Le Golem (film, 1920)

Le Golem (film, 1920)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Golem.
Affiche de 1920

Le Golem (Der Golem : Wie er in die Welt kam) est un film allemand réalisé par Paul Wegener et Carl Boese en 1920. C'est l'histoire d'un homme fabriquant un monstre dans l'espoir d'en faire un esclave à son service. Le monstre finit par se retourner contre son créateur, manquant de le détruire. À partir d'un archétype de la littérature fantastique née du folklore juif, Wegener construit un film, considéré comme un des chefs-d'œuvre du cinéma expressionniste allemand. Ce film a eu une grande influence sur le cinéma fantastique, notamment sur le film Frankenstein.

Sommaire

Synopsis

Dans le Prague du XVIe siècle, le rabbin Loew, à la fois philosophe et magicien, qui a vu dans les étoiles l'annonce d'un grand danger pour les Juifs, fabrique une statue d’argile dans laquelle il place le précieux « mot de vie », le tétragramme sacré du nom de Dieu, pour sauver le peuple juif. Il donne alors vie à une colossale statue de glaise, le Golem. Le Golem a une force prodigieuse mais il ne doit s'en servir que pour une mission pacifique.Peu de temps après, l'empereur Rodolphe II publie un décret interdisant aux Juifs l'accès de la ville. Ceux-ci doivent quitter la ville avant la fin du mois. Au même moment, la fille du rabbin, Myriam tombe amoureuse de Florian, un courtisan de l'empereur.

Rabbi Loew montre le Golem à l'empereur. L'empereur demande au rabbin de prouver sa magie. Celui-ci montre à l'empereur et à sa cour une vision de l'exode des Juifs. Cette vision fait rire les courtisans quand soudain, le bâtiment dans lequel l'empereur, le rabbin, le golem est le courtisans commence à s'effondrer. Le Golem sauve alors la vie de l'empereur et des courtisans en portant tout le monde hors de l'immeuble. En reconnaissance, les Juifs ne sont pas chassés de la ville. Le Golem tombe amoureux de la fille du rabbin que celui-ci lui refuse. Il se dresse alors contre son créateur. Le Golem sème alors la terreur dans le ghetto juif. Une fillette innocente lui tend la pomme de la réconciliation. Souriant pour la première fois, il retourne à la poussière.

Autour du film

  • Le thème du golem a été popularisé en Allemagne par le roman de Gustav Meyrink publié en 1915, Le Golem. En 1920, il a déjà fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques.
  • Paul Wegener, lui même, s'était déjà intéressé deux fois au thème du Golem. Il a réalisé une première version du film en 1915. Cette version a malheureusement disparu. En 1917, il tourne Der Golem und die Tänzerin (Le Golem et la Danseuse), une comédie. La version de 1920, plus sombre et plus sérieuse, s’attache à revenir aux origines du mythe.
  • Paul Wegener s'est toujours défendu d'avoir voulu en faire un film expressionniste, même si les décors sont dus au célèbre architecte expressionniste Hans Poelzig. Les contours originaux de bâtiments gothiques transparaissent dans les maisons aux pignons raides du ghetto. Il ressemble à un labyrinthe de ruelles étroites et d’escaliers, circulant autour de hautes maisons biscornues aux toits pointus. Les intérieurs, par contre, avec leurs nervures et ogives en demi-ellipses, sont de caractère expressionniste. Le clair-obscur fluide semble provenir des effets de Max Reinhardt[1].

Fiche technique

  • Titre français : Le Golem
  • Titre original : Der Golem : Wie er in die Welt kam
  • Réalisation : Paul Wegener et Carl Boese
  • Scénario : Paul Wegener, d'après le roman Le Golem de Gustav Meyrink
  • Musique : Hans Landsberger
  • Décors : Hans Poelzig
  • Directeur de la photographie : Karl Freund et Guido Seeber
  • Montage :
  • Production : UFA (Berlin)
  • Pays d'origine : Allemagne
  • Format : 35 mm
  • Genre : fantastique
  • Durée : 1h20
  • Date de sortie : 1920

Distribution

  • Paul Wegener : le Golem
  • Albert Steinrück : Rabbin Loew
  • Lyda Salmonova : Miriam, la fille du rabbin
  • Ernst Deutsch : le rabbin Famulus
  • Hans Stürm : le rabbin Jehuda
  • Max Kronert : le serviteur du temple
  • Otto Gebühr : l'empereur Rodolphe II
  • Lothar Müthel : le chevalier Florian
  • Greta Schröder : la jeune fille à la rose

Voir aussi

Références

  1. Lotte H Eisner, Article Expressionnisme, Encyclopaedia Universalis, DVD 2007

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Golem (film, 1920) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • The Golem (film) — The Golem is the name of several films: * The Golem (1915 film), 1915 version by Henrik Galeen * The Golem and the Dancing Girl , 1916 comedy film sequel of the 1915 film * , 1920 horror prequel by Carl Boese and Paul Wegener * Le Golem , 1936… …   Wikipedia

  • Le Golem (film, 1915) — Pour les articles homonymes, voir Le Golem. Le Golem Données clés Titre original Der Golem, wie er in die Welt kam Réalisation Henrik Galeen Paul Wegener Scén …   Wikipédia en Français

  • Golem — Rabbi Löw und der Golem Der Golem ist eine Figur der jüdischen Legende, die in Böhmen, aber auch anderswo in Mitteleuropa verbreitet war. Dabei handelt es sich um ein in menschenähnlicher Gestalt aus Lehm gebildetes Wesen, das durch Magie zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Film D'horreur — Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Film d'épouvante — Film d horreur Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Film d’horreur — Film d horreur Cinéma …   Wikipédia en Français

  • GOLEM — (Heb. גֹּלֶם), a creature, particularly a human being, made in an artificial way by virtue of a magic act, through the use of holy names. The idea that it is possible to create living beings in this manner is widespread in the magic of many… …   Encyclopedia of Judaism

  • Golem (disambiguation) — A golem is an artificial animated being in medieval and Jewish folklore. Golem or The Golem may also refer to: Contents 1 In literature 2 In music 3 …   Wikipedia

  • Golem — In Jewish folklore, a golem (גולם, sometimes, as in Yiddish, pronounced goilem ) is an animated being created entirely from inanimate matter. In modern Hebrew the word golem literally means cocoon , but can also mean fool , silly , or even stupid …   Wikipedia

  • Film d'horreur — Le film d horreur, ou film d épouvante, est un genre cinématographique dont l objectif est de créer un sentiment de peur et d angoisse chez le spectateur. Parmi les films d horreur les plus connus, il est possible de citer : Frankenstein de… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»