Lasek


Lasek

Lasik

La technique du Lasik (LAser in-Situ Keratomileusis) est une intervention chirurgicale de l'œil. Son principe consiste à découper une fine lamelle dans l'épaisseur de la cornée (qui est la partie transparente de la surface de l'oeil) afin de permettre un remodelage en profondeur de la courbure cornéenne au laser. Son but est principalement de corriger la myopie, mais également d'autres aberrations optiques comme l'hypermétropie, l'astigmatisme ou la presbytie (on parle alors de « presbi-lasik » en modifiant la forme de la cornée). Cette opération permet de se passer d'un système de correction (lunettes ou lentilles de contact).

Sommaire

Les laser

Laser excimère

Le laser utilisé est dit « laser excimère qui serait mieux nommés:laser exciplexes ». Le faisceau généré par des exciplexes qui émet dans l'ultra-violet.

Dans la majorité des cas, les exciplexes sont composés d'au moins un gaz halogène et aussi parfois d'un gaz rare. Le terme « excimer » vient de l'anglais "excited dimer" qui signifie une molécule excitée composée de deux atomes identiques (ex. : F2). Or les lasers excimer utilisent des exciplexes qui sont des molécules composées de deux atomes différentes (gaz rare et halogène, par exemple, ArF) qui ne restent ensemble qu'à l'état excité. L'excitation électrique du mélange d'halogène et de gaz rare produit ces molécules exciplexes . On devrait donc nomment lasers exciplexes plustôt que lasers excimers. Après émission du photon, l'exciplexe disparait car ses atomes se séparent, donc le photon ne peut être réabsorbé par l'excimer non excité, ce qui permet un bon rendement au laser. Son faisceau très énergétique permet de casser les liaisons de molécules gazeuses (photolyse laser) pour fabriquer des radicaux. Il trouve notamment son utilité dans les expériences de mesures de constantes cinétiques de réactions gazeuses à intérêts atmosphériques.

Laser femtoseconde

Si ce principe demeure, l'avènement du « laser femtoseconde », qui permet désormais de faire une chirurgie tout-laser, en a révolutionné la réalisation. Le premier avantage de ce laser était au départ la possibilité de faire des lamelles plus fines, permettant d'opérer des cornées d'épaisseur moyennes, auxquelles la chirurgie classique était parfois refusée.

Il est très vite apparu que cet outil avait également d'énormes avantages[1] en termes de sécurité, de précision dans la reproductibilité de la découpe cornéenne et de qualité de résultats. Techniquement, la durée de l'intervention n'est pas modifiée et les suites opératoires sont comparables.

Principes de base

L'opération se pratique sous anesthésie locale (topique par gouttes). La première étape de l'intervention consiste en la découpe d'un volet cornéen superficiel (90 à 180 µm) qui est retenu par une charnière habituellement à 12h.

Le laser peut alors travailler sur une zone interne de la cornée (stroma) sans altérer la membrane de Bowman et de le modifier par photo-ablation. Lorsque l'intervention au laser (qui dure à peu près une minute) est terminée, le volet est remis en place par le chirurgien.

Jusqu'au début des années 2000, Le moyen le plus courant de découpe du volet cornéen est l'utilisation d'un microkératome, un appareil mécanique (rabot miniaturisé et très sophistiqué), que le chirurgien applique sur l'œil. Cette première phase très délicate est maintenant réalisée par un laser, le laser femtoseconde.

Le laser femtoseconde permet à présent une opération 100% laser. La découpe de la lamelle cornéenne, est alors réalisée en quelques dizaines de secondes, puis l'ablation est réalisée à l'aide d'un laser excimère. Les risques liés au caractère "mécanique" de la découpe sont donc ici réduits, et les caractéristiques de la découpe (angle, épaisseur, homogénéité,...) sont mieux maitrisées.

Le Lasek

Le Lasek (Laser-assisted sub epithelial keratomileusis) est une technique chirurgicale hybride appliquée à l'œil qui se situe entre le PKR (photo-kératectomie réfractive) et le Lasik.

L'épithélium, préalablement préparé avec une solution éthanoïque, est décollé. Après action du laser excimère, l'épithélium est replacé sur la cornée.

