Laterriere


Laterriere

Laterrière

48° 18′ 33″ N 71° 06′ 31″ W / 48.309166, -71.108614

Laterrière
Grand-Brûlé

L’église Notre-Dame de Laterrière
L’église Notre-Dame de Laterrière

Administration
Pays
Province
Canada Canada
Québec Québec
Ville Saguenay
Statut Secteur
Arrondissement Chicoutimi
Quartiers
Fondateur
Date
Jean-Baptiste Honorat
1846
Constitution
Maire
Mandat
Luc Blackburn
(conseiller municipal)
Jean Tremblay
(maire)
2002-2009
[ Site officiel de Laterrière
Grand-Brûlé]
Démographie
Population 5 351 hab. (2006)
Densité 23 hab./km2
Gentilé Laterrois, Laterroise[1]
Langue(s) Français
Géographie
Superficie 232,58 km2
Latitude
Longitude
48° 18′ 33″ Nord
       71° 06′ 31″ Ouest
/ 48.309166, -71.108614
Lieux d’intérêts

Laterrière[2], ou Grand-Brûlé, est un secteur de l'arrondissement Chicoutimi de la ville de Saguenay, au Québec (Canada).

Située à l’amont de la rivière Chicoutimi et la Rivière-du-Moulin, sur un plateau qui s’étend de Chicoutimi à la Réserve faunique des Laurentides, elle est la quatrième ancienne municipalité en importance constituant ville de Saguenay (après Chicoutimi, Jonquière et La Baie) avec ses 5 351 habitants[3]. On appelait ses résidents les Laterrois et les Laterroises.

Sommaire

Historique

Fondée en 1842, la mission de Notre-Dame-de-Laterrière, un projet de colonisation du père Jean-Baptiste Honorat sera la base du peuplement de ce secteur. Constituant une « colonie libre » dans un Saguenay possédé à l’époque en grande partie par les entreprises forestières de Price et McLeod, l’agriculture sera la base de l’économie de la paroisse érigée canoniquement en 1883. L’exploitation forestière dans le secteur du lac Kénogami et construction du barrage Portage-des-Roches marquent le début du XXe siècle. Une partie de Laterrière devient un village en 1921.

À partir des années 1950, époque de la construction du boulevard Talbot, la population ne cesse de croître et plusieurs infrastructures se développent pour assurer les services aux nouveaux développements résidentiels. En 1983, le village de Laterrière et la paroisse de Notre-Dame-de-Laterrière fusionnent. En 1989, une aluminerie de l’Alcan y est mise en opération et le village devient une ville.

Le 18 février 2002, la Ville de Laterrière est intégrée à ville de Saguenay et son territoire devient le district #16.

Économie

Usine Rio Tinto Alcan à Latterrière

L’économie de Laterrière repose principalement sur la production d’aluminium et exploitation et la transfomation du bois. Elle possède le titre de banlieue puisque plus de 55 % des travailleurs laterrois migrent quotidiennement vers Chicoutimi[4].

Démographie

Laterrière a vu sa population passer de 855 habitants en 1900 à 1 955 habitants en 1960. En 2001, elle comptait 4 969 habitants.

Géographie

Territoire

Saguenay- Laterrière.png
Champ à Laterrière

Le secteur Laterrière est dans la partie sud de la ville de Saguenay. Traversé par la rivière Chicoutimi et la Rivière-du-Moulin, il est délimité par Chicoutimi au Nord, l'arrondissement La Baie à l'Est, la Zec Mars-Moulin au Sud-Est, la réserve faunique des Laurentides au Sud, Lac-Kénogami à l'Ouest et l'arrondissement Jonquière au Nord-Ouest.

Second plus grand secteur de Saguenay après La Baie, Laterrière couvre 232,58 km² soit 20,4% de la superficie totale de la ville.

Attrait

Notes et références

  1. Commission de toponymie du Québec. Liste des gentilés. Page consultée le 18 septembre 2008.
  2. Nommée d'après Marc-Pascal de Sales Laterrière (1792-1872), seigneur des Éboulements
  3. Profils des communautés de 2006 : Laterrière, Statistique Canada. Consulté le 24 janvier 2009.
  4. Mouvement de travailleurs pour la municipalité de Chicoutimi en 1996 sur atlas.qc.ca. Consulté le 24 janvier 2009.
  • Portail du Saguenay–Lac-Saint-Jean Portail du Saguenay–Lac-Saint-Jean
  • Portail du Québec Portail du Québec
Ce document provient de « Laterri%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Laterriere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Laterrière — Nom relativement rare. Désigne celui qui vit au lieu dit la Terrière ou qui en est originaire (terrière = lieu d où on extrait la terre) …   Noms de famille

  • Laterrière — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pierre de Sales Laterrière (1747 1815) est un directeur des Forges du Saint Maurice, médecin, seigneur des Éboulements et auteur. Pierre de Sales… …   Wikipédia en Français

  • Laterrière, Quebec — Laterrière is a community in the Saguenay Lac Saint Jean region of Quebec. It is part of the merged city of Saguenay, Quebec …   Wikipedia

  • Laterrière (Québec) — Pour les articles homonymes, voir Laterrière. Laterrière Grand Brûlé L’église Notre Dame de Laterrière Administration …   Wikipédia en Français

  • Laterrière (canton) — Pour les articles homonymes, voir Laterrière. Laterrière (variante : La Terrière) est un canton canadien du Québec situé dans la région administrative de Québec, sous région de Charlevoix, et créé le 23 mars 1850 par proclamation… …   Wikipédia en Français

  • Marc-Pascal de Sales Laterrière — (March 25, 1792 – March 29, 1872) was a Quebec doctor, seigneur and political figure. He was born in Baie du Febvre, Lower Canada in 1792, the son of Pierre de Sales Laterrière who became the seigneur of Les Éboulements. Laterrière studied at the …   Wikipedia

  • Pierre de Sales Laterrière — Pour les articles homonymes, voir Laterrière. Pierre de Sales Laterrière (1743 1815) Pierre Sales de Laterrière né dans l Albigeois (1743 …   Wikipédia en Français

  • Pierre de Sales Laterrière — (1743 or 1747 near Albi ndash; 14 June 1815), was an adventurer who left France in 1766. He was inspector and director of the Forges du Saint Maurice and seigneur of Les Éboulements in Quebec. Laterrière presented himself as the son of a French… …   Wikipedia

  • Moulin à eau de Sales Laterrière de Les Éboulements — Moulin seigneurial des Éboulements. Sur la photo, à partir de la gauche : le moulin à scie, le moulin à farine, l écurie, le kiosque d accueil, la boulangerie, la chapelle Saint Nicolas …   Wikipédia en Français

  • Moulin à eau du Père Honorat de Laterrière à Saguenay — Moulin du Père Honorat 48° 18′ 14″ N 71° 06′ 30″ W / 48.304004, 71.108234 Le M …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.