Lauragais


Lauragais

43°15′N 01°55′E / 43.25, 1.917

Pays Lauragais
Informations
Région Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées
Département Aude, Haute-Garonne et Tarn
Communautés de communes 10
Communes 153
Siège du pays
Président
Population totale 78 000 hab. (2006)
Superficie 1 768 km²
Localisation

Le Lauragais ou Lauraguais (en occitan Lauragués) est une région naturelle du sud-ouest de la France, située au sud-est de Toulouse.

Le « Pays Lauragais » désigne un pays (au sens de la loi du 25 juin 1999, dite Loi Voynet) reconnu depuis le 11 octobre 2004.

Sommaire

Géographie

Le Pays Lauragais est situé à cheval sur deux régions (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon) et trois départements (l'Aude, la Haute-Garonne et le Tarn).

La région naturelle du Lauragais va de la banlieue est de Toulouse jusqu’à Fanjeaux au sud-est, en passant par Castelnaudary. Son axe central est la route naturelle qui relie la Méditerranée à l'Atlantique par le seuil de Naurouze et suivant laquelle de nombreuses voies de communication ont été aménagées: via Agrippa, Canal du Midi, ligne ferroviaire Bordeaux-Sète, Route nationale 113, Autoroute A61. Pour cette raison, le Lauragais est également un puissant couloir à vent, en l'occurrence l'Autan, soufflant entre les contreforts des Pyrénées au sud et du Massif Central au nord.

Cette région est en grande partie situé sur deux départements qui sont l’Aude et la Haute-Garonne, avec sa bordure est dans le Tarn sud (Mazamet). Relativement proche des massifs montagneux des Pyrénées et du Massif Central, son relief est constitué d'une zone de collines sur sa partie ouest et d'une dépression plane à l'est. Cette vaste plaine est située entre le petit plissement de La Piège, au sud, et la partie occidentale de la Montagne Noire, au nord. La plaine se resserre au niveau du seuil de Naurouze (194 m), petit col sur la ligne de partage des eaux qui vont vers la mer Méditerranée et vers l’océan Atlantique. Le seuil de Naurouze, ou du Lauragais, sert aussi de limite départementale.

Le climat est sous influences atlantique et méditerranéenne. Il s'agit d'un climat assez doux mais venteux. Les deux vents dominants sont le Cers venant de l'ouest nord-ouest (certains, vivant plus près de la mer Méditerranée, diront qu'il s'agit de la Tramontane, mais dans le Lauragais ce vent est nommé le Cers), et le Vent d'Autan, plus violent que le premier, venant du sud-est et autrement nommé Marin à l'approche de la mer Méditerranée.

Quinze communes de l'Aude et de la Haute-Garonne ont « Lauragais » dans leur nom. Loubens-Lauragais est la plus septentrionale ; Mireval-Lauragais, au sud de Castelnaudary, la plus méridionale.

Panorama de la plaine du Lauragais vue depuis Villasavary avec la montagne Noire en fond

Histoire

Labours au XIXe (?) siècle

Le Lauragais tirerait son nom du château de Laurac situé près du village éponyme au sud-est de Castelnaudary. Son nom pourrait également signifier terre de labours, le mot lauragués dérivant alors du verbe occitan laurar, employé dans cette région, et signifiant labourer en français.

Cité pour la première fois en 1070, le Lauragais change plusieurs fois de seigneur durant la croisade contre les Albigeois lors de laquelle seigneurs occitans et croisés s'affrontent. Il entre en 1271 dans le domaine royal français. Érigé par Louis XI en comté au profit de la famille de La Tour d’Auvergne en 1477, il revient dans le domaine royal par le mariage de Catherine de Médicis, comtesse du Lauragais, avec le futur Henri II en octobre 1533. La reine obtient la création de la sénéchaussée royale en 1553 par démembrement de celle de Toulouse, et Castelnaudary devient alors le siège d’un présidial.

Son territoire est connu avec précision comme circonscription électorale des députés aux États généraux de 1789. Les réformes administratives et judiciaires de la Révolution française le scindent en deux arrondissements, l’un de Castelnaudary et l’autre de Villefranche-de-Lauragais.

Le Lauragais et particulièrement la région de Castelnaudary ont connu deux grandes périodes de prospérité. La première est liée à la culture du pastel, plante tinctoriale dont les cocagnes étaient expédiées par les marchands toulousains dans toute l’Europe. Le Lauragais est alors connu comme le pays de Cocagne. Cette spéculation qui se développe à partir de 1515 décline après 1560 sous l’effet conjugué des guerres de religion et de la concurrence de l’indigo tropical importé d’Amérique nouvellement conquise.