L'Épi-lasik

La technique de l'Épi-lasik (Épithélial-Lasik) s'appuie sur le laser excimère. Elle est établie à partir de la technique du Lasek, à la différence que le détachement de l'épithélium se fait via un microkératome et non par une solution éthanoïque comme pour ce dernier.

L'ultralasik

Le lasik est depuis près de 15 ans la technique de référence pour les opérations de la myopie et pour les autres anomalies de la vision que sont l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.

Si le principe de cette chirurgie n’est pas remis en cause, ses modalités ont beaucoup évolué pour arriver aujourd’hui au concept d’Ultralasik, qui correspond au « nec plus ultra » technologique du Lasik, associant :

  • Un Lasik tout-laser dans lequel la découpe de la lamelle cornéenne est réalisée au laser femtoseconde[2]
  • Un traitement au laser excimère en mode personnalisé, également appelé aberrométrique, car visant la correction des aberrations optiques pré-existantes. Ce mode de traitement a aujourd'hui démontré son intérêt majeur lorsqu'un astigmatisme doit être corrigé, qu'il soit associé à une myopie ou à une hypermétropie. Il est également intéressant lorsque la pupille est de grand diamètre[3].

L’ultralasik a généré le concept d’ultravision ou supervision, c'est-à-dire l’obtention d’une acuité visuelle postopératoire pouvant atteindre 15/10 voire 20/10 chez des patients dont l’acuité atteignait « seulement » 10/10 avec des lunettes avant l’intervention, et ceci grâce à la diminution des aberrations optiques préopératoires.. Bien-entendu, de tels résultats visuels ne sont pas systématiques, mais l’ultralasik a en tout cas l'intérêt de limiter les aberrations optiques, et donc d'agir qualitativement sur la vision de l'oeil opéré. Des aberrations optiques mesurées à un niveau élevé avant la chirurgie constituent un argument pour préférer un Ultralasik.

Enfin, ce type de traitement, qui donne lieu avant l'intervention à la réalisation d'une carte magnétique personnalisée rend tout simplement impossible toute erreur de patient ou de côté lors de l'intervention.

PresbyLASIK

Le PresbyLASIK[4] est l'application du LASIK au traitement particulier de la presbytie et des troubles associés. Le laser Excimer utilisé dans le LASIK, suivra alors un profil d'ablation pour le remodelage de la cornée, déterminée par ordinateur. La réalisation du volet cornée peut être faite par un microkératome ou un second laser Femtoseconde.

Effets secondaires

Des effets secondaires[5] (halos, photosensibilité, dégénérescence de la macula[6], etc.) ont été constatés chez certains patients. Ils apparaissent de manière plus ou moins transitoire, dans les jours suivant l'opération. Une étude américaine a évalué à 6% le nombre de patients atteints d'effets secondaires dans les six mois suivant l'opération[7]. Chez d'autres patients, la myopie elle-même s'est rétablie[8]. La Food and Drug Administration (FDA) a reçu 140 dossiers de patients déçus de l'opération de 1998 à 2006[9].

Les effets secondaires "directs", apparaissant pendant les heures suivant l'opération, sont : la sensation d'irritation, l'impression d'avoir un grain de sable dans l'œil, la perception d'un "voile"... Quelques heures plus tard, ou le lendemain, la vision atteint en général 80% du résultat final. Toutefois, pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois, le patient peut ressentir les effets secondaires suivants, de manière plus ou moins transitoire : sécheresse oculaire, perte de contrastes, acuité réduite dans un environnement sombre accompagnée de halos visibles autour des sources lumineuses ou de zones fort contrastées, etc.

Des effets secondaires plus importants peuvent intervenir, comme le dédoublement d'image, ou encore une infection post-opératoire.

Bon nombre d'effets secondaires, ainsi que leur évolution dans le temps, sont conditionnés par les outils opératoires. Ainsi, le moyen le plus moderne de découper le capot qu'est le laser femtoseconde, réduit théoriquement la probabilité et l'intensité des gênes post-opératoires.

De même, des programmes de traitement personnalisés, bien que plus onéreux, trouvent leur intérêt dans la réduction de ces effets secondaires ou de leur durée, puisque l'ablation réalisée est optimisée en fonction de l'œil traité. On peut par exemple, choisir un traitement optimisé vis-à-vis des aberrations, ou encore un traitement "tissue saving", optimisant l'intervention pour minimiser l'épaisseur de l'ablation.

