Le Coq


Le Coq
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coq (homonymie), Le Coq (homonymie) et Haan.
Drapeau communal Le Coq
(nl) De Haan

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Le Coq

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Le Coq
Armoiries de la commune
MnpDe HaanLocation.png
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau : Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Ostende
Coordonnées 51° 16′ 00″ N 3° 02′ 00″ E / 51.266666666667, 3.033333333333351° 16′ 00″ Nord
       3° 02′ 00″ Est
/ 51.266666666667, 3.0333333333333
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
42,17 km² (2005)
70,74 %
1,49 %
20,49 %
7,28 %
Données sociologiques
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
12 243 (1er janvier 2008)
48,52 %
51,48 %
290 hab./km²
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2008)
15,84 %
59,72 %
24,44 %
Étrangers 2,92 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 7,73 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 14 989 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Christine Beirens (LB)
Majorité LB-CD&V-SAMEN
Sièges
LB
CD&V
NU
Indépendant
SAMEN
21
10
3
3
3
2
Sections de commune
Section Code postal
Klemskerke
Wenduine
Vlissegem
8420
8420
8421
Autres informations
Gentilé (inconnu)
Zone téléphonique 059
Code INS 35029
Site officiel Site officiel

Le Coq (en néerlandais De Haan, anciennement Den Haan), appelée également Le Coq-sur-Mer, est une commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale. Il s'agit d'une commune balnéaire sur la mer du Nord.

Sommaire

La légende du coq

L'équipage d'un navire en perdition a retrouvé le chemin de la terre ferme et fut sauvé en entendant le chant puissant d'un coq qui, ayant fourni un si grand effort, en est mort.

Population

La municipalité compte environ 12 000 habitants, dont environ 5 200 dans la station balnéaire de De Haan , environ 4 000 à Wenduine et le reste à Klemskerke, Vosseslag, Harendijke et Vlissegem.

Le Coq, centre balnéaire

Historique

Le roi Léopold II possédait à Klemskerke - Le Coq une centaine d'hectares qu'il a donné en concession à une société privée afin de développer une nouvelle station balnéaire essentiellement destinée à des bruxellois francophones. Le 22 juillet 1888, la station balnéaire était officiellement inaugurée et son premier hôtel ouvert. Un décret royal daté du 29 juillet 1889 confirma un bail emphytéotique de 90 ans entre l’État belge et messieurs Colinet et Passenbronder pour la location de 50 ha de dunes à Vlissegem et Klemskerke et qui prendra le nom de La Concession. Les termes de l'acte imposait que les villas soient isolées, entourées de jardin, les routes gazonnées, agrémentées de plantations.

Colinet décédé en 1890, son épouse vendit la concession à Léon Herreboudt de Bruxelles qui l'a immédiatement revendue à Delphin Depuydt, notaire et bourgmestre de Gistel. La première Société anonyme du Coq sur Mer fut alors fondée. Par deux fois cette première concession fut agrandie, en 1904 de 3ha40a et en 1912 de 15 ha. Une nouvelle société fut constituée en 1911 après la liquidation de la première.

La desserte de la station par le tramway de la côte belge en favorisa le développement

En outre, le roi proposa la construction d'une centaine de villas de style anglo-normand qui seront louées par bail de longue durée à des propriétaires privés. Ces villas portent encore pour la plupart leur nom originel en français. La ville d’Arcachon servit de modèle à Hermann-Josef Stübben, l’urbaniste et conseiller du roi Léopold II, pour les plans de cette nouvelle zone urbanistique.

Dans les années 1970, une interdiction de construire a empêché les grands promoteurs immobiliers de défigurer le paysage de la cité balnéaire qui garde ainsi son charme Belle Époque.

Jusqu'en 1976, Le Coq n'était pas une commune mais était une cité balnéaire faisant partie des communes de Vlissegem et de Klemskerke. Lors de la fusion des communes de 1977, ces deux communes ainsi que Wenduine formèrent la nouvelle entité du Coq.

Avec ses petites cabines de bric et de broc, la plus longue plage de la côte belge (12 kilomètres), Le Coq est le prototype de la station balnéaire populaire. Elle est bordée par un cordon de dunes, dont celle de Wenduine, la deuxième plus haute du pays (31 mètres).

Sainte Monique est la sainte patronne du Coq.

Transports

Le Coq est desservi par le tramway de la côte belge appelé en néerlandais "De Kusttram" (Le tram du littoral) qui parcourt depuis La Panne 70 km jusqu'à Knokke.