La deuxième période de grande croissance économique date du XVIIIe siècle. Celle-ci est attachée d’abord à la culture du maïs, importé d’Amérique, qui est coté pour la première fois sur le marché de Castelnaudary et en France le 5 octobre 1637. Cette céréale nouvelle, dotée de bons rendements, permet de nourrir la population et dégage des surplus de blé qui sont alors exportés, via le canal du Midi (1666-1681), vers les régions méditerranéennes déficitaires. Ces exportations enrichissent les propriétaires terriens qui gravitent autour de la sénéchaussée mais aussi les négociants de la ville de Castelnaudary. La fortune de la région atteint son apogée sous le premier Empire. Par la suite la diminution du prix du blé entraîne le déclin de ce qui a été appelé « la machine à blé ». La ville et l’Ouest audois ne retrouveront la croissance à travers une agriculture dynamique qu’après la Seconde Guerre mondiale.

Culture

Langue

Le Lauragais fait partie de l'Occitanie. Ainsi, durant de nombreux siècles, le languedocien a été la langue parlée par la population qui a toujours été essentiellement rurale.

Architecture

Bon nombre d'églises du Lauragais ont la particularité de posséder un clocher-mur, construit assez souvent en briques rouges, supportant un nombre variable de cloches. Malgré ces différences de construction, l'architecture de ces clochers-murs est similaire et assez typique du Lauragais.

Communes membres

Les villes principales du pays sont Castelnaudary, Revel, Villefranche de Lauragais, Bram, Nailloux.

Le Pays Lauragais regroupe 10 communautés de communes ainsi que des communes isolées pour un total de 153 communes reparties en 75 communes dans l'Aude, 69 communes en Haute-Garonne et 9 communes dans le Tarn.

Voir aussi

Liens externes

Articles connexes

Blason département fr Aude.svg
Pays de l’Aude
Blason département fr Aude.svg

Cabardès Carcassès Corbières Corbières maritimes Lauragais Minervois Montagne Noire Narbonne • Quercob Razès Sault


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lauragais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LAURAGAIS — Les historiens et géographes écrivent de plus en plus «Lauragais» plutôt que «Lauraguais», estimant que c’est la meilleure forme française; l’u est inutile à la prononciation et, si la langue d’oc écrit «Lauraguès», le vieux français écrivait… …   Encyclopédie Universelle

  • Lauragais — (spr. loragä), franz. Landschaft in der ehemaligen Provinz Languedoc, umfaßte Teile der Departements Obergaronne, Aude und Tarn und hatte erst Laurac (jetzt Dorf im Arrond. Castelnaudary, daher der Name), dann Castelnaudary (s. d.) zur Hauptstadt …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lauragais — Das Lauragais oder Lauraguais (Okzitanisch Lauragués; auch unter Pays de Cocagne bekannt) ist eine Landschaft im Südwesten Frankreichs, südöstlich von Toulouse. Geographie Das Lauragais erstreckt sich zwischen den Vororten von Toulouse und… …   Deutsch Wikipedia

  • Lauragais — El Lauragais en francés, Lauragués en occitano, es una región natural del Sur Oeste de Francia, que comprende desde la zona Este de Toulouse hasta Fanjeaux pasando por Castelnaudary, alrededor del Canal du Midi, abarcando cuatro departamentos:… …   Wikipedia Español

  • Lauragais — The Lauragais is an area of southwestern France located south east of Toulouse …   Wikipedia

  • Montégut-Lauragais — Pour les articles homonymes, voir Montégut. 43° 28′ 47″ N 1° 55′ 26″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Félix-Lauragais — 43° 26′ 59″ N 1° 53′ 18″ E / 43.4497222222, 1.88833333333 …   Wikipédia en Français

  • Villefranche-de-Lauragais — Pour les articles homonymes, voir Villefranche. Villefranche de Lauragais …   Wikipédia en Français

  • Villefranche-de-lauragais — Pour les articles homonymes, voir Villefranche. Villefranche de Lauragais …   Wikipédia en Français

  • Villefranche de Lauragais — Pour les articles homonymes, voir Villefranche. 43° 24′ 02″ N 1° 43′ 08″ E …   Wikipédia en Français