Enfin, l'amincissement de la cornée centrale engendré par la chirurgie de la myopie modifie la mesure de la tension oculaire qui sera alors sous-évaluée, proportionnellement à l'importance de l'amincissement cornéen. Cette donnée devra donc être prise en compte dans la surveillance, même lointaine, de la tension oculaire.

Références

  1. M. Timsit, Les avantages du laser femtoseconde sur Ophtalmologie.fr
  2. Vidéo d'une opération lasik tout laser
  3. Description du lasik et de toutes les techniques de chirurgie de la myopie
  4. http://www.visionfuture.fr/presbylasik.html Présentation du presbylasik
  5. M. Timsit, Les effets secondaires du lasik sur Ophtalmologie.fr
  6. J.F. Arevalo, A.J. Mendoza, W. Velez-Vazquez, F.J. Rodriguez, A. Rodriguez, J.L. Rosales-Meneses, J.B. Yepez, E. Ramirez, A. Dessouki, C.K. Chan, R.A. Mittra, R.C. Ramsay, R.A. Garcia, J.M. Ruiz-Moreno, Full-thickness macular hole after LASIK for the correction of myopia. in Ophthalmology, 2005 Jul; 112(7):1207–12. PMID 15921746.
  7. J.M. Albietz, L.M. Lenton, S.G. McLennan. "Dry eye after LASIK: comparison of outcomes for Asian and Caucasian eyes." Clin Exp Optom. 2005 Mar;88(2):89–96.
  8. Guillemette Faure, Ai-je eu raison de me faire opérer de la myopie?, Rue 89, 2 juillet 2008
  9. Lasik Surgery: When the Fine Print Applies to You, New York Times, 13 mars 2008

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail des technologies Portail des technologies
Ce document provient de « Lasik ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lasek de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lasek — may refer to: *LASEK or photorefractive keratectomy, a laser eye surgery technique *Lasek, Lower Silesian Voivodeship (south west Poland) *Lasek, Kuyavian Pomeranian Voivodeship (north central Poland) *Lasek, Łódź Voivodeship (central Poland)… …   Wikipedia

  • LASEK — es una técnica quirúrgica que se utiliza en oftalmología para corregir errores de refracción del ojo de forma definitiva, mediante la utilización de laser. Puede tratarse con este procedimiento la miopía, la hipermetropía y el astigmatismo.[1]… …   Wikipedia Español

  • lasek — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż IIa, D. laseksku {{/stl 8}}{{stl 7}} las zajmujący mały obszar; nieduży las : {{/stl 7}}{{stl 10}}Młody, sosnowy lasek. {{/stl 10}} …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • LASEK — Unter dem Oberbegriff refraktive Chirurgie werden Augenoperationen zusammengefasst, die eine Brille oder Kontaktlinsen zur Korrektur der Brechkraft ersetzen sollen. Die Augenheilkunde kennt mehrere Operationsmethoden zur Korrektur von… …   Deutsch Wikipedia

  • LASEK — Lasik La technique du Lasik (LAser in Situ Keratomileusis) est une intervention chirurgicale de l œil. Son principe consiste à découper une fine lamelle dans l épaisseur de la cornée (qui est la partie transparente de la surface de l oeil) afin… …   Wikipédia en Français

  • Lasek — Original name in latin Lasek Name in other language State code PL Continent/City Europe/Warsaw longitude 49.50883 latitude 19.98078 altitude 654 Population 1086 Date 2010 10 30 …   Cities with a population over 1000 database

  • lasek — m III, D. laseksku, N. lasekskiem; lm M. lasekski «mały las» Rzadki, brzozowy lasek …   Słownik języka polskiego

  • lásek — ska m (ā) nav. mn. 1. ljubk. manjšalnica od las: otrok ima samo nekaj laskov / božati po laskih; mehki otroški laski; njeni zlati laski 2. nitast okrasek za novoletno jelko, božično drevesce: razprostreti po jelki laske ● pog., ekspr. niti za… …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • LASEK — noun a refractive surgery procedure that reshapes the cornea • Syn: ↑laser assisted subepithelial keratomileusis • Hypernyms: ↑eye operation, ↑eye surgery * * * LASEK /lāˈsek/ abbrev Laser assisted epithelial keratomileusis (or keratectomy), a… …   Useful english dictionary

  • LASEK — …   Википедия


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.