica Dirección Luis Buñuel Guión Luis Buñuel …   Wikipedia Español

  • Le journal d'une femme de chambre (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le journal d une femme de chambre est un roman d Octave Mirbeau paru en 1900. Celui ci a fait l objet de plusieurs adaptations pour le cinéma : Le… …   Wikipédia en Français

  • Le journal d'une femme de chambre — Le journal d’une femme de chambre Título Diario de una camarera Ficha técnica Dirección Luis Buñuel Guion Luis Buñuel Jean Claude Carrière …   Wikipedia Español

  • Le Journal d'une femme de chambre (homonymie) —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes œuvres portant le même titre. Le Journal d une femme de chambre est un roman d Octave Mirbeau paru en 1900. Celui ci a fait l objet de plusieurs adaptations pour le cinéma : Le Journal… …   Wikipédia en Français

  • Le Journal d'une femme de chambre —    Drame de Luis Buñuel, avec Jeanne Moreau (Célestine), Michel Piccoli (M. Monteil), Françoise Lugagne (Mme Monteil), Jean Ozenne (M. Rabour), Georges Géret (Joseph), Daniel Ivernel (le capitaine Mauger), Gilberte Géniat (Rose), Paul Muni… …   Dictionnaire mondial des Films

  • 1964 au cinéma — Années : 1961 1962 1963  1964  1965 1966 1967 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1964 — Años: 1961 1962 1963 – 1964 – 1965 1966 1967 Décadas: Años 1930 Años 1940 Años 1950 – Años 1960 – Años 1970 Años 1980 Años 1990 Siglos: Siglo XIX – …   Wikipedia Español

  • Film anglais — Cinéma britannique Le Royaume Uni a exercé une influence dans le développement aussi bien technologique, que commercial et artistique du cinéma. Cependant, malgré une histoire jalonnée de productions à succès, l industrie est caractérisée par un… …   Wikipédia en Français

  • Film britannique — Cinéma britannique Le Royaume Uni a exercé une influence dans le développement aussi bien technologique, que commercial et artistique du cinéma. Cependant, malgré une histoire jalonnée de productions à succès, l industrie est caractérisée par un… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.