Résidents célèbres

Personnalités ayant fréquenté Le Coq

Albert Einstein

Après un séjour aux États-Unis en tant que professeur invité, le physicien prix Nobel Albert Einstein débarqua à Anvers en mars 1933. Comme le NSDAP, le parti d'Adolf Hitler, venait de remporter les élections ce même mois, Einstein et sa femme décidèrent de ne pas rentrer en Allemagne et s'installèrent au Coq dans la partie gauche de la double villa Savoyarde, située au n° 5 de l'avenue Shakespeare. Plus tard, ses belles-filles Ilse et Margot, son assistant Walther Mayer et sa secrétaire Helen Dukas vinrent vivre avec eux. Einstein y recevra la visite de nombreux diplomates, politiciens, savants et artistes dont le peintre James Ensor avec lequel il se liera d'amitié.

Sa tête ayant été mise à prix par les nazis et estimant donc la situation trop dangereuse, Einstein quitte Le Coq incognito pour l'Angleterre le 9 septembre 1933 avant de s'installer définitivement aux États-Unis en octobre de la même année.

Autres villégiateurs

Bâtiments remarquables

  • La gare du tram de la côte, construite en 1902 en remplacement d'une première gare surnommée « De blekken statie » (La gare en tôles), elle combine avec élégance les éléments de style normand, Art nouveau et Art déco. Classée, elle abrite l'Office du tourisme
  • Nombreuses villas de style anglo-normand, la plupart classées
  • Des hôtels de style anglo-normand ou Belle Époque, comme l'Astoria ou le Grand Hôtel
  • Villas munies de petits balcons, tourelles et colombages et aux toits de tuiles oranges, les « Pottelberg »
  • Une trentaine de commerces « d'époque »
  • Le Préventorium marin, fondé en 1923 afin de soigner la tuberculose, sous le haut patronage royal et avec le soutien financier de plusieurs industriels dont Ernest Solvay

Manifestations folkloriques

  • Trammelant, chaque premier samedi d'août, autour du thème de la Belle-Époque

Sites remarquables

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références


Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Coq de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coq (symbole) — Le coq, symbole solaire. Pour les articles homonymes, voir Coq (homonymie). Le coq, animal familier qui sait se faire entendre, a trouv …   Wikipédia en Français

  • Coq Gaulois — Pour les articles homonymes, voir Gaulois. Articles principaux : Gallus gallus domesticus et Liste des races de poules …   Wikipédia en Français

  • Coq gaulois — doré …   Wikipédia en Français

  • coq-à-l'âne — [ kɔkalan ] n. m. inv. • 1536; coq à l asne 1370; de coq et âne ♦ Passage sans transition et sans motif d un sujet à un autre. Faire un coq à l âne (cf. Sauter, passer du coq à l âne). ● coq à l âne nom masculin invariable Fait de passer… …   Encyclopédie Universelle

  • coq — 1. (kok ; le q se fait toujours entendre, excepté dans coq d Inde qui se prononce : ko din d ; dans plusieurs provinces, au pluriel, on prononce non pas des kok, mais des kô, qui est une prononciation ancienne) s. m. 1°   Le mâle de la poule.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Coq (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Cock et Coque …   Wikipédia en Français

  • Coq — (фр. coq  петух)  интерактивное программное средство доказательства теорем, использующее собственный язык функционального программирования (Gallina) с зависимыми типами. Позволяет записывать математические теоремы и их… …   Википедия

  • coq — COQ. s. m. (On pron. le Q.) Sorte d oiseau domestique qui est le mâle de la poule. Bon coq. Un jeune coq. Un vieux coq. Crête de coq. Faire battre, faire jouter des coqs. Un combat de coqs. Le chant du coq. Au premier chant du coq. Plumes de coq …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • COQ GAULOIS — Utilisé dès l’Antiquité, on ne peut assurer que le coq servit d’enseigne aux Gaulois, encore qu’il apparaisse sur certaines monnaies. Il deviendra cependant symbole de la Gaule et des Gaulois à la suite d’un jeu de mots facile; le terme latin… …   Encyclopédie Universelle

  • Coq — steht für: A. Le Coq, estnische Brauerei Coq (Software), ein mathematisches Beweisführungsprogramm Le Coq Sportif, Sportartikelhersteller Le Coq ist in der Geographie: der französische Name des belgischen Ortes De Haan Coq, Le Coq ist der… …   Deutsch Wikipedia

  • Coq (Software) — Coq Basisdaten Entwickler Ty …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.