Lavandière


Lavandière
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavandière (homonymie).
Lavandières dans le lavoir de La Courneuve sur le Croult au début du XXe siècle

Une lavandière était une femme dont le métier était de laver le linge à la main, dans un cours d'eau ou un lavoir. Un nom voisin était buandière.

Sommaire

Travail et conditions de vie

En toutes saisons, une lavandière devait d'abord apporter le linge au bord d'un cours d'eau ou dans un lavoir public. À genoux sur une pierre plate ou sur le bord incliné du lavoir, elle jetait le linge dans l'eau, le frottait avec de la cendre, le rinçait et le tordait en le pliant plusieurs fois. Elle le battait ensuite avec un battoir en bois afin de l'essorer le plus possible. Finalement elle plaçait le linge essoré dans un panier ou une brouette pour l'amener vers le lieu de séchage.

Les artistes, peintres et poètes, ont souvent embelli l'image de ces femmes du peuple, en les présentant dans un cadre romantique et des paysages magnifiés. En fait, leur condition sociale et matérielle était dans la plupart des cas difficile : les femmes devaient, tout en lavant, s'occuper de leurs plus jeunes enfants. Certaines exerçaient parallèlement l'activité de nourrice. Leurs mains étaient très souvent abîmées pour avoir trempé trop longtemps et trop fréquemment dans l'eau bouillante ou au contraire dans l'eau parfois glacée des lavoirs.

Les blanchisseries ont pris la relève de cette activité, et la généralisation de l'eau courante dans les habitations, puis la généralisation de l'emploi des machines à laver, ont définitivement fait disparaître ce métier pénible au milieu du XXe siècle.

Lavandières célèbres

  • Catherine Ségurane, est une « bugadiera » du XVIe siècle, qui s'illustra en montant aux créneaux du bastion Sincaïre, à Nice, pour assommer avec son battoir à linge un porte-étendard ottoman avant de lui arracher son drapeau.
  • La Mère Denis, de son vrai nom Jeanne Marie Le Calvé, née en 1893 était, dans les années 1970, une des dernières lavandières authentiques ayant exercé de 1944 à 1963. Au cours des années 1970, elle devint célèbre en étant l'emblème des publicités pour la marque de machines à laver Vedette.

Dans les arts

  • Gervaise Macquard, héroïne de L'Assommoir d'Émile Zola est lavandière. Au milieu du roman, elle détient sa propre boutique. En grande partie à cause de l'alcool, elle perd sa boutique, et finit blanchisseuse, n'étant plus capable de repasser correctement.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Caminade, M, Linge, lessive, lavoir : une histoire de femmes, Paris : Éditions Christian, 2005.
  • Denefle, S, L’Entretien du linge, Nantes : LERSCO, 1990.
  • Denefle, S, Tant qu’il y aura du linge à laver, Terrain. N° 12, avril 1989. P. 15-26.
  • Verdier, Y, Façons de dire, façons de faire, La laveuse, la couturière, la cuisinière, Paris : Gallimard, 1979.
  • Wasserman, F, Blanchisseuse, laveuse, repasseuse, la femme, le linge et l’eau, Fresnes : Écomusée de Fresnes, 1989.
  • Portail du travail et des métiers Portail du travail et des métiers

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lavandière de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lavandière — [ lavɑ̃djɛr ] n. f. • XIIe; de laver;cf. buandier 1 ♦ Femme qui lave le linge à la main. ⇒ blanchisseuse, laveuse. Lavandières qui battent le linge au bord de la rivière. 2 ♦ (1555) Bergeronnette, hochequeue. ● lavandière nom féminin (de laver)… …   Encyclopédie Universelle

  • lavandiere — Lavandiere. s. f. Femme qui lave la lessive. Une Lavandiere …   Dictionnaire de l'Académie française

  • lavandiere — I. Lavandiere, f. penacut. Est ores un petit oiseau ainsi nommé, pource qu il est fort frequent és ruisseaux, et remuë tousjours la queuë en hochant le derriere comme une lavandiere qui bat ses drapeaux, Motacilla. Et pour ce aucuns l appellent… …   Thresor de la langue françoyse

  • lavandière — (la van diè r ) s. f. 1°   Femme qui lave le linge. •   Il faut pour puiser nettement aux sources que les lavandières et les passants ne les aient point encore troublées, BALZ. Liv. VIII, lett. 8. •   Ce sont les lavandières Qui passent en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • lavandiere — la·van·diè·re s.m. OB lavandaio {{line}} {{/line}} DATA: 1585. ETIMO: cfr. fr. lavandière, e lat. mediev. lavanderius …   Dizionario italiano

  • LAVANDIÈRE — s. f. Femme qui lave le linge. Il est peu usité : on dit, Blanchisseuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LAVANDIÈRE — n. f. Femme qui lave le linge. Il est poétique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Lavandiere (folklore) — Lavandière (folklore) Pour les articles homonymes, voir lavandière. Lavandières de nuit détournement du tableau de J F Millet Les Lavandières …   Wikipédia en Français

  • Lavandière (créature fantastique) — Lavandière (folklore) Pour les articles homonymes, voir lavandière. Lavandières de nuit détournement du tableau de J F Millet Les Lavandières …   Wikipédia en Français

  • Lavandière (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une lavandière était une femme dont le métier était de laver le linge à la main dans un lavoir. Une lavandière de nuit est un personnage légendaire, de la …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.