Larva Migrans


Larva Migrans

Larva migrans

Signe caractéristique : petit cordon sous cutané, érythemateux, prurigineux, serpigineux, mobile, chronique, ici localisé à un pied.

La larva migrans cutanée est une affection dermatologique due à la pénétration dans la peau de larve d'un parasite, l'ankylostome du chien ou du chat. Le larva migrans porte également les noms de larbish, creeping disease, dermatite vermineuse rampante, pseudomyiase rampante, ou ver chien. Cette affection est retrouvée essentiellement en zone tropicale : Amérique intertropicale, Afrique noire, Madagascar, Afrique du nord, sous-continent Indien, Sud-est Asiatique et Australie[1]

On doit distinguer la larva migrans ankylostomienne et la larva currens qui est due à un autre parasite. On doit également distinguer la larva migrans cutanée de la larva migrans viscérale ou toxocarose.

Sommaire

Physiopathologie

Les agents pathogènes responsables sont des vers némathelminthes comme Ankylostoma braziliense (chat) ou Ankylostoma caninum (chien).

La larve pénètre sous la peau aux niveau des zones découvertes en contact avec le sol infecté: pieds, fesses, cou, dos. Puis elle se creuse un chemin entre le derme et l'épiderme, laissant une marque de son passage, caractéristique.

La durée d'incubation est courte, en moyenne de 3 jours, mais l'intervalle peut être de 1 jour à un mois[2].

Symptômes

Le cheminement des larves provoque l'apparition d'un relief particulier sur la peau qui est parfois qualifié de "cordon rouge" en raison de sa couleur rougeâtre. Ce relief peut-être très prurigineux, surtout pour une peau sensible. La progression sous-cutanée n'est pas linéaire. Le sillon progresse lentement (quelques centimètres par jour)

Évolution

L’évolution est spontanément favorable mais prolongée, la mort de la larve prenant parfois plusieurs mois. Les complications surviennent dans environ 10% des cas, avec notamment des impétiginisations (surinfections) des lésions de grattage dues au prurit, et des réactions allergiques (locales, rarement générales). Le traitement est justifié par la durée d’évolution prolongée, l’intensité du prurit et la fréquence des complications[3].

Prise en charge

Traitement

Pour le traitement des démangeaisons, il convient d'utiliser les pommades classiques qui traitent le prurit que peut provoquer une piqûre de moustique, par exemple. L'élimination des larves est possible rapidement grâce à un traitement par voie orale d'ivermectine (Stromectol).

Prévention

La seule prevention serait d'interdire l'accès des plages par les chiens mais cette interdiction est la plupart du temps illusoire. Sur les plages tropicales, il faut garder des chaussures et s’allonger sur une natte ou un matelas. Les serviettes n’empêchent pas la pénétration des larves de parasites.

Autres noms de la maladie

  • Larbish
  • Dermatite linéaire rampante
  • Creeping disease
  • Gourme du mineur
  • Pseudomyiase rampante
  • Ver chien ou ver à chien

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Larva migrans cutanée ou larbish, rédigé par Pr. Pierre Aubry le 04/02/2002. Sur medecinetropicale.free.fr, article en ligne consulté le 09 janvier 2008.
  2. Larva migrans cutanée d'après un article Dr R.Pradinaud, Ancien chef du Service de Dermatologie du Centre Hospitalier de Cayenne. Sur www.santevoyage-guide.com, article en ligne consulté le 09 janvier 2008.
  3. Larva migrans cutanée ankylostomienne, Thérapeutique dermatologique, Médecine-Sciences Flammarion © 2001. Sur www.therapeutique-dermatologique.org, article en ligne consulté le 09 janvier 2008.


  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Larva migrans ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Larva Migrans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Larva migrans — cutanée Classification et ressources externes Nombreux sillons serpigineux de progression lente, caractéristiques de larva migrans cutanée CIM 10 …   Wikipédia en Français

  • Larva migrans — can refer to:* Cutaneous larva migrans, a skin disease in humans, caused by the larvae of various nematode parasites * Visceral larva migrans, a condition in children caused by the migratory larvae of nematodes * Ocular larva migrans, an ocular… …   Wikipedia

  • Larva migrans — Кожная форма larva migrans МКБ 10 B76.976.9 МКБ 9 126.9126.9 DiseasesDB …   Википедия

  • Larva migrans — Klassifikation nach ICD 10 B76.9 Hakenwurm Krankheit, nicht näher bezeichnet (Larva migrans cutanea o.n.A.) …   Deutsch Wikipedia

  • larva migrans — A larval worm, typically a nematode, that wanders for a period in the host tissues but does not develop to the adult stage; this usually occurs in unusual hosts that inhibit normal development of the parasite. [L …   Medical dictionary

  • Larva migrans — kriechender Ausschlag (m), Dermatomyiasis (f), Larva migrans (f), tropische Dermatitis (f) eng creeping eruption, cutaneous helminthiasis, cutaneous larva migrans …   Arbeitssicherheit und Gesundheitsschutz Glossar

  • Larva migrans — Lạrva mi̱|grans [lat. larva = Maske (nlat. im Sinne von „Larve“); ↑migrans] w; , Lạrvae mi|grạntes: = Myiasis linearis migrans …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • larva migrans — (лат. larva маска, личинка; migrans блуждающий, мигрирующий) общее название болезней человека, вызываемых мигрирующими в коже и (или) во внутренних органах личинками не свойственных ему гельминтов животных, как правило, не достигающих в организме …   Большой медицинский словарь

  • Larva migrans — Creeping eruption (fachsprachlich); Hautmaulwurf …   Universal-Lexikon

  • larva migrans — see creeping eruption …   The new mediacal dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.